Tsahal fracasse trois canons de l’artillerie syrienne©

7
2875

Jeudi 19 octobre, Tsahal avait utilisé le missile Spike NLOS et pulvérisé une pièce d’artillerie de l’armée du régime Assad. Ce missile Spike NLOS est un missile sol-sol guidé d’une portée de 25km.

Tsahal fracasse trois canons de l’artillerie syrienne, après des tirs erratiques sur le côté israélien du Golan

Cinq roquettes syriennes  ont explosé sur le Golan israélien, avant l’aube samedi, déclenchant les sirènes d’Alerte rouge (Tsva Adom), à Katzrin, Givat Yoev, Geshur, Kfar Horev, Mevo Hama, Meitzar, Neot Golan, Nov et Ramat Magshimim. On n’a relevé aucun blessé ni dégâts. Tsahal a répliqué en frappant trois positions de l’artillerie syrienne et en annonçant : ” Même résultant d’un tir manqué, tout débordement de feu provenant de la guerre en Syrie, s’il empiète sur la souveraineté du territoire israélien et met env péril la sécurité de ses citoyen, ne sera pas toléré et le régime syrien en paiera le prix[sera tenu pour responsable]”.

Les représailles de Tsahal  a pris pour cibles des canons de 130mm de l’armée syrienne prenant part à une bataille en cours dans la poche de Beit Jinn, qui fait juste face aux positions de Tsahal sur le Mont Hermon, au Nord du Golan. Le Hezbollah y être très impliqué aux côtés (ou en lieu et place) des forces syriennes, contre les rebelles.

L’armée syrienne a mis en garde Tsahal qu’elle répliquerait à toute “action agressive”.

Le ministre de la Défens israélien Avigdor Lieberman a réaffirmé, mercredi, qu’Israël ” dispose de tous les outils nécessaires pour s’occuper” du défi que représente l’Iran, l’un des principaux appuis du régime Assad.

“Les Iraniens tentent de prendre le contrôle de la Syrie afin d’y devenir le pouvoir dominant [derrière l’épaule des Russes]”, a t-il renchéri.

Mercredi également, le chef d’Etat Major iranien Mohamad Bagheri a mis en garde Israël que Téhéran ne tolérerait plus ses violations de la souveraineté syrienne et a juré que les deux pays allait se serrer les coudes et joindre les rangs dans un même combat contre les “ennemis” de la Syrie.

©JForum avec agences.

7 COMMENTS

  1. Dans les années 35, lorsque les spectateurs dans les salles de cinéma français voyaient Hitler faire de grandes envolées lyriques accompagnés de gestes allant dans tous les sens, ils étaient tous pris de fous-rires. Pour ces spectateurs Hitler était un guignol. Il voulait éradiquer les Juifs d’Europe. Il y a presque réussi : 6 millions de juifs innocents ont été massacrés dans les camps de la mort. Hitler avait tout consigné d’avance dans son livre “Mein Kampft”.
    Aujourd’hui on entend le même discours, mais dans une autre langue. Un autre fou, iranien cette fois-ci, l’Ayatollah Khomeini, prononce le même discours. Son but est d’exterminer les Juifs et d’éradiquer l’Etat d’Israël. On ne rit plus. “PLUS JAMAIS CA”. Parce qu’on connaît. On ne peut plus dire “on ne savait pas”. Alors, il ne faut pas attendre. Dans les années 40, les Etats-Unis, à la suite de bombardements japonais (Pearl Harbour, entre autres) ont décidé de régler le problème une fois pour toutes et ont largué deux bombes atomiques, une sur la ville d’Hiroshima et l’autre sur la ville de Nagasaki. Les nations du monde, y compris celles alliées aux USA, étaient choquées, ont critiqué, etc.. Quelques mois après ces réactions, la guerre finie, chacun pensait à reconstruire l’avenir. Hiroshima et Nagasaki faisaient déjà partie du passé. “PLUS JAMAIS CA”, cela veut dire quoi ? Cela signifie que l’Iran occupe les frontières en partant de l’Egypte jusqu’au Liban. Cela veut dire aussi que des soldats iraniens entraînent les Syriens et sont présents sur le Plateau du Golan lorsque des rockettes sont tirées vers Israël. Que faut-il de plus pour qu’Israël réagisse ? Napoléon disait que “pour gagner une guerre il fallait attaquer le premier”. Que signifie que les inspecteurs de l’AIEA ne peuvent visiter certains sites “militaires” susceptibles de cacher certaines recherches en vue du nucléaire ? Les inspecteurs de l’AIEA se sont contenté de cette interdiction et ont abandonné leur prétention à pousser leur inspection plus avant. Les Européens, eux, se frottent les mains. Seuls les contrats commerciaux passés avec l’Iran les intéressent. Ils n’ont pas l’intention de lever le petit doigt face au danger existentiel qui menace Israël. Quant à Trump, il parle, beaucoup mais n’agit pas. Peur et mollesse. Israël est seul. Et il ne peut compter que sur lui-même. Israël doit frapper l’Iran sans attendre. Il doit frapper maintenant et fort. Larguer une bombe atomique. L’Iran sera calmé pour des décennies. Quant aux autres pays arabes, même ceux qui possèdent l’arme atomique comme le Pakistan, loin de s’allier pour taper sur Israël, ils se tiendront cois dans leur coin. Et le respect pour Israël n’en sera que plus grand.

  2. J’ai l’expérience de la guerre de Kippour ou le staff militaire est resté dans le statut quo alors que l’Égypte et le Syrie massaient des troupes sur nos frontières j”était hayal et je sais de quoi je parle !!!

  3. Lieberman, Netanyahu au lieu de menacer depuis des mois les syriens, le hezbolah et les iraniens, passez aux actes ne soyer pas spectateurs il en va de la sécurité d’Israël dont vous avez la charge.Si vous n’avez pas le courage ou les compétences pour agir et protéger Israël, il faut laisser vos postes a d’autres et il y en a en Israël capables de prendre les bonne décisions.

    • Guilad, la guerre n’est pas un jeu et les prétentieux qui croient pouvoir donner des leçons aux autres n’ont qu’à partir et s’engager dans Tsahal afin d’en apprendre pas mal sur la stratégie et aussi sur la sagesse

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.