Sydney: un homme poignarde une femme en pleine rue du centre

1
179

 

13/08/2019 07:57  Actualisé il y a 16 minutes

À Sydney, un homme poignarde une femme aux cris de “Allah Akbar”

La police a confirmé l’arrestation de l’assaillant et indiqué que la victime était dans un état “stable”.

AUSTRALIE – La police australienne a arrêté ce mardi 13 août un homme qui a poignardé une femme en pleine rue du centre de Sydney et poursuivi plusieurs autres personnes aux cris de “Allah Akbar”, ont déclaré à l’AFP des témoins de la scène.

La police a confirmé l’arrestation de l’assaillant et indiqué que la victime était dans un état “stable”.

Il n’y a pas a priori d’autre victime à déplorer, a ajouté la police, malgré “plusieurs tentatives par le même criminel d’en poignarder d’autres”.

Des images diffusées par des médias australiens montrent l’homme qui saute sur le toit d’une voiture en hurlant “Allah Akbar” (“Dieu est le plus grand”) en brandissant un couteau tout en criant “Abattez-moi !”

Des images diffusées par des médias australiens montrent l’homme qui saute sur le toit d’une voiture en hurlant “Allah Akbar” (“Dieu est le plus grand”) en brandissant un couteau tout en hurlant “Abattez-moi!”.

Énorme couteau de cuisine

La police a également indiqué avoir recueilli plusieurs témoignages rapportant l’utilisation de cette expression mais n’avait pas encore déterminé ses motivations avant de qualifier l’agression.

À ce stade, il semble que cela (l’agression) ne faisait pas suite à une provocation mais nous restons l’esprit ouvert tandis que nous avançons dans l’enquête”, a commenté Gavin Wood un porte-parole de la police.

Témoin de la scène survenue peu après l’heure du déjeuner, Megan Hayley a précisé à l’AFP que l’agresseur d’une vingtaine ou une trentaine d’années, muni d’un énorme couteau de cuisine, avait poursuivi d’autres personnes dans le quartier d’affaires de Sydney après avoir poignardé une femme.

“Cinq ou six personnes se sont lancées à sa poursuite pour tenter de l’arrêter”, a-t-elle ajouté, “et ils ont réussi à l’attraper et à le maîtriser”. 

La police a salué le courage des personnes qui l’avaient maîtrisé, soulignant que ces gens étaient “des héros”.

Le HuffPost avec AFP

1 COMMENT

  1. Sans doute un déséquilibré qui a voulu fêter l’Aid à sa manière…
    Il faut saluer les passants qui l’ont poursuivi et arrêté, cela mérite d’être rappelé.
    Sur une chaîne d’infaux en continu, nous avons vu un imam déclarer très froidement, que la fête célébrée en ce moment par les musulmans, était liée au sacrifice “d’Ismaël” par son père le “prophète Ibrahim” et que l’ange Gabriel était intervenu pour libérer Ismaël et offrir un mouton en sacrifice.
    Jusqu’à quand ces “érudits” vont-ils continuer à réécrire une histoire qui ne leur appartient pas, et qu’ils utilisent tous les moyens pour faire passer leurs délires et leurs fantasmes ?
    En suivant le raisonnement (sic) de ces dégénérés, Jacob est né de père inconnu, tandis qu’Isaac ne figure pas dans la liste des pères fondateurs d’Israël (Jacob).
    Dans un autre délire diffusé par Al Jazeera, un autre érudit a déclaré que les “palestiRIENS” vivaient au Moyen Orient depuis 10.000 ans et que des preuves archéologiques pouvaient être consultées.
    Au secours ! Au fou ! Enfermez tous ces déséquilibrés dans une prison de très haute sécurité !!!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.