Un pilote de ligne terroriste Mahan Air meurt du Corona

0
1242

Un pilote chargé du transport de la «terreur» iranienne via Mahan Air décède d’un coronavirus

Mahan Air est impliqué dans l’aide au régime syrien en tuant des civils et dans le transport de matériel  au Hezbollah

Un Boeing 747-400 de Mahan Air (crédit photo: Wikimedia Commons)
Un Boeing 747-400 de Mahan Air (crédit photo: Wikimedia Commons)

BERLIN – Un pilote du Mahan Air, propriété du régime iranien, est décédé mercredi du coronavirus , selon les médias officiels iraniens.

Les rapports iraniens indiquent que le pilote, Asghar Loran, a desservi la route entre la République islamique d’Iran et la Chine – deux des principaux points chauds pour l’épidémie du virus mortel.

La Gazette saoudienne a écrit jeudi que “Mahan Air a été accusé de contrebande d’armes aux supplétifs iraniens dans la région au nom de la Force Qods, la branche du Corps des gardiens de la révolution iranien à l’étranger”. ”

Le journal a ajouté que “Mahan Air a également été accusé d’être à l’origine de la crise des coronavirus en Iran, alors qu’il continuait ses vols vers plusieurs villes chinoises en février malgré l’interdiction officielle des vols vers la Chine le 31 janvier.

En 2018, l’ambassadeur américain en Allemagne et actuel directeur par intérim du renseignement national, Richard Grenell, a convaincu le gouvernement de la chancelière Angela Merkel d’interdire que Mahan Air desserve les villes allemandes.

“Ici en Allemagne, j’ai demandé au gouvernement allemand de soutenir nos efforts pour empêcher une compagnie aérienne appelée Mahan Air d’utiliser l’espace aérien et les aéroports allemands”, avait déclaré Grenell lors d’une réunion avec une délégation de haut niveau de l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC), a rapporté le Jerusalem Post en juin.

«Nous savons que Mahan Air a été utilisé par le Corps des gardiens de la révolution iraniens comme moyen de transport pour les armes, les ressources et les combattants, nous demandons donc à nos alliés de nous aider à y mettre fin.»

Après les avertissements de Grenell, Merkel a empêché les vols de Mahan Air d’entrer en République fédérale.

Les États-Unis ont imposé des sanctions à Mahan Air en 2011. L’administration Obama a déclaré que la compagnie aérienne fournissait un soutien financier et matériel au CGRI. L’administration Trump a désigné le CGRI comme organisation terroriste étrangère.

Le secrétaire américain au Trésor, Steve Mnuchin, a déclaré après la décision allemande d’interdire les vols que “le Trésor américain apprécie la décision importante prise par l’Allemagne de refuser les droits d’atterrissage de Mahan Air. Mahan Air transporte par air régulièrement des membres et des amres de l’IRGC-QF vers la Syrie, il est soumis à nos sanctions secondaires contre le terrorisme” et devrait se voir refuser l’accès dans le monde entier. ”

Le Post a rapporté mercredi que le gouvernement allemand continuait d’autoriser IranAir à atterrir sur des vols en République fédérale. Les États-Unis ont sanctionné IranAir pour des activités liées au terrorisme. Le Département américain du Trésor a sanctionné IranAir en 2011 pour «avoir fourni un soutien matériel et des services au Corps des gardiens de la révolution islamique» et au ministère de la Défense et de la Logistique des forces armées.

Adaptation : Marc Brzustowski

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.