Les pro-israéliens peuvent-ils encore manifester en France ?©

18
829
Crédit photo Evelyne Gougenheim
Nous vous le disions précédemment : dimanche 15 janvier, après le rassemblement unitaire devant l’Ambassade d’Israël en France à Paris, organisé en protestation contre ce qu’on s’entête à appeler “Conférence de la Paix” ou Conférence de Paris, s’est tenu un rassemblement dans le même esprit, à l’initiative du Collectif Urgence, cette fois rue de la Convention (Paris brûle-t-il ?©)

Nous avons reçu un témoignage supplémentaire sur la façon dont s’est déroulé ce rassemblement, avec ce texte co-écrit par Nitsa LEW, assistée de Ginette CAJGFINGER et d’Evelyne GOUGENHEIM :

“Récit d’une ahurissante garde à vue en plein air sans justification.

Le  15 Janvier 2017 est jour de colère pour les Juifs de France, car la Conférence internationale de Paris qui ose promouvoir autoritairement deux Etats, un palestinien et un israélien, hors  présence des deux parties ou négociation entre elles,  représente pour l’Etat d’Israël, souverain,  légitime, mais aussi démocratique (trop peut-être en temps de guerre…),  une ingérence parfaitement inadmissible.

Ceci au même titre que les différents votes de l’ONU, qui voudraient déposséder Israël de ses Lieux Saints et de frontières défendables. D’autant qu’il existe manifestement une évidente préférence pour les desiderata palestiniens au détriment de la Paix.

Pour marquer notre désapprobation à ce déni des réalités, organisé  à Paris par un Gouvernement sur le départ,  un rassemblement de quelque 1500 personnes environ, parmi les Français Juifs de Paris, accompagnés de quelques sympathisants, sont venus manifester calmement devant l’Ambassade d’Israël.

Des drapeaux bleu blanc rouge ainsi que bleu et blanc sont déployés. Des affichettes sont brandies, non subversives ni offensantes, proclamant :

– “Chrétiens d’Orient, Épuration ethnique. Une conférence de Paris ??”

– “500 000 morts en Syrie. Conférence de Paris ??”

– Et autres rappels de guerre non résolus dans le monde sans aucune Conférence de Paris.

Par ailleurs, certains slogans comme celui concocté sur une simple feuille de papier par Nitsa LEW,  témoin de ce qui suit, disait :

– “Jérusalem est juive depuis l’aube des temps. Alors, qui sont les colons ???????”

Nitsa LEW/Crédit photo Evelyne Gougenheim

Après les discours des différents intervenants, nous nous sommes dispersés vers 13 heures.

Une minorité d’entre nous, soit une quinzaine de personnes, a décidé de se réunir devant le lieu de la Conférence, c’est-à-dire le  Ministère des Affaires Etrangères, au 27 rue de la Convention. Métro Javel.

A la bouche de sortie du métro, des policiers armés, en tenue de combat, nous barrent la route et nous font attendre sur les marches de l’escalier, jusqu’à ce que, cinq minutes après, un de leur supérieur nous annonce qu’on va nous escorter, pour la sécurité, disent-ils. On nous mène dans un semblant de square, un espace circulaire d’une cinquantaine de m2, agrémenté de quelques arbres et bancs publics, dans le froid très vif et la neige fondue qui tombe, devant le 4 de l’avenue Emile Zola.

Crédit photo Evelyne Gougenheim

Sans explication donnée ni motif invoqué, nous nous retrouvons  immédiatement en une sorte de “garde à vue”. En effet, notre petit groupe de quinze personnes, calmes et manifestement inoffensives, disposant de quelques drapeaux israéliens, et des affichettes citées plus haut, en tous cas, rien de subversif ni d’offensant, se trouve encadré d’une vingtaine de policiers armés, plus six ou huit cars de police formant un cordon infranchissable.

Crédit photo Evelyne Gougenheim

Périmètre gardé, interdiction d’en sortir, de s’asseoir. Incompréhension totale. On ne mesure pas encore la gravité de la situation. Mais, au bout d’une heure, on réclame des justifications sur notre emprisonnement inopiné à ciel ouvert. On menace d’appeler la presse et on réclame une explication sur cette intransigeance soudaine. Pas de réponse…

Crédit photo Evelyne Gougenheim

Nitsa LEW, 77 ans, enfant rescapée du Vel d’Hiv 1942, se plaint de froid, de faim et de fatigue et réclame le droit de traverser  la rue pour aller se mettre au chaud et se restaurer au restaurant d’en face. La réponse est NON ! Alors elle veut s’asseoir sur un  banc. La réponse est NON ! Elle demande à nouveau au supérieur la raison de cette garde à vue et il lui répond enfin : “Votre manifestation n’est ni déclarée, ni autorisée”. Elle lui répond : “Alors, laissez-nous partir ce qui disloquera cette soi-disant manifestation. La réponse est NON !

Vidéo Evelyne Gougenheim

“Dans ces conditions, je pars de force, dit-elle, autrement il me faudra une ambulance”. Sur ces mots, pour sortir du cercle,  elle force le passage entre deux policiers. Ils lui barrent la route … Incroyable ! Car alors, il pourrait s’agir de “Non assistance à personne en danger”.

C’est seulement à cet instant, soit après une heure trente de séquestration abusive, qu’on nous libère en nous dirigeant manu militari vers la bouche de métro où on nous force, toujours manu militari, à nous y engouffrer, sans ménagement, pour emprunter autoritairement la direction Boulogne. Ils attendent sur le quai, à cinq ou six, toujours caparaçonnés de leurs boucliers et armes, de nous voir, nous, les dangereux terroristes, monter dans la rame. Donc, sur la voie opposée à celle qui nous intéresse pour rentrer enfin chez nous.

Conclusion. Bien évidemment, il est plus facile, … triste mémoire …, de montrer sa force policière contre une poignée de Juifs français inoffensifs que contre les sympathisants de la cause palestinienne, autorisés, eux, à déployer leurs drapeaux noir rouge et vert pendant des mois place de la République, ou aux abords de la fameuse Conférence.

Ahurissant !  Ce scandaleux abus de droit nous a douloureusement rappelé qu’entre Français Juifs et les Autres, ce seront toujours les Autres qui seront choisis pour le mieux.

Nitsa LEW, assistée de Ginette CAJGFINGER et Evelyne GOUGENHEIM, témoins “gardées à vue””

Témoignage passablement préoccupant…

Il est très contrariant que l’invocation de l’état d’urgence ne suffise pas à interdire des rassemblements antisionistes où la haine du Juif est affichée, même quand ces rassemblements contreviennent directement à la législation anti-boycott, et que l’on assiste à cet accueil peu amène et liberticide de ces quelques personnes venues manifester pacifiquement car on dénie leurs droits.

Au pays des paradoxes, ceci est devenu presque banal. Secouons-nous avant d’être blasés.

Solange Hendi pour JFORUM

18 COMMENTS

  1. je viens de lire cet article et je suis triste de voir cette France inconnue, immorale, perdue dans ses mensonges, ses audaces,sans respect pour ceux qui ne sont pas d’accord avec leurs mauvaises décisions. Que de coups bas se préparent dans les coulisses.
    Si je pouvais, j’irai vivre en Israël , mais je ne le puis n’étant pas Israélienne !

    Que prépare cette gauche franc-maçonnique impure et cachée !

    Nous allons vivre la guerre ! la révolte !
    J’espère un sursaut de la France, un gouvernement énergique pour mettre de l’ordre!

    Les policiers étaient en mission, et ne faisaient qu’obéir ! J’espère qu’ils prennent conscience de l’état de la France actuelle.

  2. Il y a plus de 20 ans que je le dis : Une seconde shoah est possible et elle a commence par les medias francais. Faites votre alyah des que possible

  3. Un exemple de plus s’il en fallait d’autres de la direction aberrante que prend la France dans le conflit israélo-palestinien, comme cela a été le cas en Syrie et tout ça au nom d’une “réalpolitic” pro arabe et qui veut surtout attirer les populations françaises d’origine maghrébine et musulmane. Affligeant, honteux et destructeur. Vivement le réveil de la France ! Amitié et soutien à Israël !

  4. Honte à ce gouvernement, honte à ces menteurs qui se prétendent démocrates et défenseurs des droits de l’homme alors qu’ils se comportent de plus en plus en dictateurs. Honte à ces donneurs de leçons arrogants et prétentieux qui sont soit disant pour la liberté d’expression et qui exercent des représailles contre tous ceux qui ne partagent pas leurs opinions et qui osent le dire. Il est temps qu’ils dégagent !

  5. Espérons que quand la gauche aura enfin perdu les élections le nouveau gouvernement donnera les instructions nécessaires pour que ceci ne se reproduise plus. Les policiers qui font ce travail ont-ils été sélectionnés ?

  6. Votre témoignage montre de quel côté est la gauche ( pour laquelle appellent à voter des prsonnalités comme les Klarsfeld ( pour Hidalgo, par exemple — je me permets de les citer, en ayant fait le reproche, en vis-à-vis, à Mme K.) : du côté des terroristes, qu’elle fait mine de rechercher, dans le métro, ou je ne sais où, par dieu sait quelle ” police régionale des transports” ( Europe israel), après qu’un djihadiste a a poignardé plusieurs passagers.

    Le président de l’Upjf disait, la semaine dernière, que les chefs de la ” communauté” manifestaient trop de divergences entre eux. Sans doute avait-il raison.

  7. le fait même que la manifestation “autorisée” se trouve face à l’ambassade d’Israël est en soi un mépris insupportable. voulant dire “vous êtes entre juifs, adresser vous à l’ambassade, Israël ne veut pas la paix”. et le fait que nos soit disant “dirigeants communautaires” se soient prêtés à cette mascarade en dit sur ce que nous avons appris de l’histoire d’il y a pas si longtemps. il n’y a pas en France un homme ou une femme juif/juive pour se lever et nous rassembler. de mépris en mépris, la bête se dévoile.

  8. j”ai honte d’être française ! .Je n’en peux plus de l’islamo gauchisme qui dirige ce pays . Je n’accepterai jamais que l’on s’en prenne aux juifs qui ne nous ont jamais rien fait , que l’on a toujours maltraité et envers lesquels nous avons une immense dette . Je suis complètement anti islam et pro juive et pro israelienne. La situation aujourd’hui est une honte sans nom pour la FRANCE . Mais bientôt , je le crois et je l’espère grâce à l’élection de TRUMP les choses vont changer. Les muzz et les antijuifs n’ont plus que quelques mois avant que la situation ne se retourne et que ce soit à eux de décider entre la valise ou le cercueil …

  9. Les forces de l’ordre n’auraient jamais oser agir ainsi devant des manifestants bretons.
    C’est vraiment une honte .C’est triste mais j’ai honte d’ètre français.

  10. Catholique, je souscris à cet article ainsi qu’à tous les commentaires qui y sont formulés. Nous sommes en effet dans la même situation que vous autres juifs lorsque nous voulons nous exprimer face à un gouvernement fort avec les faibles, qui met en garde à vue les participants de la Manif pour tous et faible avec les forts comme en témoignent eux-mêmes les policiers en sous effectifs et mal armés face aux terroristes.

  11. Il suffit d’avoir en face un policier haineux et il peut tout faire!!!!!!!!!!!! ou alors ce sont les directives du ministère des haineux et ce n’est pas mieux!!!!!!!!!!!!!!!!!

  12. On aurait mieux aimé voir ces “représentants de l’ordre” essayer de l’établir dans des quartiers où ils ont la trouille de se rendre pour mettre fin aux désordres, trafics de drogue et violences commises par des “jeunes”.

    Nous sommes à des années lumière des commandos de Tsahal qui rentrent dans des quartiers brûlants, pour sortir de leur lit, en caleçon, des terroristes bien plus violents et dangereux que la racaille banlieusarde.

    Il est vrai qu’il est plus facile de s’en prendre à un groupe de citoyens civilisés, disciplinés, non violents, pacifiques et sans histoires, plutôt que de se colleter avec des “jeunes” qui balancent des cocktails Molotov et autres gentillesses sur ces “forces de l’ordre” pas très courageuses…
    La France n’est plus qu’un magma, atteinte du cancer islamiste qu’elle ne veut ni voir, ni soigner, et qui pense qu’en léchant les savattes des musulmans manipulateurs, elle aura la paix.

  13. A t’on informé le ministre de l’interieur et le 1er ministre de cette voie de fait ? Car il y a des sanctions disciplinairesàa prendre contre les fonctionnaires ayant donné ces ordres d’immobiliser des citoyens paisibles.

  14. Vous ne savez toujours pas pourquoi vous avez été retenus ?
    Tout simplement parce qu’un supérieur avait envie de vous emm……., pour montrer leur pouvoir de décision avec ou sans raison !
    Et puis c’est tellement plus facile de terroriser des gens passifs plutôt que les agitateurs de la partie adverse.
    Qu’est-ce que la France peut être ringarde ! et ça n’est pas à son honneur, c’est ridicule et infondé !
    La France a perdu ses lettres de noblesse., et c’est dommage.

  15. Chere madame , vous commencez a toucher du doigt la realite de la france de 2017 , une republique islamo française ou les juifs sont indesirables

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.