Quand le frère d’un radicalisé dénote l’inefficacité généralisée

5
1252

 

La vidéo circule intensément sur les réseaux sociaux : Oussmane se plaint en direct des négligences sécuritaires graves qui auraient suivi le signalement par sa famille aux autorités, de la radicalisation de son frère, sorti de prison. Oussmane n’hésite pas à décrire la bonne volonté de certaines (pas toutes) familles musulmanes, le caractère insupportable de police de la vertu islamique qu’un tel individu peut imposer dans les foyers. Sa parentèle, sa fratrie ne tiennent pas à être identifiées à un “mouton noir” devenu incontrôlable par son réseau communautaire primaire, mais ils déplorent que la société, la police ne prennent en charge (d’après ses dires) qu’à la légère.

Exagéré ou pas, ce témoignage relance la question consistant à savoir ce qu’il faut faire, lorsqu’un radicalisé erre dans les rues, libre de chacun de ses mouvements, de ses actions et que sa surveillance ne reste au mieux que “flottante” (si c’est, effectivement, le cas ici décrit).

Après tout, Oussmane ne sait pas ce qui se passe en termes de renseignements et de recueil des adresses et figures qu’il fréquente, pour obtenir quels soutiens, moyens, mener quelles actions. Il faut de la discrétion et du temps pour parvenir à un résultat probant. Les deux versions s’affrontent, avec un sentiment d’insécurité et de prise de risque pour le plus vaste public, des initiatives politiques qui valent ce qu’elles valent, mais ont le mérite d’exister : articles du code pénal sur l’intelligence avec l’ennemi (l’Islam radical) ou méthodes à l’israélienne de détention préventive ou administrative, en cas de menace…

Entre les infos en source ouverte et celles qui doivent demeurer dissimulées au public, des méthodes à perfectionner ou à revoir, c’est l’incertitude qui peut alimenter rumeurs et fantasmes ; ou, à l’inverse, mises en causes impératives des dysfonctionnements constatés et bien réels à chaque victime du terrorisme.

Par Marc Brzustowski

 


“Mon frère s’est radicalisé en prison, nous l’avons signalé mais tout le monde s’en fout”

 

Cherif Chekatt, suspect numéro 1 de l’attentat du marché de Noël de Strasbourg a été abattu par les forces de l’ordre jeudi. L’homme de 29 ans se serait radicalisé en prison. Oussmane, auditeur de RMC, témoignait ce jeudi chez les GG de la difficulté de signaler aux autorités un proche radicalisé.

5 COMMENTS

  1. Le commentateur qui dit “419 radicalisés vont sortir de prison”.
    Il est à parier que sur ces 419 radicalisés, il y aura plus de 50 attentats dans les années à venir”.
    Et ensuite, on pleurera sur les sorties de prison.
    Tout le monde s’en fout.

  2. @ ” L’homme de 29 ans se serait radicalisé en prison ” .
    @ ” mon frère est sorti de prison avec plus de 80.000 euros en liquide ” .
    @ ” mais ils déplorent que la société, la police ne prennent en charge (d’après ses dires) qu’à la légère ” .

    Qui l’a forcé et pourquoi a t il été en prison ?

    La France doit des excuses à ce criminel qui a eu des dizaines de condamnations et pour lesquels il a perçu 80 000 euros .
    On croit rêver , il était temps que ce vil criminel soit abattu et qu’il aille en enfer .

    • C’était avant un délinquant. Puis il a été “recyclé”.
      Il faut savoir que même quelques Juifs (!!!!) ont été manipulés, convertis, et “utilisés”…

  3. chroniques {terrifiantes} de la haine ordinaire, ou comment fabriquer un explosif humain.
    ” Mon frère est sorti de prison avec plus de 80.000 euros en liquide. Lorsqu’il est rentré à la maison, il a commencé à agresser mes sœurs, à leur parler du voile. Il a commencé à presque insulter ma mère parce qu’elle faisait regarder des dessins animés à mes neveux”, a-t-il raconté sur RMC.
    Mon père a viré mon frère de la maison il y a 5 mois. Maintenant on ne sait pas où il est. Donc mon frère se balade du côté d’Epinay et de Villetaneuse, complètement radicalisé. Il parle de Ben Laden 24h/24, il justifie les attentats et il est dehors”…
    Des be-boms, humaines , oh, comme ils disent.
    Il y en a des centaines, des milliers comme ça, indiscernables…

  4. C’est que la France de Degaulle reste enlisée dans la vase choisie à l’époque du “peuple sûr de lui etc…) et se retrouve à un autre choix tout-à-fait contre républicain ! Plaire aux nations arabes ou bien à sa population arabomusulmane qui tente de s’intégrer ? Et les beures ?
    Avec moins de 250 mots de vocabulaire, ignorants crasse de tout, sans métier, qui hantent les trottoirs et les cages d’escaliers, si désœuvrés qu’ils sont les proies si faciles aux extrémismes et intégrismes divers et variés…
    C’est l’autoservilité que choisirent donc ces complaisants, qui ont fourni l’argent, l’armement anti israélien, antijuif, et payé, au prix tarif leur pétrole, gaz, et se sont pris dans le c.l la révolution des banlieues…
    Et pourquoi donc ces mièvres accusations contre les tueurs de Juifs de France, et les jugements si discrets, si ce n’est à cause du non-retour possible tellement cette France, pourtant Coq hardi, s’est livrée aux molenbekés trop nombreux, dorénavant.
    Ils sont français, ceux-là…
    Pas vrai ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.