English speaking ISIS fighter

Des djihadistes du groupe terroriste État islamique ont démembré un otage kurde et l’ont servi à manger à sa mère venue à Mossoul pour tenter de le libérer, rapporte lundi leDaily Mail.

« Elle était déterminée à retrouver son fils », a raconté Yasir Abdulla, 36 ans, un Kurde naturalisé britannique parti combattre l’EI au Kurdistan. « Elle a demandé de ses nouvelles aux membres de l’EI. Ils lui ont dit de s’asseoir après son long voyage et qu’elle recevrait de la nourriture. On lui a apporté du thé, de la viande, du riz et de la soupe. Elle a pensé que ces hommes étaient plutôt accueillants. Une fois le repas terminé, on lui a dit en se moquant d’elle: vous venez de manger votre fils. », a-t-il expliqué.

« Ils menacent les habitants de Mossoul de les enlever, de les enterrer vivants ou de les jeter au feu s’ils n’obéissent pas », a-t-il ajouté, assurant repartir au combat pour « finir le boulot ».

Fin février, l’EI a diffusé une nouvelle vidéo horrifiante où il fait parader dans des cages des otages kurdes, des combattants peshmergas capturés fin janvier.

Publié le 2 mars 2015
 
 

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

1 COMMENTAIRE

  1. ça se dit des hommes ces pourritures .

    Ils finiront bien par se bouffer entr’eux et mourront empoisonnés ( alors que la mère de ce pauvre Kurde est toujours vivante elle ) .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.