Israël estime que l’Iran a dépensé 170 mds USD dans son programme nucléaire

0
12

Des sources de sécurité israéliennes ont
estimé mardi que le programme nucléaire iranien avait coûté 170 milliards de
dollars (127 milliards d’euros) à Téhéran, la vaste majorité de ces coûts
étant générés par les sanctions.Ces sources ont indiqué à l’AFP que 40 milliards de dollars ont été
“investis ces 20 dernières années dans l’établissement et le fonctionnement
des infrastructures nucléaires”.
L’Iran a par ailleurs “perdu 130 milliards de dollars en raison des
sanctions mises en place depuis 2012” pour dissuader l’Iran de continuer ses
activités nucléaires, ont ajouté les sources au sein des services de sécurité.

Sur ces 130 milliards de dollars de pertes, 105 milliards sont liés à
l’embargo sur les ventes de pétrole iranien et 25 milliards aux sanctions
financières sur le système bancaire, le commerce et l’industrie, et aux pertes
en terme de développement et d’investissements, ont détaillé ces mêmes sources.

“En outre, l’Iran a investi des centaines de millions de dollars pour aider
le régime syrien qui massacre ses citoyens, entre 8 et 10 milliards de dollars
d’aide au Hezbollah, entre 1,3 et 1,8 milliard de dollars d’aide au Hamas et
au Jihad islamique palestiniens dans la bande de Gaza”, précisent ces sources.
L’Iran, allié de longue date de Damas, est accusé par les rebelles syriens
d’avoir soutenu militairement le régime, tout comme le Hezbollah chiite
libanais qui a reconnu envoyer des combattants en Syrie.

Israël est farouchement opposé à l’accord en gestation entre l’Iran et le
groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Allemagne, Grande-Bretagne, Chine et Russie)
concernant une limitation des activités nucléaires en échange d’un
assouplissement des sanctions.
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé dimanche
qu’Israël ferait son possible pour convaincre la communauté internationale
d’empêcher un “mauvais accord” avant la reprise des négociations avec Téhéran
le 20 novembre.

Israël, considéré comme la seule puissance atomique de la région, et
l’Occident accusent l’Iran de chercher à se doter de l’arme nucléaire sous
couvert de son programme civil, ce que Téhéran dément en revendiquant son
droit au nucléaire civil.
Israël a maintes fois menacé de mener une attaque préventive contre les
sites nucléaires iraniens.

JERUSALEM, 12 nov 2013 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here