« Pourquoi lorsque les médias font le décompte des victimes, ils incluent les terroristes du Hamas? » (ambassadeur d’Israël en France à i24NEWS)

Daniel Saada, l’ambassadeur d’Israël en France, a soutenu lundi soir que l’Europe a changé sa mentalité concernant les actions militaires de l’État hébreu, « le terrorisme qui a frappé l’Europe a fait comprendre que nous partageons le même destin et que nous devons relever le même défi ».

« Nous le répétons, ce n’est pas un conflit entre l’État d’Israël et les populations palestiniennes, c’est un conflit entre un pays et des organisations jihadistes, ces mêmes jihadistes que la France combat en Afghanistan, au Mali et sur son territoire » a-t-il déclaré.

Questionné sur le traitement médiatique du conflit, l’ambassadeur interroge : « Pourquoi lorsque les médias font le décompte des victimes, ils incluent les terroristes du Hamas » indiquant que « lors des attentats du Bataclan, les terroristes morts ne faisaient pas partie du bilan des victimes ».

Video poster

Depuis le début des affrontements, il a affirmé que « le président français a exprimé sa solidarité avec Israël. Il a condamné sans réserve les attaques contre les civils israéliens tout en affirmant le droit d’Israël à se défendre ».

Il s’est également félicité de la décision du ministre de l’Intérieur français Gérald Darmanin d’avoir interdit les manifestations pro-palestiniennes qui « tournent en manifestations de haine » en soulignant qu’il n’y a pas d’autres capitales en Europe où des décisions comparables ont été prises.

Concernant la rencontre lundi entre le Président Macron et le Président égyptien Abdel Fatah al-Sissi, l’ambassadeur dit suivre « attentivement » cette activité diplomatique. Il a aussi dit qu’Israël cherche une solution pour sortir de la spirale de la violence tout en spécifiant que l’État hébreu a aussi « des objectifs stratégiques ».

« Israël été agressé par les terroristes du Hamas et doit agir de manière à éviter la prochaine escalade, la prochaine déflagration », a-t-il rappelé.

Enfin, Daniel Saada a suggéré que si une « manifestation était organisée pour dénoncer le Hamas et soutenir les populations palestiniennes qu’elle prend en otage », il la soutiendrait et accepterait même d’être « en tête du cortège ».

Capture i24NEWS Daniel Saada, l’ambassadeur d’Israël en France, le 17.05.21

i24NEWS dernière modification

2 Commentaires

  1. La réponse est :
    « pour faire paraître Ysraël _ et les Juifs _ plus inhumains encore, en grossissant le nombre de victimes civiles…
    Ainsi peut-on entendre des slogans tels que « non au génocide ! »
    Ceci est l’expression parfaite de « l’antisémitisme subliminale ». Sans complexe.

  2. La déclaration conjointe de la f.rance avec la Jordanie et l’Egypte est une honte absolue : pas un mot pour les victimes israéliennes et la population d’Israël sous le feu des roquettes initiée par le hamas, et qu’il a accumulé pendant des années !
    Castex et Macron sont de vraies couilles molles, même François Hollande n’aurait pas osé !
    Démission immédiate de ces pleutres !
    Ce n’est en tout cas pas ces gesticulations du plus profond ridicule qui vont dissuader Tsahal de mener a bien son travail et de rétablir la paix dans la région pour longtemps.
    Soutien à Israël !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.