Système solaire: une exoplanète plus petite que la Terre?

0
111

L’exoplanète L98-59b est plus petite que la Terre. Elle se trouve à 35 années-lumière de notre système solaire. | CAPTURE D’ÉCRAN-NASA

Le satellite TESS découvre une exoplanète plus petite que la Terre

Le satellite de la Nasa TESS vient de localiser trois nouvelles exoplanètes à 35 années-lumière de notre système solaire.

La taille de l’une d’elle, L 98-59b, est inférieure à celle de la Terre. C’est la plus petite planète découverte par l’engin de l’agence spatiale américaine, lancé en avril 2018.

Une exoplanète baptisée L 98-59b par les scientifiques a récemment été découverte par la Nasa grâce au satellite TESS (« Transiting Exoplanet Survey Satellite »).

L’astre, dont le volume représente 80 % de celui de la Terre, a été localisé à 35 années-lumière de notre système solaire, précise une étude publiée le 27 juin dans The Astronomical Journal et relayée par Sciences et Avenir.

L’engin lancé en avril 2018 par l’agence spatiale américaine a également repéré deux autres planètes aux alentours. Celles-ci ont reçu les noms de L 98-59c et L 98-59d et sont respectivement 1,4 et 1,6 fois plus grandes que la Planète bleue.

Le satellite de la Nasa TESS vient de localiser trois nouvelles exoplanètes à 35 années-lumière de notre système solaire. La taille de l’une d’elle, L 98-59b, est inférieure à celle de la Terre. C’est la plus petite planète découverte par l’engin de l’agence spatiale américaine, lancé en avril 2018.

Une exoplanète baptisée L 98-59b par les scientifiques a récemment été découverte par la Nasa grâce au satellite TESS (« Transiting Exoplanet Survey Satellite »).

L’astre, dont le volume représente 80 % de celui de la Terre, a été localisé à 35 années-lumière de notre système solaire, précise une étude publiée le 27 juin dans The Astronomical Journal et relayée par Sciences et Avenir.

L’engin lancé en avril 2018 par l’agence spatiale américaine a également repéré deux autres planètes aux alentours. Celles-ci ont reçu les noms de L 98-59c et L 98-59d et sont respectivement 1,4 et 1,6 fois plus grandes que la Planète bleue.

D’autres découvertes attendues

Les trois éléments sont situés dans un système dont l’astre principal possède une masse équivalente à un tiers du Soleil. Ces exoplanètes sont trop éloignées de leur étoile pour que de l’eau à l’état liquide soit présente à la surface. Elles se trouvent cependant dans une zone susceptible de permettre le développement d’une atmosphère semblable à celle qui existe sur Vénus, mais en plus chaud et plus dense.

Depuis sa mise en activité en septembre dernier, TESS a déjà permis l’identification de plusieurs exoplanètes. Les astronomes s’attendent à de nombreuses découvertes supplémentaires grâce au satellite en mission jusqu’en 2021, explique Sciences et Avenir.

Source: www.ouest-france.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.