Un des représentants des Gilets jaunes condamne les actes antisémites

1
524

L’un des représentants des Gilets jaunes, Benjamin Cauchy, a condamné lundi les provocations antisémites qui ont entaché les rassemblements citoyens du mouvement des Gilets jaunes.

“Ces énergumènes salissent ce mouvement populaire. L’extrémisme n’a pas sa place au sein du mouvement des Gilets jaunes”, a-t-il dénoncé au micro de BFMTV.

“Il serait très malhonnête de caricaturer le mouvement social et de l’associer à ces horreurs qui viennent le salir”, a-t-il poursuivi.

On rejette tout ce qui est discrimination raciale, xénophobie, antisémitisme. Cela n’a pas sa place en France”, a-t-il conclu.

Une vingtaine de pro-Dieudonné, infiltrés parmi les Gilets jaunes, se sont alignés samedi sur les marches du Sacré-Cœur pour entonner “La Quenelle”, le chant antijuif de l’antisémite professionnel Dieudonné.

Dans le métro parisien, trois individus arborant des gilets jaunes, auraient tenu des propos antisémites et négationnistes. La préfecture de police a annoncé l’ouverture d’une enquêteconfiée à la police régionale des transports.

Plusieurs pancartes antisémites et antisionistes ont été aperçues dans des rassemblements des Gilets jaunes.

Éric Hazan 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.