Washington: Téhéran veut fournir à Moscou des missiles balistiques

Les États-Unis ont confirmé que l’Iran cherchait à vendre des centaines de missiles balistiques à la Russie pour les utiliser dans la campagne en Ukraine, et ont accusé Téhéran d’être derrière « la souffrance et la mort » des Ukrainiens.

Lors de la session du Conseil de sécurité consacrée aux discussions sur la guerre en Ukraine, l’ambassadrice américaine à l’ONU, Linda Thomas Greenfield, a déclaré : « Depuis août, l’Iran a transféré des centaines de drones à la Russie en violation de la résolution 2231 du Conseil de sécurité ».

« La Russie utilise des drones iraniens pour endommager l’infrastructure énergétique de l’Ukraine, privant des millions de citoyens ukrainiens d’électricité, de chaleur et de services essentiels en plein hiver », a noté Greenfield.

Le responsable américain a déclaré qu’« aujourd’hui, des gens en Ukraine souffrent et meurent à cause du soutien iranien », et a ajouté : « Nous pensons que l’Iran envisage maintenant de vendre des centaines de missiles balistiques à la Russie en violation des résolutions du Conseil de sécurité ».

Greenfield a déclaré: « Nous exhortons l’Iran à changer de cap et à annuler ces mesures, tout comme nous exhortons tous ceux qui soutiennent la paix à demander à l’Iran de faire de même. »

Le 13 décembre, des responsables israéliens ont déclaré que l’Iran cherchait à réduire la portée de ses missiles qui seront fournis à la Russie pour être utilisés dans la guerre en Ukraine, en raison des craintes de Téhéran d’une « réponse internationale » pour avoir violé les résolutions du Conseil de sécurité, le « Axios  » a déclaré le site Web.

Selon la résolution 2231 du Conseil de sécurité, adoptée en 2015 dans le cadre de l’accord nucléaire, les pays ne sont pas autorisés à transférer ou à recevoir la livraison de missiles balistiques ou de drones iraniens d’une portée de plus de 300 km et de charges utiles de plus de 500 kg jusqu’en octobre 2023. .

Pour tenter d’atténuer les conséquences internationales et d’éviter de violer la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU, « l’Iran envisage de livrer des missiles à la Russie d’une portée maximale de 300 km, et de modifier d’autres missiles afin qu’ils restent dans les critères de la résolution . » Selon le site américain.

JForum avec 
 Agences du Levant Crédit photo : Tasnim

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.