Subventions pour Pessah aux familles israéliennes avec enfants et personnes âgées

Alors que le nombre de personnes infectées au coronavirus en Israël a dépassé les 6 000 et que son nombre de morts a atteint 31, le Premier ministre Binyamin Netanyahu a annoncé le mercredi 1er avril 500 NIS (128 €, 140 $) de subventions pour Pessah par enfant et par personne âgée présente au foyer ou à charge. Les allocations seront soumises au vote de la Knesset pour leur permettre d’être versées directement sur des comptes personnels tout en réduisant les formalités administratives.

Conscient des difficultés subies par les travailleurs indépendants et les entreprises résultant des restrictions imposées pour limiter la propagation du virus, le Premier ministre s’est engagé à publier prochainement un plan de sauvetage d’avantages directs.

Les masques seront désormais obligatoires pour les personnes à l’extérieur de leur domicile après que l’Organisation mondiale de la santé a établi que le virus covid-19 est transmis par des gouttelettes émanant de la bouche et du nez.

Tous les départements du gouvernement ont été chargés de fournir toute l’aide possible à la ville de Bnei Brak, frappée par le virus, qui est en situation de quasi-fermeture en raison de la proportion la plus élevée de cas dans le pays. Une ordonnance a également été rendue pour placer tous les Israéliens rentrant chez eux (de l’étranger) en quarantaine dans des hôtels spéciaux.

Netanyahu a envoyé des vœux de Pâque à la nation, lui rappelant d’adhérer à la directive de restreindre le Seder aux membres du ménage familial qui sont déjà présents : pas d’invités ou d’autres parents. Nous célébrerons la Pâque cette année et marquerons l’exode de nos ancêtres d’Egypte – chez nous.

Festival grants for Israeli families with children and elderly

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.