Nasrallah : le Hezbollah s’infiltre et frappera Tel Aviv

9
5720

Nasrallah: le Hezbollah en mesure d’infiltrer Israël depuis des années

Le Hezbollah pourrait avoir d’autres tunnels d’attaque transfrontaliers qu’Israël n’a pas encore découverts le long de la frontière nord, a averti dimanche le président de la Commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset, Avi Dichter.

L’avertissement de Dichter est venu en réponse à un discours prononcé samedi par le dirigeant du Hezbollah, Hassan Nasrallah, dans lequel il a laissé entendre qu’Israël n’avait pas découvert tous les tunnels de l’organisation terroriste.

Dichter a déclaré à KAN News que le long silence de Nasrallah qui avait précédé l’entretien de samedi soir a montré que l’opération Northern Shield de l’armée israélienne , censée identifier et détruire tous les tunnels terroristes le long de la frontière israélo-libanaise, a été un succès.

“Je pense que nous n’avons pas besoin de demander pourquoi il s’est mis à parler”, a déclaré Dichter, “mais plutôt pourquoi il est resté silencieux. Ce silence de plusieurs mois n’est pas typique – ni au Liban, ni sur les questions arabes, ni en Iran, et sûrement pas en ce qui concerne Israël. Son silence était clairement une réponse à la difficulté dans laquelle il se trouvait. Pendant des années, le Hezbollah a construit un projet offensif – les tunnels – qui était très problématique pour l’État d’Israël. Et ni Nasrallah ni son peuple , qui a gardé ce secret pendant des années, n’étaient préparés à subir le revers qui vient de leur être infligé.

“C’est une bonne idée pour Tsahal et les services de sécurité de continuer à vérifier, à l’avenir, s’il y a d’autres tunnels. C’est toujours bon et je le dis en tant qu’expert du renseignement ayant beaucoup d’expérience.”

“Israël a les moyens de trouver d’autres tunnels, tout comme nous avons découvert les six tunnels jusqu’à présent”, a déclaré Dichter, ancien chef du Shin Bet (Agence de sécurité israélienne). “S’il ne s’agit que d’une partie de l’opération du Hezbollah, cela signifie qu’il y en a une autre, et cela ne devrait pas nous inquiéter moins”.

“Mais le Hezbollah sait que passer de la planification à l’exécution d’une attaque invitera une réponse sans précédent”, a déclaré Dichter. “Nous ne permettrons pas au Hezbollah d’avoir des missiles de précision. Lorsque le Hezbollah tire sur des cibles civiles, lorsque le Hamas et le Jihad islamique tirent à Gaza, c’est barbare et inacceptable pour le monde et pour nous.”

jpost.com

Dichter: Le Hezbollah pourrait avoir plus de tunnels le long de la frontière nord d'Israël

Soldats de Tsahal participant à l’opération Bouclier du Nord (Northern Shield), le 5 décembre 2018. (crédit photo: UNITÉ DU PORTE-PAROLE DE Tsahal)
Le chef du groupe terroriste soutenu par l’Iran met fin aux spéculations sur sa santé dans une rare interview où il a menacé de frapper Tel Aviv en réponse aux attaques israéliennes en Syrie, et a laissé entendre qu’il existe des tunnels terroristes qu’Israël n’a pas mis à jour.

Le Hezbollah soutenu par l’Iran est “depuis des années” capable de pénétrer en Israël, a déclaré samedi le chef du groupe libanais, réagissant pour la première fois à la découverte par Israël de tunnels creusés dans le territoire israéliendepuis le Liban. Hassan Nasrallah a indiqué que les tunnels avaient été creusés il y a longtemps et que c’était “une surprise” qu’Israël ait pris autant de temps pour s’en apercevoir et les localiser.

Le dévoilement par Israël des “tunnels d’attaque” du Hezbollah le mois dernier et l’accusation du Liban selon laquelle une barrière israélienne franchit la frontière et empiète sur son territoire, ont accru les tensions.

Israël considère l’Iran comme son plus grand ennemi et le Hezbollah comme la principale menace à ses frontières. Il a mené une campagne de plus en plus ouverte de frappes militaires contre eux en Syrie, où ils se battent au côté du gouvernement dans la guerre civile.

Hassan Nasrallah

Hassan Nasrallah

 

Lors d’un entretien avec la chaîne de télévision al-Mayadeen, M. Nasrallah a déclaré que le Hezbollah ne souhaitait pas entraîner le Liban dans une guerre contre Israël.

Mais il a dit qu’il y avait une crainte que le Premier ministre Benjamin Netanyahu puisse faire un mauvais calcul avant les élections israéliennes en avril et “commettre des imprudences”.

Il a averti que “l’axe de la résistance”, comme le groupe s’auto-désigne, l’Iran et la Syrie, pourrait adapter leur réaction aux frappes israéliennes en Syrie, notamment par un vasrte bombardement de Tel Aviv et de son agglomération.

«Faites attention à ne pas exagérer ce que vous faites en Syrie. Une erreur de calcul pourrait entraîner la région dans une guerre ou une confrontation majeure », a-t-il déclaré.

Images par satellite publiées par Tsahal montrant des installations iraniennes installées dans une base de l’armée syrienne près de Damas, qui ont été détruites lors d’une frappe aérienne israélienne le 21 janvier 2019. (Forces de défense israéliennes)

Israël affirme avoir mené des milliers de frappes contre des cibles iraniennes en Syrie afin d’empêcher la Force Qods des Gardiens de la révolution islamique de Téhéran de s’y retrancher.

Il a également mené des frappes contre des expéditions de missiles avancés à destination du Hezbollah.

Jérusalem a récemment commencé à s’ouvrir sur sa campagne menée depuis plusieurs années en Syrie, une initiative qui pourrait pousser certains, dont l’Iran, le Hezbollah ou la Syrie, à réagir.

La plupart des frappes aériennes se sont déroulées sans représailles. La semaine dernière, l’Iran a tiré un missile de Syrie sur Israël, à la suite d’une rare frappe de jour près de Damas. Il a été intercepté par une batterie de défense antiaérienne Dôme de Fer.

Israël a averti qu’il continuerait à viser les positions en Syrie détenues par l’Iran et son allié libanais, le Hezbollah.

En réaction à l’interview, le porte-parole arabe de l’armée israélienne a écrit sur Twitter que Nasrallah est “isolé de tous les côtés“.

«Les citoyens libanais savent que vous ne défendez pas le Liban, mais le détruisez,» a twitté Avichay Adraee.

Le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah lors d’une interview avec al-Mayadeen, le 26 janvier 2019 (capture d’écran)

Dans l’interview, qui a duré plus de trois heures, Nasrallah s’est vanté que jusqu’à présent, Israël n’avait pas réussi à saper le gouvernement syrien, à faire sortir l’Iran de Syrie ni à empêcher le Hezbollah d’acquérir des missiles de précision.

«Vous n’avez pas réussi à empêcher l’arrivée des capacités nécessaires au Liban. Donc vous avez échoué. Vous avez échoué en Syrie. Maintenant, vous effectuez des frappes aériennes. Mais cela ne signifie pas que vous atteignez votre objectif. ”

Il a également déclaré que Netanyahu avait été le plus grand perdant du retrait américain prévu de la Syrie et avait cité ce retrait américain comme un autre “échec”.

Les responsables israéliens craignent que le retrait américain de la base al-Tanf, près de la frontière irakienne, libère les capacités de l’Iran pour faire transiter des armes vers la Syrie et le Liban avec plus de facilité.

Israël a déclaré que le Hezbollah possède un petit nombre de missiles à guidage de précision et cherche à recruter des milliers d’utilisateurs en Irak et en Syrie pour mener une guerre future, une menace que l’Etat juif est déterminé à prévenir.

 

Israël et le Hezbollah ont déjà indiqué qu’une nouvelle guerre entre eux aurait une portée plus grande que la précédente, qui a eu lieu en 2006 sur le territoire libanais.

“Une partie de notre plan pour la prochaine guerre est d’entrer en Galilée, une partie de notre plan dont nous sommes capables, si Dieu le veut. L’important est que nous ayons cette capacité et que nous l’ayons depuis des années“, a déclaré Nasrallah.

Promo pour l'interview de Nasrallah

Affichage pour l’interview de Nasrallah

 

Il a ajouté que tout Israël serait sur le champ de bataille et a répété que le groupe disposait désormais de roquettes de précision pouvant frapper Israël profondément.

Nasrallah n’a pas dit explicitement que les tunnels résultent du travail du Hezbollah, s’appuyant sur la politique “d’ambiguïté” suivie par le groupe lourdement armé, sur les questions militaires et le désir de refuser à Israël un prétexte pour attaquer.

 

Il a dit qu’Israël cherchait toujours de nouveaux tunnels, bien qu’ayant déclaré que l’opération était terminée. Il a dit qu’Israël n’avait découvert que quelques tunnels, ajoutant qu'”on ne sait pas” s’il en existe d’autres.

L’émissaire des Nations unies pour le Moyen-Orient a déclaré cette semaine qu’au moins deux des tunnels découverts par Israël franchissaient la “ligne bleue” entre les pays “et constituaient par conséquent des violations”.

Un tunnel du Hezbollah exposé par les FDI (Photo: EPA)

Un tunnel du Hezbollah exposé par Tsahal (Photo: EPA)

 

La résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations unies, qui a mis fin à la guerre de 2006, stipulait que les deux parties devaient s’en tenir à la ligne bleue et que le Hezbollah devait quitter la zone située autour de la frontière et se retrancher derrière la limite formée par le fleuve Litani (50 km de la frontière).

La ligne bleue est une ligne de démarcation vieille de plusieurs décennies que les deux parties ont convenu de respecter jusqu’à ce qu’elles puissent s’entendre sur une délimitation formelle de la frontière litigieuse.

L’émissaire, Nickolay Mladenov, a déclaré aux Nations Unies que les soldats de la paix n’avaient pas été autorisés à accéder au point d’entrée libanais de l’un des tunnels.”L’un des tunnels découverts remonte à 13 ans“, a déclaré Nasrallah, affirmant que cela était antérieur à la résolution 1701, sans toutefois préciser l’âge des autres tunnels.

Reuters | Publié: 01.27.19, 00:19

Adaptation : Marc Brzustowski

9 COMMENTS

  1. Pourquoi le gouvernement libanais ne dit rien face à cette armée privée qu’est le Naze-Bola ?
    Et l’Armée Libanaise, est-ce qu’elle a droit au chapitre aussi ?
    On a l’impression que le pays du Cedre est en totale apathie devant le Naze’Bola.
    Je me suis branché sur la télévision libanaise et rien de tout ce qui se passe, des émissions, des jeux, des chansons, des dessins animés, des “Voices”, “Le Liban a un Immense Talent”, etc…. MAIS RIEN SUR LE NAZE’BOLA.
    Le pays est en létargie.
    Et c’est le Naze qui fait la loi.

  2. CE QUE LE HEZBOLLAH DEVRAIT SAVOIR,C’EST QUE APRES AVOIR TIRE LE 1erMISSILE CONTRE TEL AVIV,IL SERA ERADIQUE A TOUT JAMAIS ET D’AILLEURS,JE PENSE,C’EST CE QUE DOIVENT SOUHAITER LES LIBANAIS PRIS EN OTAGES

  3. Ce n’est pas bon guerre c’est une bêtise des 02 côtés des innocents des 02 côtés ont est juste des êtres humains mortel s

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.