Oman ouvre une ambassade à …. Ramallah

1
646

LES PALESTINIENS SE FÉLICITENT DE LA DÉCISION D’OMAN D’OUVRIR UNE AMBASSADE À RAMALLAH (préfiguration d’une capitale?)

«C’est un développement positif», a déclaré un conseiller du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. “Mais nous espérons que ce n’est pas un premier pas vers l’établissement de relations diplomatiques entre Oman et Israël.”

PAR KHALED ABU TOAMEH
 26 JUIN 2019 20:12

Les Palestiniens se félicitent de la décision d'Oman d'ouvrir une ambassade à Ramallah

Le sultan d’Oman Qaboos bin Said al-Said est assis lors d’une réunion avec le secrétaire d’État américain Mike Pompeo (non photographié) au Palais royal de Beit Al Baraka à Muscat, Oman, le 14 janvier 2019. (crédit photo: REUTERS)

L’Autorité palestinienne a salué mercredi la décision d’Oman d’ouvrir une ambassade à Ramallah.

Les responsables de l’Autorité palestinienne ont toutefois exprimé l’espoir que cette décision ne faisait pas partie d’un plan de l’État du Golfe visant à reconnaître Israël et à établir des relations diplomatiques avec lui.

«C’est un développement positif», a déclaré un conseiller du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. “Mais nous espérons que ce n’est pas un premier pas vers l’établissement de relations diplomatiques entre Oman et Israël.”

La décision d’Oman a été prise le deuxième et dernier jour de la conférence économique bahreïnie “De la paix à la prospérité”, boycottée par les Palestiniens. Oman n’a pas participé à l’atelier.

De hauts responsables palestiniens ont vivement critiqué les États arabes ayant participé à la conférence.

Mardi, le président du Fatah, Mahmoud al-Aloul, a déclaré dans un discours prononcé lors d’un rassemblement contre la conférence de Bahreïn à Naplouse : «Notre message à ceux qu’on appelle nos frères [arabes] : Nous avons beaucoup parlé de nos ennemis – Israël et les États-Unis. Cependant, vous n’êtes pas nos ennemis. Mais vos coups dans le dos ont été trop nombreux. Nous sommes allés trop loin en altérant notre cause et nous ne le permettrons pas ».

Oman sera le premier État du Golfe à ouvrir une ambassade à Ramallah.

L’agence de presse officielle omanaise a déclaré dans un communiqué : “Dans la continuité de l’approche de soutien du sultanat d’Oman à l’égard du peuple palestinien frère, le sultanat a décidé d’ouvrir une nouvelle mission diplomatique dans l’état de Palestine au niveau des ambassades”.

L’agence a annoncé qu’une délégation du ministère des Affaires étrangères d’Oman se rendrait à Ramallah pour procéder à l’ouverture de l’ambassade.

Le ministère des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne s’est félicité de la décision d’Oman et a déclaré qu’il s’agissait “d’une continuation naturelle des positions courageuses et honorables du sultanat en faveur des Palestiniens et de leurs droits”.

La décision, a ajouté le ministère, va “approfondir, développer et renforcer les relations bilatérales entre nos deux pays et renforcer la coopération conjointe entre nos dirigeants sur toutes les questions. »

La membre du Comité exécutif de l’OLP Hanan Ashrawi a également salué la décision omanaise, mais a exprimé l’espoir que le geste n’a rien à voir avec la reconnaissance d’Israël.

“Nous accueillons les pays qui reconnaissent l’état de Palestine et les ambassades ouvertes en Palestine”, a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse à Ramallah. “Nous espérons que cette ambassade ne travaillera que pour les Palestiniens et qu’elle le fera directement avec nous.”

Ashrawi a toutefois averti que les Palestiniens s’opposeraient totalement à la décision d’Oman de reconnaître Israël. Elle a souligné que l’Initiative de paix arabe de 2002 indiquait clairement que les pays arabes ne reconnaîtraient pas Israël et ne normaliseraient pas ses relations avec lui “jusqu’à son retrait des territoires palestiniens occupés“.

En octobre 2018, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a effectué une visite surprise à Oman, où il a rencontré le chef du pays, le sultan Qaboos bin Said. La visite de Netanyahu a eu lieu quelques jours après la visite de trois jours d’Abbas dans le pays du Golfe.

La visite de Netanyahu a suscité de vives critiques de la part des Palestiniens et des Arabes, qui ont accusé Oman de s’être engagé dans la voie de la normalisation avec Israël.

Quelques jours plus tard, le ministre des Affaires étrangères d’Oman, Yusuf bin Alawi, s’est rendu à Ramallah, où il a rencontré Abbas et lui a remis une lettre du sultan Qaboos bin Saïd concernant la visite de Netanyahu au sultanat.

jpost.com

1 COMMENT

  1. Si Oman ouvre une ambassade à Ramallah, cela veut dire que ce sera la future capitale des palos.
    Ouh là là! Jean-Yves Le Drian va faire la gueule. Et je ne parle même pas de Macron
    ROSA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.