Iran: les dernières actions israéliennes ont déstabilisé en plus haut lieu

Le Premier ministre sortant a appelé sa stratégie face à l’Iran: la doctrine de la pieuvre. L’idée est d’attaquer la tête de la pieuvre plutôt que ses bras. En d’autres termes, Israël sous la direction de Naftali Bennett a entrepris d’aller taper directement les chefs des Gardiens de la Révolution plutôt que leurs sbires dans les différents pays où ils ont de l’influence.

Ainsi, plusieurs scientifiques et ingénieurs très haut placés ont été éliminés mais pas seulement. Les services secrets israéliens ont réussi à déjouer plusieurs attentats en Turquie contre des Israéliens, ce qui a conduit à un remaniement au plus haut niveau de l’Etat iranien avec le renvoi du chef des renseignements iraniens.

Des dirigeants iraniens ont reconnu ces derniers temps que le réseau d’espionnage israélien avait réussi à pénétrer profondément tous les cercles de sécurité iraniens. Il a même été question d’un des responsables les plus importants du pays qui est soupçonné d’espionnage pour le compte d’Israël. Un ancien vice-président iranien a déclaré au New York Times:  »Les intrusions en Iran et la fréquence incroyable des actions israéliennes ont perturbé les meilleurs services de renseignements iraniens. La dimension sécuritaire a toujours été un pilier de la République islamique. Il a été touché pendant l’année qui vient de s’écouler ».

Les responsables sécuritaires israéliens le reconnaissent: cette nouvelle stratégie face à l’ennemi numéro 1 a fait ses preuves. Israël a réussi à faire trembler les fondations du pouvoir en Iran. La fébrilité des chefs est palpable, les Iraniens eux-mêmes le constatent dans les colonnes des journaux étrangers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.