Israël décide de suspendre ses liens avec le Haut-Commissariat aux droits de l’Homme de l’ONU

i24NEWS

Israël a décidé de suspendre ses liens avec le Haut-Commissariat aux droits de l’Homme de l’ONU, a annoncé mercredi le ministère des Affaires étrangères, quelques heures après que l’organe des Nations unies a publié une liste de 112 sociétés liées aux implantations israéliennes.

Le bureau du ministre des Affaires étrangères, Israël Katz, a déclaré qu’il avait ordonné la “mesure exceptionnelle et sévère” en représailles contre le bureau de Michelle Bachelet “au service de la campagne BDS”.

“Quiconque nous boycotte sera boycotté. Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies est un organe partisan et sans influence. Ce n’est pas pour rien que j’ai déjà ordonné la rupture de nos liens. Ce n’est pas non plus pour rien que l’administration américaine a pris également cette décision”, a déclaré le Premier ministre Benyamin Netanyahou.

L’ONU a publié mercredi une liste de 112 sociétés ayant des activités dans les implantations israéliennes, considérées comme illégales par le droit international, incluant Airbnb, Expedia et TripAdvisor.

“J’ai conscience que ce sujet a été, et continuera d’être, matière à controverse”, a déclaré la Haut-Commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU Michelle Bachelet, tout en soulignant que ce rapport se “basait sur des faits”.

“Nous lutterons contre cela de toutes nos forces”, avait affirmé plus tôt le Premier ministre israélien.

6 Commentaires

  1. Si seulement il y avait un moyen b”H de contrebalancer le boycott en avantageant les “sociétés liste noire”.
    En orientant les affaires justement sur ces fournisseurs, en en faisant une image de marque…

  2. Cette décision est clairement honteuse et antisémite. Aucune loi ni aucun règlement international n’interdit à une quelconque entreprise de commercer avec quiconque dans des territoires disputés car le cas échéant, il faudrait aussi s’occuper du Tibet, du Maroc, de Chypre et d’un nombre invraisemblable de territoires disputés dans le monde où n’importe quelle entreprise fournit des services ou fait du commerce…
    On n’a jamais vu ça, mais cette soit-disante “commission des droits de l’homme (antisémite)” ne publie sa “liste” – qui fait clairement penser aux “listes” des nazis – que pour Israël.
    Il faut dissoudre immédiatement cette commission de l’ONU raciste et clairement antisémite, assécher ses fonds de fonctionnement et révoquer tous ces fonctionnaires au service des pires didactures, qui ne servent ni les droits de l’Homme, au sens noble, ni la paix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.