France/Municipales: abstention record, Hidalgo reconduite à Paris, le Premier ministre réélu

i24NEWS - AFP

Les électeurs ont largement boudé les urnes dimanche en France pour le second tour des élections municipales, un scrutin à l’enjeu national marqué par une poussée écologiste et par un parti présidentiel en difficulté dans plusieurs grandes villes, malgré la victoire du Premier ministre Edouard Philippe.

Entre le début des vacances d’été, les inquiétudes toujours présentes sur la situation sanitaire et une campagne interminable – trois mois et demi ont séparé les deux tours, coronavirus oblige –  l’abstention a atteint des niveaux record, proche de 60%.

Très vite après les premiers résultats, le président Emmanuel Macron s’est dit “préoccupé par le faible taux de participation”.

La République en Marche (LREM), le parti présidentiel, n’est en position de force dans aucune grande ville.

A Paris, la maire socialiste sortante, Anne Hidalgo, a été largement réélue avec plus de 50% des voix selon les premières estimations. Alliée aux écologistes, elle devance largement la candidate de droite Rachida Dati tandis qu’Agnès Buzyn, qui portait les couleurs du parti présidentiel est troisième, loin derrière.

Le Premier ministre Edouard Philippe, qui n’avait pas endossé l’étiquette LREM, a, lui, facilement remporté l’élection dans la ville portuaire du Havre avec 59% des voix.

Bien placés dans plusieurs grandes villes de France, comme Lyon et Marseille dont les résultats sont attendus plus tard dimanche soir, les écologistes ont confirmé leur bonne percée du premier tour, selon les premières estimations dimanche.

L’extrême droite de son côté a remporté l’élection à Perpignan, ville catalane de plus de 100.000 habitants, avec la victoire de Louis Aliot, l’ex-compagnon de Marine le Pen.

https://www.i24news.tv/fr/actu/france/1593371412-france-municipales-abstention-record-poussee-ecologiste-le-premier-ministre-reelu

Paris Anne Hidalgo (PS) réélue
Marseille Michèle Rubirola (EELV et alliés) élue
Lyon Grégory Doucet (EELV et alliés) élu
Toulouse Jean-Luc Moudenc (LR) réélu
Nice Christian Estrosi (LR) réélu
Nantes Johanna Rolland (PS) réélue
Montpellier Michael Delafosse (PS) élu
Strasbourg Jeanne Barseghian (EELV-PCF) élue
Bordeaux Pierre Hurmic (EELV et alliés) serait élu
Lille Stephane Bally (EELV) élu
Rennes Nathalie Appéré (PS) réélue
Saint-Étienne Gaël Perdriau (LR) réélu
Le Havre Edouard Philippe (LREM) élu
Grenoble Eric Piolle (EELV) réélu
Dijon François Rebsamen (PS-Alliés) réélu
Nîmes Jean-Paul Fournier (LR) réélu
Saint-Denis Mathieu Hanotin (PS) réélu
Villeurbanne Cédric Van Styvendael (LUG) élu
Clermont-Ferrand Olivier Bianchi (PS) réélu
Le Mans Stéphane Le Foll (PS) élu
Aix-en-Provence Maryse Joissains-Masini (LR) réélue
Brest François Cuillandre (LUG) élu
Tours Emmanuel Denis (LUG) élu
Amiens Brigitte Fourré (LUC) élue
Limoges E-R Lombertie (LR) réélu
Annecy François Astorg (EELV) élu
Perpignan Louis Aliot (RN) élu

2 Commentaires

  1. Le grand gagnant est… Covid. La capitale a donc été promise à la ruine et à la désertification économique,…
    Les rues et artères vont continuer de rétrécir, les magasins fermer, les gens mourir, attendant des secours mettant 20 mn pour arriver, les lieux de culte et autres habitations attendant pompiers et secours bloqués dans des artères sclérosées, thrombosées, et les victimes plongées dans l’ignorance des causes de leur sort. Paris va continuer, donc, d’augmenter sa dangerosité.
    60% d’abstention signifie que les mairies ont été élues avec moins de 20% des électeurs concernés !
    Le désintérêt quasi total.
    Ainsi Babel s’est vidée, finalement, de ses habitants…
    Comme les prophètes avaient prédit.

  2. En plus de la victoire écrasante de l’abstention et de la défaite attendue du parti de Micron, ce sont les représentants d’EELV qui ont remporté de grand succès.
    Tant que le Verts s’occupent de l’écologie, la situation est supportable, par contre, elle l’est moins lorsqu’ils se mêlent de politique, surtout internationale.
    Ce n’est pas pour rien qu’ils sont surnommés “les pastèques” : verts de l’extérieur, et rouges à l’intérieur, la plupart du temps habités par la pensée communiste révolutionnaire.
    Leurs comportements excessifs pour la “cause” des palestiRIENS est souvent irrationnelle…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.