Mise en garde des EU et de l’Egypte : “pas de résolution palestinienne au CSNU avant la présidentielle”

1
239
crédits/photos : AFP conseil sécurité ONU
L’Egypte et les Etats-Unis auraient mis en garde la direction de l’Autorité palestinienne contre toute tentative visant à soumettre de nouvelles résolutions au Conseil de sécurité de l’ONU (CSNU) avant l’élection présidentielle américaine le mois prochain, a déclaré jeudi un haut responsable palestinien au journal Haaretz.

Selon le responsable palestinien, les messages ont été envoyés à la fois directement et indirectement à l’Autorité palestinienne, par des intermédiaires occidentaux et arabes.

Les déclarations américaine et égyptienne soulignent que tant que l’élection américaine ne sera pas terminée, Washington pourrait mettre son veto à toute résolution sur la question israélo-palestinienne, y compris celle de la dénonciation des implantations.

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas avait affirmé en septembre à la tribune de l’ONU que “la poursuite de la colonisation israélienne en Cisjordanie” allait détruire tout espoir d’une solution à deux Etats.

Abbas avait également indiqué qu’il comptait présenter une résolution au Conseil de sécurité contre les implantations juives de Cisjordanie et pour “protéger le peuple palestinien”, ajoutant qu’il espérait que personne n’use son veto pour empêcher son adoption, faisant allusion aux Etats-Unis.

“Nous ne nous faisons pas d’illusions et n’avons pas de grandes attentes concernant le fait que les Américains n’utiliseront pas leur veto ou ne torpilleront pas une résolution soumise au Conseil de sécurité”, a affirmé jeudi un responsable palestinien.

Selon lui, malgré le mécontentement des Palestiniens face à cette situation, ils ne comptent pas entreprendre d’initiative au Conseil de sécurité avant la fin des élections américaines.

Les Palestiniens prévoient cependant d’intensifier leurs efforts à l’ONU immédiatement après les élections, a déclaré un proche collaborateur d’Abbas.

“Nous en sommes à l’étape de la consultation, et nous allons faire avancer notre initiative après les élections”, a-t-il dit.

“À l’heure actuelle, il n’y a pas encore d’accord sur le texte final, et nous ne sommes pas certains de la position américaine de même que nous ne savons pas si, après les élections, l’administration sera vraiment disposée à coopérer “, a-t-il ajouté.

Pour l’Autorité palestinienne, Israël se trouve derrière l’échec de tous les efforts de paix des 13 dernières années, accusant l’Etat hébreu de “saboter” les efforts de paix américain.

I24 News

1 COMMENT

  1. C’est bien ce qu’on craignait: qu’Obama attende qu’il n’y ait plus aucun risque quant a l’election de Ms Clinton pour se dechainer librement contre Israel. Esperons qu’il y ait dans le monde des problemes serieux pendant les trois mois critiques.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.