French President Emmanuel Macron attends a ceremony at the Arc de Triomphe in Paris, on June 3, 2017. / AFP PHOTO / POOL / CHARLES PLATIAU

 

 

Souveraineté : celle d’Israël peut-elle s’étendre, alors que celle de la France s’effondre?

 

Par Manfred Gerstenfeld

La France s’est présentée dans les médias comme la championne de ces pays qui escomptent bien que l’Union Européenne décide des mesures punitives contre Israël, s’il annexe certaines parties de Judée-Samarie, à  l’ouest du Jourdain[1]. Pourtant, la rencontre des Ministres des Affaires étrangères de l’U.E, le 15 ami n’a même pas permis d’atteindre le moindre accord sur une motion très atténuée[2]

Cette tentative de prise de la tête de la campagne anti-israélienne par la France survient au moment où celle-ci est à un stade parmi les plus faibles de toute l’histoire de ce pays. Au 22 mai  la France connaît plus de 28 289 décès du Coronavirus, la plaçant  parmi les nations européennes les plus touchées[3]. Les problèmes économiques sont considérables. Déjà bien avant l’émergence de la pandémie, le Produit Intérieur Brut de la France, selon le ratio de la dette était faible, à près de 100%. L’U.E  incite ses états-membres à lutter pour que ce ratio se situe autour de 60% et que le déficit du budget n’excède pas 3%. A la mi-avril, les Ministres français prévoyaient un déficit budgétaire de 9% pour 2020 et une dette de 115% du ratio du PIB[4]. Cela pourrait bien être un peu trop optimiste. La popularité du Président Macron continue de décliner. Aux alentours de la fin avril, les sondages le donnaient à 38% de satisfaction. Durant les début de la pandémie, sa côte de popularité a augmenté[5].

Depuis une longue période, l’U.E a été entraînée par l’axe franco-allemand. Depuis des décennies, les Allemands étaient désireux de donner à la France un rôle plus vaste qu’elle ne le méritait, au sein de l’U.E, selon son poids politique et économique réel. C’était lié au passé atroce de l’Allemagne en temps de guerre. Ce profil plus faible qu’officiellement reconnu convenait parfaitement aux Allemands. Au cours du long exercice d’Angela Merkel à la Chancellerie, qui a débuté en 2005, l’Allemagne a commencé à devenir beaucoup plus dominante. C’était d’autant plus le cas, alors que le précédent Président socialiste français, François Hollande (2012-2017) s’est avéré un dirigeant d’une faiblesse extrême.

Un nouveau déclin du statut de la France menace. Le quotidien allemand, Die Welt, a écrit que la France était terriblement mal préparée à la survenue de la pandémie, qu’elle a payée par de nombreux décès. L’article ajoutait que la France était dorénavant très loin derrière l’Allemagne sur le plan économique. Il y a eu une énorme perte de confiance, de la part des citoyens français, dans les cercles dirigeants de leur pays. Le journal affirmait aussi qu’il y a eu un sentiment, par le passé, que la France occupait une position intermédiaire entre les pays de l’U.E du Nord de l’Europe et l’Europe du Sud plus problématique sur le plan économique. Après la crise du Coronavirus, elle appartient clairement au groupe des pays du sud[6].

Il existe bien d’autre pays membres de l’U.E incitant à l’anti-israélisme[7]. Pourquoi la France voudrait-elle à ce point être le porte-drapeau du camp anti-israélien contre l’extension de souveraineté? A ce moment critique de défaillance nationale, la France ne ferait-elle pas bien mieux de faire son propre examen de conscience? Pourquoi, en effet, prendre un rôle de leader à l”international?

Un certain nombre de facteurs semblent entrer en jeu. La politique étrangère de la France est le domaine de juridiction du Président du pays. Pourtant, un ancien assistant du Président français Nicolas Sarkozy (2007-2012) m’a dit qu’il était très difficile pour son patron de maintenir sous contrôle le Ministère des Affaires étrangères. Le Quai d’Orsay -puisque ce ministère est souvent désigné suivant sa localisation – se compte de façon très indépendante. Il poursuit inlassablement une politique pro-arabe depuis le Dix-Neuvième siècle.

En 2008, David Pryce-Jones a publié son livre : Un siècle de trahison : la diplomatie Française, les Juifs et Israël. 1894- 2007 (Edition française : Les Belles Lettres)[8]. Sa recherche comprend des documents auxquels il a eu accès à partir des archives du Ministère français des Affaires étrangères. Il a en conclu que la France a commis bien plus de dégâts au Moyen-Orient que n’importe quel autre pays au monde.

Alors que la France a perdu son empire, elle tente encore de conserver une certaine image de sa grandeur passée, bien au-delà  de son réel poids politico-économique. Cela implique également de regarder Israël avec un air supérieur et arrogant. Un incident diplomatique, resté gravé dans les mémoires, a éclaté en 2001, lors d’un dîner privé organisé Conrad Black, alors propriétaire du Daily Telegraph, où l’Ambassadeur de France au Royaume Uni, Daniel Bernard, a qualifié Israël de “petit pays de merde[9]“. Quand la femme de Black, Barbara Amiel a rendu l’événement public, Bernard a tenté de se tortiller dans tous les sens pour s’en sortir. Ce scandale ne lui a causé aucun problème en France, puisque Bernard a été nommé Ambassadeur en Algérie, un autre poste important pour la France au Maghreb. Il y est mort en 2004.

Gérard Araud a été nommé Ambassadeur de France en Israël en 2003. Il n’avait pas encore présenté ses lettres de créance que déjà il déclarait : “Sharon (qui, à l’époque, était le Premier Ministre d’Israël) est un voyou et Israël est complètement paranoïaque[10]“. Cela lui a presque coûté son poste. En utilisant l’expression “paranoïaque”, il a fait la démonstration encore plus transparente du mélange français de politique et de psychologie de comptoir.

Peut-être que là, nous avons aussi une indication d’une des raisons pour laquelle la France tient tant à diriger le camp anti-israélien contre la souveraineté. Le facteur psychologique pourrait bien jouer un rôle déterminant. La France n’est pas totalement souveraine sur son propre territoire. Il y a un très grand nombre de zones “difficiles d’accès” ou de “non-droit”. La police française éprouve des moments très difficiles à entrer et laisse ces zones échapper aux lois régaliennes. C’est un signe patent d’impuissance totale et d’incompétence à gouverner que cette situation a continué de creuser.

Est-ce réaliser un saut psychologique qui aille trop loin que de penser que, d’un certain côté la France a renoncé à une certaine part de sa souveraineté sur son propre territoire? D’un autre côté, “Ce petit Israël merdique” veut élargir sa souveraineté. C’est mentalement insupportable. Pourquoi la France met-elle tant l’accent sur les lois internationales, alors même qu’elle est incapable d’appliquer pleinement ses propres lois intérieures? On ne peut pas demander à un pays de s’étendre sur le divan. Pourtant cela mérite de bien y réfléchir.

Par Manfred Gerstenfeld

Le Dr. Manfred Gerstenfeld a présidé pendant 12 ans le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem (2000-2012). Il a publié plus de 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Adaptation : Marc Brzustowski.

—————————————

[1] hwww.theguardian.com/world/2001/dec/20/israel2

[2] https://eeas.europa.eu/headquarters/headquarters-homepage_en/79450/Video%20conference%20of%20Foreign%20Affairs%20Ministers:%20Remarks%20by%20High%20Representative%20Josep%20Borrell%20at%20the%20press%20conference

[3] www.worldometers.info/coronavirus/country/france/

[4] www.latribune.fr/economie/france/croissance-a-8-dette-de-115-le-gouvernement-aggrave-encore-ses-previsions-economiques-pour-2020-845085.html

[5] www.lefigaro.fr/politique/les-popularites-de-macron-et-philippe-sont-en-baisse-20200424

[6] www.welt.de/politik/ausland/plus207646603/Corona-Krise-Frankreich-fuehlt-sich-von-Deutschland-endgueltig-abgehaengt.html

[7] www.welt.de/politik/ausland/plus207646603/Corona-Krise-Frankreich-fuehlt-sich-von-Deutschland-endgueltig-abgehaengt.html

[8] David Pryce-Jones: Betrayal: France, the Arabs and the Jews (NY, Encounter Books, 2008)

[9] www.theguardian.com/world/2001/dec/20/israel2

[10] http://jcpa-lecape.org/la-diplomatie-francaise-deraille-aveuglee-par-la-nostalgie-du-levant/

20 Commentaires

  1. Moi aussi je m’inquiète du sors de cette France où on a grandi.
    Cela dit je m’inquiète énormément de voir ces bons Juifs qui gaspillent leur fidélité typiquement Israélite au “mari qui la frappe” coups après coups…
    La France est un puits sans fond, infidèle, dangereuse et hostile au peuple élu (je veux dire l’original…)
    La mutation qu’elle subit volontairement depuis plus de 50 ans déjà, ne permet plus à des Juifs responsables d’une descendance d’envisager sérieusement d’y rester, et pas à cause du coronavirus !
    Mais quand vont ils le comprendre ?!?

  2. Il y a fort longtemps que je ne me pose plus de questions sur la France ( ce qui l en reste ),je l’ ai quitte sans regret .Aujourd hui ,je suis concerne par les évènements qui touchent mon pays ,et je vois tous les jours ,la continuation ,d une détestation maladive qui provient encore et toujours de la France !
    Mon pays ? ( La où il n y a pas de pétrole )

  3. Parlez pour vous!
    Nous on ne crache pas dans le puits duquel on a bu, mais de là à dire qu’on aime la France à ce point là ?!
    Certes non.
    Nous on aime Israël, on n’a pas à avoir honte de préférer Israël à la France, à plus forte raison à “new Arabic France”.
    Chacun son pays, chacun sa patrie.
    On a beaucoup reçu de la France, on l’en remercie.
    On a aussi beaucoup donné à la France, mais elle renie ses sujets et préfère flatter l’obscurantisme primitif anti progressiste et anti Juif.
    (Pour les sado-masos peuvent choisir de couler avec le Titanic, bonne continuation!)

    On n’est pas né pour être des cobayes des l’histoire, et donc, avec tout le respect qu’on doit à une France masochiste et agonisante, les Juifs clairvoyants comprennent “bon gré malgré” que Hashem préfère nous voir rentrer au bercail !
    Ce n’est ni une trahison, ni une ingratitude, c’est une attitude positive de survie physique et culturelle.
    On n’a pas à s’en excuser, surtout après avoir été tellement trahis !
    Sauve qui peut!

  4. Jean-Marie Jésus pour votre gouverne vous nous demandez d’aimer la France ou la quitter. C’est à nous que vous vous adressez?
    Alors monsieur sachez que nous aimons la France comme vous ne l’aimerez jamais.
    Sachez également que nous les juifs étions là bien avant le baptême de Clovis.
    Est-ce que vous et vos ancêtres pouvez en dire autant!!!
    Et je ne pense pas que vous vous appeliez Jean-Marie Jésus. hein momo?
    ROSA

  5. Bonjour les amis, à lire absolument le papier de Michel Onfray sur entre autre le journal “le monde” papier que vous pourrez lire sur le site de la Ligue de Defense Juive je ne vous mets pas le lien car je ne sais pas le faire Cordialement joseph

  6. “Aimer la France ou quittez-la”

    Les méchantes langues disent que la France serait encore plus belle sans les Français. Moi je dis qu’il ne faut surtout pas confondre les Français avec les Jean-Marie.
    Ce slogan est aussi mal ficelé que celui qui fait descendre Jésus de sa croix pour fuir les lieux, au motif que la présence des Juifs n’est pas tolérée dans les églises.

  7. Mais pourquoi le Zorro: “Aimez la feu France ou quittez-la!” ne dirait pas à Macron de dire aux paranoïaques Palestiniens :
    “Aimez Israël, ou quittez la !!”
    Mais c’est génial ça!
    “Israël passe avant tout!”
    “Si t’aimes pas Israël, marche à l’ombre…”

    Merci pour la bonne idée super tolérante !
    Ce qui prouve une fois de plus que les non Juifs croient avoir tous les droits même si c’est 2 poids 2 mesures…
    C’est d’ailleurs pour ça qu’on n’a plus rien à faire en lowFrance d’Arabie

  8. ‘La France a commis bien plus de dégats au moyen-orient que n’importe quel autre pays’
    Bush et Trump sont d’accord avec toi Manfred !!!

  9. Aimer la France ne signifie pas flatter les terroristes, entretenir l’Iran, se prosterner devant l’intolérance envahissante Sarrasine, fermer les yeux devant le sang Juif versé, diaboliser le seul pays libre et démocratique du moyen-Orient…

    Cela dit, si vous aimiez vraiment la France, vous ne supporteriez pas son agonie culturelle actuelle et ce serait vous qui la quitteriez comme moi je l’ai fait.
    Mais ce n’est pas la France que vous aimez, mais plutôt le mal qui l’envahit, du moment qu’il est contre les Juifs…

    Car au moins avec nous les Juifs vous pouvez discuter librement sans danger, tandis qu’avec les envahisseurs Sarrasins, pour moins que cela ils vous menaceraient déjà… Seulement puisqu’ils sont contre les Juifs, alors vous les préférez.

    Alors restez donc en feu France votre Titanic !
    Comme à dit Pct cette France qu’on a aimé nous a trahis et compte bien continuer à préférer l’obscurité primitive à la lumière progressiste et morale.

  10. @jean marie jésus, votre pseudo se suffit à lui meme en ce qui concerne jésus,on pouvait voir sur le calandrier vendu par les facteurs au porte à porte, huit jours apres sa naissance supposée(noel)…circoncision j’etais petit, je ne comprenais pas bien et vous, que comprenez vous?ce mot, circoncision à eté enlevé du calandrier et remplacé par une nième fete mariale à la demande de la frange antisemite du vatican À la demande du comité theodule au nom du dialogue judeo chretien le vatican etudie la possibilité de replacer la circoncision de jésus le huitieme jour de sa naissance dans le calandrier cela ne fait que à peu pres trente ans…Des jean marie jésus, il y en a eu plein dans les poubelles de la collaboration. PTC,oui nos racines sont cosmopolites nous avons apporté à ce pays des savoirs qu’il ne connaissait pas et nous continuons à le faire les ancêtres de jean marie jésus devaient etre devant le parvis des eglises à ecouter et voir “les chansons de gestes “à l’usage des illetrés Nous déciderons quand nous partirons A titre personnel, comment etre en phase avec ce pays qui nous maltraite en permanence? Bonaparte, merci pour cette lecon d’histoire vous aussi Ptc ce pseudo de jean marie iesus est murement reflechi avec un sous jacent nauseabond Chavoua Tov joseph

  11. @Adolphe

    Parceque la France aime ses Juifs ?

    Nous l’avons toujours servie et aujourd’hui nous sommes encore ses meilleurs défenseurs , Zola ne s’était pas trompé .

    Quant aux ” bla bla bal ” vous qui êtes si courageux rendez vous à Saint Denis et autres banlieues abandonnées par des gens comme vous qui se disent ” aimer ” la France .

    Et cessez de gesticuler vous devenez ridicule .

    Ne vous inquiétez pas on a tout compris on sait qui vous êtes…..même masqué .

  12. Cher Jean Marie Jésus,
    quelqu’un a dit: on ne peut pas demander à un enfant de choisir entre son père et sa mère.

    Nombreux ont été ceux qui ont fait passer la France avant leur identité juive, hélas la France ne les a pas reconnus comme ses enfants et ils ont été ramassés et livrés aux allemands.

    On ne peut pas reprocher à certains juifs de choisir leur mere si leur père les a trahis.

    Est ce que vous avez le meme type de dialogue sur les sites musulmans?

  13. @ Jean Marie jésus : ” Aimez la FRANCE ou quittez la ” .

    Vous vous adressez aux Juifs ?

    C’est exactement ce que nous faisons mais à la seule différence c’est que nous ne la reconnaissons plus malgré Vichy et l’affaire Dreyfus .

    Jésus , retournez vous et regardez vers Saint Denis où se trouvent les sépultures de nos Rois

    Auriez vous le courage de prêcher la ” bonne parole ” dans ses cités ?

    Il faudrait d’abord oublier le français et apprendre l’arabe pour commencer .

    Avec les Juifs , les antisémites ont toujours trouvé du ” courage ” .

    Posez vous les bonnes questions sinon changez de pseudo , il ne vous va pas car Jésus n’était pas antisémite et pour cause .

  14. Nous ne serons jamais des citoyens comme les autres .

    Il y eut 2 époques pour Nous Juifs :

    ” Avant ” et ” aprés ” Jésus Christ

    Et…..

    ” Avant ” et ” aprés ” Israël .

    Mais avec une constante :

    Nous servirons toujours de thérapie pour les malades mentaux ..

  15. A se demander si les ,Juifs ne vivaient pas mieux à l’époque des Papes d’Avignon que sous De Gaulle ou autres Présidents de la République .

    Revenons quelques siécles en arriére , bien avant la révolution et Napoléon Bonaparte .

    ” Une première attestation de la présence juive en Avignon date du IVe siècle. Il s’agit d’un sceau représentant une menorah à cinq branches et portant l’inscription avinionensis. Le commerce juif fut très actif à l’époque des papes. Le tailleur de Grégoire XI était juif, de même que son relieur de livres. Lors de l’épidémie de peste noire de 1348, la communauté d’Avignon fut épargnée grâce à l’intervention énergique de Clément VI. Les ordonnances de 1558 donnent une description de l’organisation de la communauté. Ses membres étaient divisés en trois catégories suivant leur richesse. Les baylons par exemple étaient chargés de la collecte des impôts, de la charité, des malades et de l’enseignement. À partir du XVIIe siècle, les juifs s’occupèrent surtout du commerce de marchandises usagées et de chevaux. Après le rattachement de la ville à la République française en 1791, le nombre de juifs à Avignon diminua rapidement. En 1892, il ne restait plus que cinquante-quatre familles. L’arrivée des séfarades dans les années 1960 redonna vie à la communauté.
    Avignon vit naître et résider des personnalités qui marquèrent la littérature hébraïque. Parmi les plus connues citons: Kalonymos ben Kalonymos, l’auteur de l’Even Bohan (La Pierre de Touche), qui offre une satire de la vie des juifs de Provence au Moyen Âge, ainsi que Levi ben Gershom (Gersonide).
    Le quartier juif était situé en face du Palais des Papes. La rue de la Vieille Juiverie en est un souvenir. Vers 1221, il fut transféré place de Jérusalem (aujourd’hui place Victor Basch). La carriere se trouvait rue Jacob, où vous verrez encore quelques-unes de ses maisons. Elle était entourée de murs et fermée de trois portes.
    La vieille synagogue fut détruite par un incendie en 1845 et remplacée par une nouvelle, de forme circulaire, que l’on peut visiter actuellement.”

  16. @ Jean Marie Jesus:
    Aimer la France ne veut pas dire être d’accord avec toutes les prises de position de ses dirigeants concernant la politique intérieure ou extérieure. La preuve: les gilets jaunes et bien d’autres causes…
    Toutefois dans votre propos il semble que vous preniez les juifs pour des “invités” de l’état français. Je me permets de vous rappeler que la présence juive sur ce territoire est antérieure à la création de la France. Certes individuellement nos racines sont assez cosmopolites, mais peu de personnes dans ce pays peut retrouver des ancêtres locaux antérieurs au royaume des Francs (5ème siècle).
    Mais je vous l’accorde, beaucoup nous considèrent comme des invités ici et là, et effectivement avant la renaissance de l’état d’Israel, nous n’étions chez nous nulle part. La situation a changé et nous voyons se faire le “grand remplacement”: 400 mille juifs par 15 millions de musulmans et c’est pas fini!
    Vous y gagnez très largement…

  17. L’arrogance dans tous les domaine de cette puissance moyenne sur le declin agace plus d’un pays au sein meme de l’union europeenne.En effet, la france a des velléités de leadership europeen…mais pas les moyens financiers ni les capacités militaires Quel excellent article de mr Manfred Gerstenfeld qui nous a donné par le passé sur JForum(traduit et mis en forme par Marc) des éclairages qui nous permettent de mieux comprendre les motivations de telle où telle orientation de la politique etrangere francaise.leur seul moyen d’exister (et encore…)est d’essayer d’influencer le reglement du conflit entre nous et nos voisins j’espere que ces tentatives seront vouées à l’echec. Chavoua Tov joseph

  18. Le divan ? pourquoi pas ? le narcissisme de la France, bien contrarie depuis des decennies par son incapacite manifeste a se placer dans le groupe des pays qui decident, n’a sans doute pas commence avec le general de Gaulle (citation: “les problemes du Proche-Orient ont toujours ete regles par la France et l’Angleterre”).
    Les si nombreux propos d’hommes politiques (“un systeme de sante que le monde entier nous envie …”) feraient aujourd’hui sourire si ce n’etait aussi grave. La particule qui orne une telle proportion d’ambassadeurs et autres auto-satisfaits du quai d’Orsay y serait-elle pour quelque chose ? le cas de Giscard, le plus atroce president francais pour ce qui concerne les relations avec Israel (et d’autres choses aussi, mais ce n’est pas le sujet) pourrait contribuer a le laisser penser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.