Incident diplomatique entre la Russie et Israël à cause d’une source d’eau accolée à la mer de Galilée

Zone controversée: Hier soir (dimanche), N12 a publié dans « l’édition principale » que ces derniers jours, une dispute a éclaté entre la Russie et le gouvernement israélien au sujet d’une source d’eau dans l’un des plus beaux endroits de la mer de Galilée (Lac de Tibériade, le Kineret). Au centre de la controverse – une route autour de la mer de Galilée, dont les travaux ont été récemment achevés, permet un accès facile et plus facile à l’église russe au nord de Lima.

Avec l’amélioration de l’itinéraire, de nombreux randonneurs ont commencé à atteindre la zone de l’église, une zone où l’accès est interdit au grand public. De plus, certains des randonneurs ont fait irruption dans le complexe de l’église qui comprend des sources d’eau spéciales et magnifiques.

Suite à l’arrivée de randonneurs dans la région, le gouvernement russe a demandé de contourner le sentier afin que les gens ne puissent plus entrer dans l’enceinte de l’église. La semaine dernière, la ministre de l’Intérieur Ayelet Shaked est également arrivée avec l’ambassadeur de Russie en Israël, ce qui a clairement indiqué qu’il s’agissait d’une demande personnelle du président russe Poutine. Entre autres choses, les Russes ont affirmé qu’il y avait du bruit pour les religieuses qui interfère avec la routine de prière quotidienne.

Israël n’a pas encore répondu à la demande, mais cela contraste fortement avec les mesures prises par l’État au cours de la dernière décennie pour rendre les rives de la mer de Galilée accessibles au grand public. Si en Israël on leur répond par l’affirmative, comme certains pensent qu’il devrait être fait, de nombreuses autres demandes de propriétaires fonciers privés autour de la mer de Galilée devraient arriver pour faire les mêmes demandes, ne permettant l’accès au public de cette région sous propriété israélienne.

infos-israel.news

3 Commentaires

  1. Curieux que les noms, sur Jforum, soient substitués !
    Il s’agit du Kineret, appelé aussi Tiberiade, pour rappeler Tiberia, la ville nommée pour Tiber, le Romain honoré par Herode, roi d’Ysraël usurpateur et cruel. Et quoi ? Puisque sur cette terre sainte, l’état juif a laissé les cultes étrangers rester ou s’implanter, malgré les commandements du Seigneur, pourquoi privilégier davantage ceux-ci plutôt que ceux-là ?
    Au milieux de ce « Lac », les anciens, dont Flavius Josef, affirmaient qu’au centre, on pouvait apercevoir le « puit de Miriam », cette source d’eau qui avait voyagé avec les Hébreux qui parcoururent le désert pendant 39 ans !

  2. les nones sont derangees par des randonneurs ????? IL EN PASSE COMBIEN a pied en voiture a cheval …. mais bien cheres soeurs pourquoi ne pas retourner dans le giron la mere patrie sur les bords du magnifique lac BAIKAL le plus grand du monde plus grand que la terre d ISRAEL dans cette immensite personne ne viendra troubler leur contemplation et cela contentera le president d avoir un probleme de moins

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.