Canada : un Palestinien expulsé vers le Liban pour un attentat anti-israélien

0
12

Un Palestinien installé au Canada depuis 26 ans a été expulsé vers le Liban au cours du week-end pour sa participation à une attaque contre un avion de ligne israélien ayant fait un mort en 1968, a annoncé lundi le ministre canadien de l’Immigration Jason Kenney.Mahmoud Mohammad Issa Mohammad était arrivé au Canada en 1987 en faisant de fausses déclarations sur son identité, mais avait pu rester jusqu’à présent dans ce pays grâce aux “lacunes de l’ancien système d’immigration”, a remarqué M. Kenney dans un communiqué.

Pourtant, sa demande d’asile avait rapidement été refusée “parce qu’il avait été membre du Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP) et avait participé, en 1968, à une attaque terroriste contre un avion israélien” de la compagnie El Al, a précisé le ministre.

Après une longue bataille judiciaire, et à la suite des modifications des lois sur l’immigration introduites par le gouvernement conservateur, M. Mohammad a finalement été transféré samedi matin au Liban, pays d’où est originaire son épouse, a dit M. Kenney.

Palestinien né en 1943, cet homme avait rejoint à 25 ans les rangs du FPLP qui l’avait envoyé en Grèce afin de mener une opération anti-israélienne.

Le 26 décembre 1968, il avait pris d’assaut avec un complice un Boeing 707 de la compagnie El Al qui effectuait une escale à Athènes alors qu’il arrivait de Tel Aviv en route vers New York.

Après avoir mitraillé l’appareil, tuant un passager, les deux assaillants furent interpellés, et M. Mohammad condamné en 1970 à 17 ans de prison.

Les autorités grecques le libérèrent quelques mois plus tard après que d’autres pirates de l’air palestiniens eurent détourné un nouvel avion, menaçant d’exécuter ses passagers.

Né en Palestine mais ayant fui au Liban lors de la création de l’Etat israélien en 1948, M. Mohammad avait repris son errance après sa remise en liberté, vivant à Chypre, au Liban et en Espagne avant de parvenir à gagner le Canada.

En 2008, il déclarait à un journal local du sud de Toronto qu’il avait alors agi “en tant que combattant de la liberté et non terroriste”, affirmant qu’il avait “lutté contre Israël, l’ennemi (du peuple palestinien)”.

14-05-2013/avec AFP

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here