La Chine perd son offre pour gérer la plus grande usine de dessalement d’Israël après un avertissement américain

L’IDE israélien IDE Technologies a remporté lundi l’appel d’offres contre son rival hongkongais Hutchison Holdings pour la gestion de la plus grande usine de dessalement d’Israël, Shoresh 2, pour monter près de la base aérienne de Palmachim.

Sans doute le plus grand projet de ce type au monde, l’usine devrait produire plus de 200 millions de mètres cubes d’eau par jour et augmenter la capacité de dessalement d’Israël d’environ 35%.

Le financement de l’offre chinoise devait provenir d’un consortium de banques dont la Banque Leumi, la KfW allemande et la Banque européenne d’investissement.

L’administration Trump a longtemps désapprouvé les investissements chinois en Israël et a récemment accusé Pékin d’avoir dissimulé la gravité de l’épidémie de coronavirus à Wuhan et de pirater l’infrastructure mondiale.

Lors de sa visite en Israël il y a deux semaines, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a averti: «Nous ne voulons pas que le parti communiste chinois ait accès à l’infrastructure israélienne et à son système de communication ou à tout ce qui met les Israéliens en danger ou compromet la capacité des États-Unis à travailler en Israël. sur des projets communs importants.

Le comité d’appel d’offres du Trésor israélien a décidé que l’offre IDE pour le produit dessalé l’offrait à un coût inférieur à l’offre chinoise.

Source: debka

La société IDE Technologies va construire en Israël la plus grande usine de dessalement au monde

i24NEWS 

Vue de l'usine de dessalement de Sorek, le 22 novembre 2018.
Isaac Harari/Flash90Vue de l’usine de dessalement de Sorek, le 22 novembre 2018.

L’usine, qui sera située dans le kibboutz Palmachim, va coûter plus de 5 milliards de shekels

La société IDE Technologies s’apprête à construire en Israël la plus grande usine de dessalement au monde, a annoncé mardi le gouvernement.

L’usine, qui devrait être achevée en 2023, sera située dans le kibboutz Palmachim, au sud-ouest de Tel Aviv, et coûtera plus de 5 milliards de shekels.

Le prix de l’eau désalinisée produite sera environ de 1,45 shekel le mètre cube, soit 65 agourot de moins que son coût actuel, permettant aux ménages d’économiser un total de 3,3 milliards de shekels (86 millions d’euros) sur leurs factures d’eau tant que l’usine sera en fonctionnement.

Sorek 2 produira 200 millions de mètres cube d’eau potable par an, marquant une augmentation de 35% par rapport à la quantité annuelle produite aujourd’hui. Les 785 millions de mètres cube d’eau potable qui sortiront de l’usine chaque année permettront de couvrir 85% des besoins en eau des ménages et des villes.

Sous la pression de Washington, le gouvernement israélien a confié le contrat de construction de Sorek 2 à IDE Technologies basée en Israël, au détriment de Hutchison Water, qui avait également répondu à l’appel d’offres.

Cette dernière étant une filiale de la société chinoise Hutchison Whampoa basée à Hong Kong, la Maison blanche aurait envoyé un avertissement à Israël concernant la possible implication de cette entreprise dans la construction de l’usine de dessalement.

Dans le contexte d’un regain de tensions entre Washington et Pékin en raison de la pandémie, les Etats-Unis ont en effet demandé à leurs alliés de rompre leurs liens avec la Chine dans les domaines à risque pour la sécurité.

La Chine est le troisième partenaire commercial de l’Etat hébreu. Les échanges entre les deux pays ont augmenté de 402% au cours de la dernière décennie, atteignant environ 14 milliards de dollars en 2018.

https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/israel/1590487777-la-societe-ide-technologies-va-construire-en-israel-la-plus-grande-usine-de-dessalement-au-monde

7 Commentaires

  1. Peut-être saurons-nous enfin ce qui se dissimule derrière l’attribution à la Chine de marchés gigantesques.
    Celui du Tramway et du Métro du grand Tel Aviv, de celui des port d’Ashdod et de Haïfa (Concernant ce dernier, il y a 4 ans que la 6e Flotte américaine de Méditerranée le boycotte pour cette raison) ; de la vente de Tnouvah au PC chinois ( qui dispose du quasi monopole de fabrication du beurre en Israël et qui le raréfie à dessein pour pouvoir en augmenter le prix) ; du projet de liaison ferroviaire Tel Aviv-Eilat préempté par une société chinoise. Tous ces marchés étant à l’initiative et à la signature d’un seul homme, toujours le même : Bibi.
    De quelle valse de milliards tous ces contrats ont-ils été accompagnées ?

  2. D’accord avec zoro , la Chine commence à être envahissante .

    Conserver l’alliance avec l’Amérique est essentielle .

    Dans la vie quand on a un ami on fait tout pour le garder .

    C’est tellement rare .

  3. La Chine commence a devenir encombrante en Israel sa présence dans le nouveau port de Haïfa n`est pas conseillée ce Gouvernement leur fait trop de faveurs.
    Les Américains ont eu raison de forcer Israel pour interdire la Chine a traiter l`usine d`eau car effectivement cela leur permet d`être partout.

  4. Les chinois pourraient demander à Abbas la construction d’une usine à papier toilette puisqu’ils ont entendu l’appel de cette racaille arabe qui a lancé un appel pourla vallée
    du Jourdain prochainement récupérée par Israel ,terre juive historique comme toute le Judée Samarie
    Les Chinois ont entendu cet appel
    Mais ils ne peuvent pas comme les américains l’ont demandé , d’être partenaires juste économique et un ennemi politique d’Israël
    Alors qu’ils aillent chez leurs amis arabes pour apprendre les nouvelles technologies dont Israel est un des leaders mondiaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.