Deux États et le gel des implantations ne font pas partie du traité entre Israël, les Émirats arabes unis et Bahreïn

Israël et les EAU s’engagent à la tolérance et à la coexistence entre les Juifs, les Chrétiens et les Musulmans.

De gauche à droite: le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis (EAU) Abdullah bin Zayed, le ministre des Affaires étrangères de Bahreïn Abdullatif Al Zayani, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président américain Donald Trump se tiennent ensemble après la signature des accords d'Abraham. 15 septembre 2020 (crédit photo: REUTERS / TOM BRENNER)
De gauche à droite: le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis (EAU) Abdullah bin Zayed, le ministre des Affaires étrangères de Bahreïn Abdullatif Al Zayani, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président américain Donald Trump se tiennent ensemble après la signature des accords d’Abraham. 15 septembre 2020.
(crédit photo: REUTERS / TOM BRENNER)

WASHINGTON  – Un gel des implantations ou une solution à deux États avec les Palestiniens ne font pas partie de l’accord d’Abraham que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a signé mardi, instituant la paix et les relations diplomatiques avec les Émirats arabes unis et Bahreïn.

Le «Traité de paix, relations diplomatiques et normalisation complète entre les Émirats arabes unis et l’État d’Israël» rappelle la cérémonie à la Maison Blanche en janvier, au cours de laquelle le président américain Donald Trump a présenté son plan de paix et engage les parties au traité en «Poursuivant leurs efforts pour parvenir à une solution juste, globale, réaliste et durable du conflit israélo-palestinien.»
Il les engage également «à travailler ensemble pour parvenir à une solution négociée du conflit israélo-palestinien qui réponde aux besoins et aspirations légitimes des deux peuples, et à faire progresser la paix, la stabilité et la prospérité globales au Moyen-Orient».
Le préambule rappelle également les traités de paix d’Israël avec l’Égypte et la Jordanie, dont aucun n’appelle à une solution à deux États.
Plus tôt mardi, le ministre d’État des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, Anwar Gargash, a déclaré qu’un État palestinien était référencé dans l’Accord d’Abraham, en ce qu’il faisait référence aux accords signés précédemment. Cependant, le traité de paix avec l’Égypte appelait à l’autonomie des Palestiniens, et le traité avec la Jordanie liait la paix à la poursuite du processus d’Oslo, qui n’incluait pas explicitement l’établissement d’un État palestinien.
La «Déclaration de paix, de coopération et de relations diplomatiques et amicales constructives» entre Israël et Bahreïn, qui ne fait qu’une page, déclare simplement qu’ils poursuivront «les efforts pour parvenir à une résolution juste, globale et durable de la situation résultant du conflit israélo-palestinien. »
Aucun accord ne mentionnait qu’Israël suspendrait ses projets d’étendre la souveraineté à certaines parties de la Judée et de la Samarie – bien que Netanyahu ait publiquement admis que c’était le cas – ni n’a appelé à geler la construction dans les communautés israéliennes dans ces zones, comme cela avait été annoncé précédemment.
Aucune vente d’armes, y compris des avions F-35 que les EAU cherche à acheter, n’a également été mentionnée dans l’accord. La position israélienne est que cela menacerait son avantage militaire qualitatif au Moyen-Orient, un avantage garanti par la loi américaine.
La déclaration signée par Netanyahu et le ministre des Affaires étrangères de Bahreïn, Abdullatif Al Zayani, déclare qu’ils acceptent d’établir des relations diplomatiques complètes et de travailler ensemble sur la sécurité, tout en faisant progresser la paix et la coexistence.
En outre, Bahreïn et Israël prévoient de conclure des accords dans les semaines à venir sur les investissements, le tourisme, les vols directs, les télécommunications, la technologie, l’énergie, la santé, la culture, l’environnement et plus encore, en plus de l’ouverture réciproque des ambassades.
Le document Israël-Émirats arabes unis fait sept pages et comprend un engagement en faveur de la tolérance interconfessionnelle au Moyen-Orient.
«Reconnaissant que les peuples arabe et juif sont les descendants d’un ancêtre commun, Abraham, et inspiré, dans cet esprit, à favoriser au Moyen-Orient une réalité dans laquelle musulmans, juifs, chrétiens et peuples de toutes religions, confessions, croyances et nationalités puissent vivre dans un esprit de coexistence, de compréhension mutuelle et de respect mutuel et y adhérer », lit-on dans le traité.
Un autre article du traité appelle les parties à travailler «dans l’esprit de leur ancêtre commun, Abraham» pour favoriser la coexistence et le respect grâce à des programmes tels que le dialogue interconfessionnel et les échanges culturels et universitaires.
Le traité indique également la date de signature mardi selon les calendriers juif, musulman et chrétien.
Les parties sont convenues d’établir la paix, de relations diplomatiques et de normalisation, d’échanger des ambassadeurs et d’ouvrir des ambassades, et de coopérer dans divers domaines, notamment les finances et les investissements, l’aviation civile, les services consulaires, le commerce de l’innovation et les relations économiques, les soins de santé, la science, la technologie et « les utilisations pacifiques de l’espace extra-atmosphérique », l’éducation, etc. L’accord comprenait 13 annexes décrivant brièvement la coopération sur un large éventail de sujets.
Quant à l’engagement de Netanyahu à porter l’affaire devant le gouvernement et la Knesset, le traité stipule qu’il «sera ratifié par les deux Parties dès que possible conformément à leurs procédures nationales respectives et entrera en vigueur après l’échange des instruments de ratification. « 
Les quatre parties ont signé la «Déclaration d’Accord d’Abraham», un accord-cadre et une déclaration d’intention plus générale, auxquels les États-Unis espèrent que davantage de pays arabes se joindront.
La déclaration appelle à renforcer «la paix au Moyen-Orient fondée sur la compréhension mutuelle et la coexistence, ainsi que le respect de la dignité humaine et de la liberté, y compris la liberté religieuse».
Il encourage également la promotion du dialogue interconfessionnel et interculturel «pour faire progresser une culture de paix entre les trois religions abrahamiques et toute l’humanité».
Les parties concernées ont signé trois exemplaires de chaque accord, en anglais, hébreu et arabe. Au cours de la cérémonie, le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, Abdullah bin Zayed, a demandé à Netanyahu de lui montrer où signer le document hébreu, et Netanyahu lui a demandé de l’aide pour la version arabe en retour.

3 Commentaires

  1. Concernant le VATICAN , je ne sais qu’une chose : s’il devait choisir entre Jésus le Juif et Mahomet le musulman , il choisirait le second ! car le Pape ne sait pas qui il est , il ne sait pas ce que c’est un Vrai Chrétien et d’où il vient !!! Pour moi , il n’est qu’un  » Droit de l’hommiste  » qui suit un instinct !

  2. En plus de l’immense bonheur que m’apporte ce grand évènement, j’ai honte de l’avouer, mais j’éprouve une joie mauvaise en pensant que le vatican doit en crever de rage. Enfin, quand je dis que j’ai honte de l’avouer, c’est juste pour la façade. Quant au vatican, qu’il crève pour de bon, ce serait encore mieux.

    • Je suis solidaire de vos paroles les caves du Vatican caches ce qui a été pris aux Juifs dans le 2 ième Temple par les romains . Et je dirai même que la religion Catholique a choisi Jésus comme martyr pour créer leur religion et accuser les Juifs de n’avoir pas reconnu le messie ; ne savent ils pas que Jésus était Juif et allais prier au Deuxième Temple ;ils ont massacré les Juifs pendant l’ inquisition en Espagne ; en partie ceux ci on fuit en Corse . Pourquoi a t’on fait chassé le Pape Benoit XXXI ;par ce qu’il était trop proche d’ Israël ; et cela a été fait par des traîtres du Vatican et Sorros et Obama ; on voit ce que font encore les démocrates de nos jours et qui est derrière cela .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.