New York 1939: le plombier qui défie les nazis – vidéo

3
2349

Isadore Greenbaun s’était jeté sur la scène d’un rassemblement de nazis et une vidéo de l’incident vient d’être publiée.

Le documentariste américain Marshall Curry a récemment retrouvé des images d’archives d’un rassemblement de 22.000 nazis américains en plein centre de Manhattan en février 1939. Sur la vidéo de six minutes, on peut voir les sympathisants nazis faire le salut hitlérien dans l’immense salle du Madison Square Garden, avec une scène décorée de croix gammées et de drapeaux américains.

«Tout cela semblait étrangement familier dans le contexte politique actuel», a déclaré Curry en référence au rassemblement de néonazis à Charlottesville.

Commence ensuite le discours de Fritz Kuhn, un Allemand naturalisé américain qui était le leader du groupe nazi German American Bund. Il explique que son organisation se bat pour «une société socialement juste et dirigée par des blancs non juifs». Quelques secondes après cette déclaration, un homme monte sur scène et se fait tabasser par une dizaine de gardes.

«J’ai perdu la tête et je me suis dit que je devais parler»

Selon le livre Swastika Nation, cité par le Washington Post, il s’agissait d’Isadore Greenbaum, un plombier juif de 26 ans qui s’était introduit dans la salle et était monté sur scène en criant «à bas Hitler!». Frappé par les gardes, il s’est fait expulser et a ensuite été arrêté par la police. Au commissariat, il a dû payer une amende de 25 dollars pour trouble à l’ordre public.

Le New York Times avait ainsi rapporté un dialogue entre Greenbaum et le juge:

«-J’étais allé à Madison Square Garden sans intention d’interrompre mais comme ils critiquaient ma religion et qu’il y avait tant de persécutions, j’ai perdu la tête et je me suis dit que je devais parler.

-Vous ne réalisez pas que des innocents auraient pu être tués?, avait rétorqué le juge.

-Vous ne réalisez pas que de nombreux juifs pourraient être tués à cause de ces persécutions?»

Deux ans plus tard, Greenbaum a combattu les nazis au sein de l’armée américaine. Quant à Kuhn, il a été arrêté pour fraude fiscale et détournement de fonds quelques mois après le discours à Madison Square Garden. En 1943, il a été interné en tant qu’agent ennemi puis expulsé vers l’Allemagne.

Repéré par Claire Levenson

Repéré sur Washington Post

3 COMMENTS

  1. «Tout cela semblait étrangement familier dans le contexte politique actuel»

    =>c’est une phrase misérable et négationniste.

    De toute manière les juifs américains n’existent presque plus, ils ont réalisés par eux-mêmes le rêve d’Hitler aux USA. Ils se sont auto détruits.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.