Sol Kikuchi, le seul soldat “boded” en provenance du Japon a terminé l’épuisante marche requise pour recevoir le béret rouge de la Brigade des parachutistes de Tsahal.

“La marche n’a pas été difficile pour moi, mais en voyant mes parents venir du Japon pour la cérémonie de mon béret, cela  été vraiment émouvant pour moi et pour eux,” Lorsque Kikuchi s’est enrôlé dans l’armée israélienne, il a suivi un oulpan de trois mois en hébreu, et a promis qu’il serait volontaire pour servir dans une unité de combat.

“Si je suis  utile, je pourrais bien servir dans une unité de combat comme la Brigade de Parachutistes,” a t-il dit.

«Évidemment, il est pas facile d’être seul dans un pays étranger, mais Israel est ma maison maintenant et je suis très en paix avec ma décision de servir comme soldat de combat dans l’armée israélienne”, a ajouté Kikuchi.

Dès son arrivé en Israël, Saul Kikotshi fut accueilli au kibbutz Emek Yizre’el, situé à quelques kilomètres au sud de Nazareth, par une famille d’adoption, membre d’une association pour les soldats solitaires.

À la fin de la cérémonie, il rentra au kibbutz accompagné de ses parents afin de leur faire découvrir la vie qu’il mène depuis son départ de sa terre natale.

« Mes parents m’ont confié être fiers de moi. Maintenant que j’ai terminé la première étape de mon parcours militaire durant laquelle j’ai reçu mon béret rouge ainsi que la broche symbolisée par une paire d’ailes, reçue après avoir sauté cinq fois en parachute, j’attends avec impatience la fin des vacances pour retrouver mes amis du bataillon afin de participer à ma première opération militaire. »

Nous lui souhaitons donc une bonne continuation dans son parcours de soldat !

Source: Israel Hayom

CAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.