“Territoires palestiniens”: Le Parisien diffuse une carte erronée

5
963

Le Parisien diffuse une carte trompeuse des « territoires palestiniens perdus » par InfoEquitable

Contrairement à ce que montre cette carte, un grand classique de la propagande palestinienne dont de nombreuses versions circulent sur internet, les premiers « Territoires palestiniens » autonomes ne remontent pas à 1945 mais à 1994…

Sur internet, on trouve de nombreuses versions d’une carte dite de la « perte de territoires palestiniens ».

C’est un grand classique de la propagande palestinienne qui aime à dépeindre une terre palestinienne, d’abord arabe, puis grignotée et morcelée par l’implacable colonisation israélienne.

L’infographie de « l’évolution des frontières » israélo-palestiniennes présentée par Le Parisien dans un tweet du 16 mai puis réutilisée notamment dans un article du 4 juin s’inscrit dans cette lignée.

En vert, on y trouve les « Territoires palestiniens » depuis avant 1945.

En jaune, les « Territoires israéliens » depuis avant 1945.

Le message ? L’Etat juif grignoterait inexorablement depuis plus de 70 ans des territoires possédés au départ par les Palestiniens, réduits aujourd’hui à une peau de chagrin.

Problèmes :

  • Aucun « territoire palestinien » n’a existé avant les accords d’Oslo de 1993 ; les zones sous contrôle de l’Autorité palestinienne mises en place à partir de 1994 marquent d’ailleurs la toute première apparition d’une entité palestinienne autonome.
  • Il n’y avait pas non plus de « territoire israélien » avant 1948.

Avant 1948, il y avait uniquement des Juifs et des Arabes qui vivaient sur le territoire de la Palestine sous mandat britannique. Ni palestinien, ni israélien : tout le territoire était britannique.

Autres remarques :

  • La carte donne l’impression d’un peuple juif qui supplante soudainement en le « colonisant » un peuple palestinien « autochtone ». Mais l’histoire ne commence pas arbitrairement en 1945. Si la population juive était à cette époque concentrée dans des secteurs restreints du territoire, sa présence ancestrale y est attestée. Il y a 3000 ans déjà, cette région s’appelait la Judée. Le peuple juif (lié à la Judée par la géographie et par l’étymologie) y est né et connut déjà des périodes de souveraineté. Voulant effacer la trace des Juifs qu’ils avaient vaincus, les Romains renommèrent la Judée « Palestine » en référence à un ancien peuple disparu, les Philistins – des ennemis des Juifs qui avaient autrefois occupé une partie de la région. Que la Grande-Bretagne ait choisi ce nom pour désigner le territoire sous son mandat presque 2000 ans plus tard ne signifie pas qu’il se soit agit d’un « territoire palestinien », au sens « arabe ». Après d’autres peuples, notamment donc les Romains, les Arabes envahirent à leur tour ce territoire au VIIe siècle. Lire la suite

5 COMMENTS

  1. Et cette fameuse Palestine avait des limites bien au-delà de l’ISRAEL actuelle !! ce n’est pas pour rien que le petit Roi de Jordanie craint les dits “palestiniens” !!!

  2. Le Peuple palestinien étaient les Israélites qui vivaient sur leur TERRE et l’envahisseur Romain l’a nommée ” Palestine” faisant référence aux ennemis des juifs , les philistins , dans un seul but , effacer toute référence à la Judéité !!! Et il faut laisser à ARAFAT sa réussite du mensonge , avec le KGB , qui se soldait par la création d’un “TERRITOIRE PALESTINIEN ARABE qui n’a jamais existé !!!! Il est arrivé à berner tout l’OCCIDENT !!!
    Et pourquoi n’y a t-il pas âme qui vive à l’ ONU pour expliquer cela ?????

  3. On pourra toujours expliquer à ces “journalistes” de merde que la Palestine et le peuple palestinien
    furent inventés par le KGB. leur antisémitisme est tellement ancré dans leur petit cerveau que cela ne sert à rien de leur expliquer qu’Israël n’a rien volé du tout. Israël est une terre juive de toute éternité.
    ROSA

  4. Ce soit disant ” peuple palestinien ” a été créé our nous dépouiller du peu qu’on a pu récupérer en 48 .

    Aucun livre d’histoire ne parle de ce ” peuple ” , encore moins de ce torchon qu’ils appellent ” drapeau “.

    Même à Disneyland de Las vegas il n’existe pas .

    Ils doivent bien se marrer quand ils se retrouvent entr’eux pour partager le butin de leurs rapines auprés de l’UE .

  5. On peut dire quand choisissant ce terme de “Palestine” au début du mandat, ils avaient déjà de mauvaises idées derrière la tête et tout cela sans compter le vol de l’est du territoire par les hachemites du Hedjaz et renomme “jordanie” et bien sûr le Golan volé par la France. Ces deux vols avec l’accord de Grande-Bretagne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.