Pilote de F-16 : “l’explosion aurait pu nous tuer”©

2
619

Les pilotes israéliens qui ont dû abandonner leur F-16 s’expriment :  “La force de l’explosion aurait pu nous tuer

 

“Nous avons entendu une explosion et réalisé sur le coup que nous étions touchés”, disent les pilotes au cours des questions qui leur sont posées à la suite de leur mission, selon un reportage de la 2ème chaîne, ce dimanche. “C’est un sentiment très déstabilisant, cette perte de contrôle. Ce n’est pas un processus long et il n’y a pas de temps pour réagir. A peine quelques secondes. Nous avons compris qu’il fallait faire vite et abandonner le jet, parce que nous souffrions de blessures physiques et aussi parce que l’avion était touché et avait cessé de fonctionner correctement”.

 Les deux pilotes ont été contraints d’évacuer leur avion de chasse F-16, après une mission au-dessus de la Syrie, au cours de laquelle les Forces Aériennes Israéliennes venaient de frapper divers (au moins 12) cibles iraniennes après qu’un drone iranien soit entré en Israël en provenance de Syrie samedi matin.

L’armée syrienne a affirmé s’être montré capable de frapper l’avion israélien avec des missiles sol-air (et en avoir décoché au moins 24, dont beaucoup ont atterri au Liban, en Jordanie et dans le nord d’Israël).

“Le missile a explosé à une certaine distance de l’avion et ses shrapnels ont provoqué suffisamment de dégâts à l’avion” [pour l’abattre], dit le pilote. “La chance aussi a joué une certaine part ici… La force de l’explosion aurait pu nous tuer”.

Le Major-Général Amnon Ein Dar, responsable de l’entraînement des pilotes des forces aériennes israéliennes approuve les décisions prises par les pilotes d’abandonner l’avion.

“Dès qu’il est devenu impossible de commander l’avion, ils ont décidé d’évacuer. C’était le bonne décision”.

Les forces aériennes israéliennes étudient diverses options pour expliquer comment l’incident a pu se produire. Par exemple, s’il est possible que l’équipage ait été trop focalisé sur sa mission et ait ainsi manqué des signaux d’alerte leur montrant qu’ils étaient en ligne de mire d’un missile syrien, ou qu’ils auraient peut-être pu éviter que l’avion ne s’écrase en procédant de façon différente…

L’équipage de deux hommes, un navigateur et un pilote, ont été évacués vers le Centre Médical Rambam de Haifa. Le navigateur a été légèrement blessé et il est sorti dimanche de l’hôpital, alors que le pilote qui a été grièvement blessé, se trouve maintenant en état stabilisé.

Par HAGAY HACOHEN

 

11 février 2018 20:45
Adaptation : Marc Brzustowski

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.