Un Boeing 777-300ER de la compagnie Air France, en provenance de l’île Maurice et à destination de Paris Charles de Gaulle (CDG) a dû atterrir d’urgence à Monbasa au Kenya dans la nuit de samedi à dimanche en raison de la découverte d’un colis suspect dans une des toilettes de l’avion.

L’avion avec 459 personnes à bord et 14 membres d’équipage avait décollé à 21h de l’île Maurice samedi soir (arrivée prévue à 5h50 à CDG) quand, pendant le vol et dans des circonstances à éclaircir, un colis suspect a été découvert dans les toilettes de l’avion.

L’équipage de cabine en a avisé le commandant de bord qui a décidé de se dérouter vers Monbasa pour un atterrissage d’urgence à 0h37 heure locale. Un porte-parole de la police kényane  a confirmé qu’un « dispositif suspecté d’être une bombe a été découvert dans les toilettes ». « Un atterrissage d’urgence a été préparé, il a atterri sans problème et les passagers ont été évacués ».

Des démineurs ont été appelés sur place pour savoir si le dispositif contenait des explosifs. Apparemment pas. L’avion d’Air France était toujours à Monbasa en début de matinée ce dimanche.

Selon témoignage d’une hôtesse, elle aurait vu un minuteur caché derrière un miroir. Un passager témoigne avoir entendu un gros bruit et que l’avion aurait tremblé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.