Trump est en colère contre Netanyahou: «L’ultime trahison».

Un nouveau livre édité révèle: l’ancien Président américain, Donald Trump, est furieux que l’ancien Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou ait félicité Joe Biden pour avoir remporté les élections: «C’est l’ultime trahison».

L’ancien Président américain Donald Trump et l’ancien Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou ont entretenu des relations étroites pendant leurs mandats respectifs, ce qui se reflète également dans les initiatives politiques sans précédent qu’ils ont menées ensemble.

L’ancien Président américain et l’ancien Premier ministre israélien ont entretenu des relations étroites pendant leurs mandats respectifs.

Mais il semble que les relations entre les deux dirigeants, récemment écartés du pouvoir, ne soient plus aussi chaleureuses qu’avant. Un nouveau livre du journaliste Michael Wolf, qui devrait être publié prochainement, dit que Trump, qui a initialement refusé de reconnaître sa défaite lors des élections, n’a pas aimé les salutations que Netanyahou a envoyées au Président Biden après son élection.

«Il a dit que le tweet de Netanyahou était l’ultime trahison. Les collaborateurs de Trump, qui avaient prévu son explosion de colère contre Netanyahou, ont été stupéfaits par son pouvoir», a déclaré Wolf dans son livre.

Wolf a ajouté que «Trump pense qu’il a fait plus pour Israël que n’importe quel autre Président américain, et qu’Israël le lui doit bien cela». Il affirme que lorsque Netanyahou a félicité Biden, « Trump a ressenti qu’il l’avait vendu ».

Rappelons qu’après la victoire de Biden, Netanyahou avait tweeté une salutation au Président élu et à son adjoint, dans laquelle il a écrit qu’il était confiant qu’il continuerait à travailler avec les deux «pour continuer à renforcer l’alliance spéciale entre Israël et les États-Unis ».

JForum ‒ Aroutz-20

7 Commentaires

  1. Bien sûr, « protocole », « obligations », etc…Mais était-il obligé d’être le PREMIER, et avant tout le monde à féliciter le voleur d’une élection truquée et imméritée?

  2. Tout d’abord, les livres écrits par des auteurs dont on ne peut pas vérifier l’authenticité des sources, prêtent toujours à une interprétation problématique.
    Pareil pour ceux qui annoncent des scoops extraordinaires, en disant qu’ils émanent de « sources anonymes » dont personne ne peut en vérifier l’authenticité.
    Il y a eu un nombre important de livres à charge écrits contre TRUMP dans lesquels il s’est fait lyncher, et dont rien de spectaculaire n’est sorti, y compris celui écrit par sa propre nièce qui l’a massacré à chaque page.
    Bibi n’a fait que respecter le protocole diplomatique qui veut qu’un nouvel élu soit félicité par un dirigeant, et ce, quelles que soient les relations qui existent entre leurs Etats.
    Cela ressemble beaucoup à un coup tordu destiné à brouiller les relations entre les deux chefs d’Etat qui s’apprécient beaucoup, comme nous l’avons déjà constaté.
    Par contre, Joe la marionnette ventriloque actionnée par l’ordure Obama, a appelé en dernier Bibi, sans doute pour lui signifier que les choses allaient changer sous le mandat Barak Obiden.
    Nous vivons à l’époque des pétards mouillés, de manipulations médiatiques et de mensonges organisés par les chaines d’infaux devenues les porte-paroles de tous les tordus.
    Nous sommes nombreux à attendre impatiemment le retour de TRUMP et de Bibi, les seuls capables à remettre les choses à leur place, n’en déplaise à tous les coincés du bulbe….

    • Exact! Nous attendons également un Journalisme (juif en l’occurrence) qui soit digne de ce nom et fasse son travail d’analyse et d’enquête critique au lieu de nous Informer de ce que tout le monde sait déjà Factuellement, seulement.
      Inutile de blablater sur le blabla des journaleux. Ils savent très bien qu’ils ne font pas leur boulot (trop dangereux pour les feiglinge qu’ils sont en moyenne)……

      • @ Jankel,
        Tout à fait d’accord avec vous.
        Les écoles de journalisme (sic) sont devenues des organismes de propagande chargés de distiller une pensée gauchiste à leurs élèves.
        Il y a des journalistes Juifs qui font partie de cette meute, ils officient dans les chaines d’infaux en continu, nous savons qui ils sont.
        Parmi les pires, comment ne pas citer le calamiteux Patrick Cohen ?
        Par contre, je suis moins indulgent que vous, je ne pense pas que les torchonistes soient conscients qu’ils ne font pas leur boulot correctement, au contraire, ils ont l’air persuadés d’être dans le vrai, et qu’ils sont la cible de « fascistes » d’extrême droite, tels que Zemmour, Michel Onfray et d’autres qui refusent leur tyrannie….

  3. Si Trump avait agi dans l’intention pure d’aider Israël, il aurait compris que Bibi était bien obligé de respecter le nouveau dirigeant Américain. Dans l’intérêt d’Israël Bibi n’avait pas vraiment le choix.
    Si Bibi avait été détrôné sous le mandat de Trump, ce dernier aurait bien été obligé de coopérer avec le remplaçant, dans l’intérêt d’Israël.
    C’est triste d’assister à un manque de tact pareil, de la part d’un homme qui a effectivement contribué au renforcement d’Israël… car il est vrai qu’Israël devrait être reconnaissante, mais pas forcément en ignorant Biden.
    Peut être n’était il qu’une marionnette d’Hashem pour nous aider temporairement parmi les 70 loups.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.