Coup de tonnerre au Parti Travailliste : Yachimovich battue par Herzog

0
10

Israël: un nouveau président du parti travailliste Avoda.

La présidente sortante Shelly Yachimovich battue par Yitshak Herzog qui devient le chef de l’opposition.

Les électeurs du parti travailliste israélien Avoda ont finalement décidé d’accorder leur confiance au député Yitshak Herzog qui va ainsi devenir le président du principal parti de gauche en remplacement de Shelly Yachimovich qui a téléphoné au vainqueur pour le féliciter.

“C’est le début d’un voyage pour changer le visage du pays”, a déclaré Yitshak Herzog, dès l’annonce de sa victoire.

A 8H00 (heure d’Israël), les 3/4 des votes étaient dépouillés, Herzog menait avec 58% = +16% des voix contre 42% à Yachimovich.

Après le comptage de 2/3 des votes, Herzog rassemblait 10.995 suffrages alors que Yachimovich ne disposait que de 7.957 bulletins.

De son côté, la présidente sortante Shelly Yachimovich a salué la victoire du député Herzog et a estimé que le parti travailliste “continuera à proposer une alternative gouvernementale souhaitable”.

La participation au scrutin s’est élevée à 52,7% ce qui est un taux particulièrement élevé ces dernières années pour les 55.000 membres du parti travailliste.

“Israël en a assez des leaders d’un seul mandat”, a dit Herzog, faisant référence aux 18 dernières années durant lesquelles tous les leaders du parti ayant tenté d’être réélus ont été battus. “Le pays souhaite quelqu’un qui fasse le boulot et je serai celui-là”, a ajouté Herzog qui a dit vouloir tendre la main à Shelly Yechimovich car il croit en une “direction de collaboration”.

Yitshak Herzog est issu d’une longue lignée de grand commis de l’Etat d’Israël. Son père, Haïm Herzog fut président de l’Etat et son grand-père fut le grand rabbin de la Palestine mandataire (ayant précédé la création de l’Etat d’Israël).

Yitshak Herzog, avocat de formation, fut ministre de différents cabinets ministériels, dont celui des Affaires sociales lors du précédent gouvernement Netanyahou.

Le député Yitshak Herzog va devenir le chef de l’opposition, un statut officiel dans la démocratie parlementaire israélienne. Il rencontrera ainsi une fois par mois le Premier ministre qui a pour obligation de le tenir informé de tous les développements sécuritaires et diplomatiques de l’Etat d’Israël.

Voir également l’analyse de Colette Avital, “La bataille pour le travailliste israélien” Article original

i24news.tv Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here