Turquie. L’aviation turque bombarde des bases rebelles kurdes

laviation-turque-bombarde-des-bases-rebelles-kurdesL’aviation turque a pilonné mardi les bases des rebelles kurdes situées dans le nord de l’Irak et dans le sud-est de la Turquie, pour la première fois depuis le triomphe du parti du président Recep Tayyip Erdogan aux législatives, a annoncé l’armée.

« Les caches et les emplacements d’armes de l’organisation terroriste (le Parti des travailleurs du Kurdistan) situées à Hakkari et dans le nord de l’Irak (…) ont été anéantis lors d’une opération aérienne lundi », a déclaré l’état-major sur son site internet.

Le PKK, une cible du parti victorieux AKP

Ces frappes ont visé des cibles du PKK dans la province turque d’Hakkari (sud-est), située à la frontière de l’Irak, aussi bien que plusieurs bases du mouvement situés dans les montagnes de l’extrême nord du territoire irakien, selon la déclaration.

Ces bombardements sont intervenus au lendemain de la large victoire obtenue par le Parti de la justice et du développement (AKP, islamo-conservateur) aux législatives, où il a regagné contre tous les pronostics la majorité absolue des sièges au Parlement perdue à peine cinq mois plus tôt.

L’aviation turque a pilonné lundi les bases des rebelles kurdes situées dans le nord de l’Irak et dans le sud-est de la Turquie.

L’aviation turque a pilonné mardi les bases des rebelles kurdes situées dans le nord de l’Irak et dans le sud-est de la Turquie, pour la première fois depuis le triomphe du parti du président Recep Tayyip Erdogan aux législatives, a annoncé l’armée.

« Les caches et les emplacements d’armes de l’organisation terroriste (le Parti des travailleurs du Kurdistan) situées à Hakkari et dans le nord de l’Irak (…) ont été anéantis lors d’une opération aérienne lundi », a déclaré l’état-major sur son site internet.

Le PKK, une cible du parti victorieux AKP

Ces frappes ont visé des cibles du PKK dans la province turque d’Hakkari (sud-est), située à la frontière de l’Irak, aussi bien que plusieurs bases du mouvement situés dans les montagnes de l’extrême nord du territoire irakien, selon la déclaration.

Ces bombardements sont intervenus au lendemain de la large victoire obtenue par le Parti de la justice et du développement (AKP, islamo-conservateur) aux législatives, où il a regagné contre tous les pronostics la majorité absolue des sièges au Parlement perdue à peine cinq mois plus tôt.

Source: ouest-france.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.