Yom Hazikaron : Netanyahu interpellé par un père en deuil

Le Premier Ministre Binyamin Netanyahu a été interpellé, dimanche matin, par un père de soldat mort au combat, au cours de la cérémonie d’inauguration d’un nouveau Hall du Souvenir dédié au soldats tombés pour Israël, en prévision de la Journée du Souvenir qui commence ce soir (dimanche 30 avril).

Quelques moments après le début de son discours au cimetière national au Mont Herzl, le Premier Ministre a été interrompu par un homme qu ia crié : « Présentes tes excuses! Je ne te pardonne pas! »

« Je n’oublierai jamais les larmes de Leah Goldin », a ajouté cet homme.

Le perturbateur, qui n’a pas été immédiatement identifié, s’est ensuite assis, permettant au Premier Ministre de poursuivre.

Il faisait probablement référence à un incident qui s’est déroulé il y a deux semaines au cours d’un débat houleux de la Commission d’enquête, où deux Députés du Likoud ont crié sur des familles endeuillées pour avoir critiqué le Premier Ministre, également présent durant cette réunion, à cause de sa conduite au cours de la guerre à Gaza durant l’été 2014.

Goldin, dont la dépouille de son fils reste détenue par le Hamas à Gaza, est entrée en conflit verbal virulent avec la députée Miki Zohar, au cours de cet échange.

MK David Bitan rebukes bereaved parents during a Knesset State Control Committee discussion about Israel‘s 2014 Gaza war against Hamas. April 19, 2017. (Hadas Parush/Flash90)

Le député David Bitan réprimande vertement des parents de soldats tués au combat au cours d’un débat de la commission de contrôle de l’Etat sur l’Opération de 2014 à Gaza, le 19 Avril  2017. (Hadas Parush/Flash90)

Un groupe de parents dont les enfants ont été tués en opération ont envoyé une lettre très sévère à Netanyahu la semaine dernière, pour condamner ce qu’ils ont appelé ses « excuses trop faibles et trop en retard », à propos de cet incident.

Dans son unique commentaire public sur cette explosion verbale, qui s’est attiré un chœur de condamnations de la part de tout le spectre politique, Netanyahu a exprimé ses « regrets » quant au comportement des membres de son parti, mais il s’est abstenu de présenter des excuses complètes.

Après l’interruption, Netanyahu a poursuivi son discours honorant les soldats tombés au combat pour Israël, en disant que le nouveau site du mémorial deviendrait « l’un des symboles de l’Etat d’Israël »

« Ce bâtiment nous enseigne le sens du sacrifice pour la préservation de cette Terre et la sauvegarde du peuple d’Israël. Ses murs sont bâtis par le courage, la force et le sens du sacrifice. Et c’est le souvenir qui les cimente les uns aux autres », a t-il dit.

Ce site est destiné à commémorer chacun des plus de 23.000 soldats tués depuis la période ayant précédé l’instauration de l’Etat Juif.

Sa construction a commencé en janvier 2015. La structure a coûté 75 millions de shekels (environ 20 millions de $) et un supplément de 14 millions de shekels investis dans le multimédia. Ce site ouvrira dès lundi pour les familles des soldats morts en mission.

Le Président Reuven Rivlin a aussi déclaré que ce site offre une réponse à ces parents qui demandent qui se souviendra de leurs enfants après leur propre décès.

“Ils sont inscrits sur le coeur de la nation de génération en génération ».

People walk through the new National Memorial Hall at the entrance to the military cemetery on Mount Herzl during its official opening ceremony, in Jerusalem, April 30, 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)

Cérémonie d’inauguration (Yonatan Sindel/Flash90)

 

La journée du Souvenir des soldats tombés et des victimes du terrorisme débutera formellement à la tombée de la nuit, dimanche soir, alors que le pays fait une pause pour une commémoration annuelle marquée par l’allumage des bougies et des services commémoratifs.

Depuis 1860, quand le premier quartier juif a été bâti hors de la Vieille Ville de Jérusalem, 23 544 hommes et femmes sont morts en défendant Israël et la communauté juive présente avant l’Indépendance, selon les statistiques officielles.

Au cours de l’année précédente, 97 citoyens israéliens supplémentaires ont rejoint la liste des femmes et hommes tombés au champ d’honneur,dont 37 d’entre eux sont des vétérans handicapés de Tsahal qui ont succombé à leurs blessures.

Selon les statistiques ud Ministère de la Défense, il y a actuellement 9157 parents endeuillés de soldats de Tsahal et des forces de sécurité, vivant en Israël, 4881 veuves et veufs, 1843 orphelins ayant moins de 30 ans et des milliers de membres des fratries et orphelins âgés de plus de 30 ans.

People stand still as a two-minute siren sounds across Israel, marking Memorial Day which commemorates the fallen Israeli soldiers in Jerusalem on May 11, 2016. (Nati Shohat/Flash90)

11 Mai 2016. (Nati Shohat/Flash90)

3117 civils ont été tués au cours d’attaques terroristes depuis l’instauration de l’Etat en 1948, selon l’Institut d’Assurances Nationales.

Deux sirènes retentiront afin de marquer cette journée, toutes deux conjuguées à un moment de solence en mémoire des soldats tombés. La première à 8h du soir, indiquera le commencement de ce jour commémoratif, par une cérémonie officielle d’allumage des bougies au Mur Occidental (Kotel) à Jérusalem, à laquelle assisteront le Président Reuven Rivlin et le Chf d’Etat-Major Gadi Eisenkot.

A 11 h du matin, une autre sirène de deux minutes retentira,marquant le commencement des cérémonies officielles à travers le pays, auxquelles assisteront environ 1, 5 million d’Israéliens.

Une heure auparavant, Rivlin inaugurera officiellement le nouveau Hall du Mémorial du Mont Herzl pour les soldats tombés au champ d’honneur, en compagnie du Premier Ministre Binyamin Netanyahu etdu Ministre de la Défense Avigdor Liberman.

La cérémonie officielle spécialement dédiée à ceux tués par des actes terroristes débutera à 1h de l’après-midi.

The central State Memorial Day ceremony at the Western Wall in Jerusalem's Old City, May 10, 2016 (Hadas Parush/Flash90)

10 mai  2016 (Hadas Parush/Flash90)

Ce jour de commémoration instauré par le Premier Ministre et Ministre de la Défense de l’époque, en 1951, David Ben Gourion, est prévu le 4ème jour du mois de Iyar, le jour précédant Yom Haatsmaout, le Jour de l’Indépendance, qui débutera à la nuit tombée demain soir.

JForum avec agences

3 Commentaires

  1. D ‘accord pour la 2èmè partie, toutes les nations ont eu un jour ou l’autre à se battre pour continuer d’exister .
    Par contre les accidents de la route et l’aspect »quantitatif » de votre argumentaire sont ridicules et déplacés dans le contexte.

    • Et pourquoi donc?????????
      La douleur et la catastrophe sociale n’est pas équivalente dans un cas et dans l’autre??????
      Il est moins tragique de se « viander » ou de se faire assassiner par un alcoololisé que de mourir face à l’ennemi?
      Il faurt simplement savoir « raison garder » et ne pas hsytériser son malheur. Dignité, probité, courage; sans bêtise!
      Ou alors précisez votre pensée un peu courte?

  2. Il y a en moyenne 398 morts sur les routes d’Israël tous les ans…
    Cela représente en 70 ans, la modique somme de 27860 morts-pour-rien-du-tout…………..????????????????????????
    Qund est-ce que les Juifs apprendront-ils qu’AUCUN peuple ni AUCUN PAYS n’a gagné son droit à l’existence depuis deux millénaires, sans combattre sans cesse pour cela….!?
    La Paix n’est pas un Droit ni une Réalité, mais un souhait pour les Hommes fabriqués tordus et non-redressables comme l’a dit Emmanuel Kant (Le bois tordu de l’Humanité) et ceci n’est que la faute de Dieu si on croit en son existen,ce toute-puissante??? ou bien plutôt du déterminisme tempéramental-caractériel et psychotique paranoiaque de l' »Espèce douée de langage »!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.