Un couple débarqué d’un avion pour avoir refusé de poser un talith sur le sol

Roberto et Elana Birman, qui poursuivent American Airlines, affirment avoir dû quitter l’avion en août après avoir refusé de placer un sac de talith sous le siège.

Un couple américain a affirmé avoir été débarqué d’un vol d’American Airlines en août dernier après avoir refusé de poser sur le sol de l’avion un sac contenant un livre de prières et un châle juif traditionnel.

Le couple poursuit American Airlines pour un montant non spécifié, a rapporté samedi le New York Post.

Roberto et Elana Birman ont déclaré au journal qu’ils rentraient de Miami à New York et que, alors que l’avion s’apprêtait à décoller, une hôtesse de l’air a commencé à inspecter les compartiments à bagages supérieurs.

Le couple a déclaré que l’agent de bord a alors retiré le sac de talith de l’une des unités de rangement. Le sac était en plastique transparent, et les objets religieux qu’il contenait étaient visibles.

L’hôtesse de l’air a demandé à Roberto à qui le sac appartenait.

Le couple allègue que l’hôtesse de l’air a alors jeté le sac sur les genoux de Roberto et lui a dit qu’il devait être rangé sur le sol, sous son siège.

« C’est un objet religieux, il ne peut pas aller sous le siège », a expliqué Roberto, ajoutant qu’il était interdit de poser un châle de prière sur le sol.

Le couple allègue que l’hôtesse de l’air s’est mise à crier et à pointer son doigt vers eux.

« Je ne pouvais pas croire que cela m’arrivait en Amérique », a déclaré Roberto au journal. Le couple a déclaré avoir déménagé aux États-Unis depuis l’Argentine où ils avaient fréquemment été confrontés à l’antisémitisme.

« Personne n’a dit un mot. Personne ne nous a défendus. C’était embarrassant », a déclaré Elana.

Le couple a déclaré que le pilote est venu dans la cabine mais ne leur a pas parlé, et que finalement, un membre de l’équipe au sol est arrivé et leur a dit de quitter l’avion.

Le couple a déclaré qu’à ce moment-là, le personnel au sol a demandé à ses collègues de fermer la porte d’embarquement, les laissant bloqués à Miami alors qu’un ouragan commençait à s’installer.

Le couple a déclaré qu’ils n’ont pas reçu leurs bagages enregistrés, dans lesquels se trouvaient les médicaments contre le diabète de Roberto, et que la compagnie aérienne ne les a pas aidés à trouver un logement ou un transfert.

L’avocat du couple a déclaré que cet incident témoignait d’un « manque de sensibilité ».

« Mes clients ont été éjectés du vol sur la base des préjugés et du manque total de sensibilité des employés d’American Airlines pour des raisons totalement étrangères à la sécurité », a déclaré leur avocat, Brad Gerstman, ajoutant : « La conduite de l’agent de bord et du pilote était aussi offensante qu’illogique ».

Un porte-parole d’American Airlines a déclaré au New York Post que la compagnie examinait la plainte.

Par TIMES OF ISRAEL STAFF 6 décembre 2021, 13:29

Un Boeing 787 de la compagnie American Airlines (Photo: page Facebook d’American Airlines)

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.