Gendarme tuée lors d’un contrôle routier. Vive émotion en Normandie après le décès de Mélanie Lemée

Mélanie Lemée, une gendarme de 26 ans, originaire de La Ferté-Macé (Orne), a été heurtée par un véhicule pendant un contrôle routier à Port-Sainte-Marie (Lot-et-Garonne). Elle était une des championnes du judo-club fertois.

L’Ornaise Mélanie Lemée, championne de France militaire.
L’Ornaise Mélanie Lemée, championne de France militaire. | ARCHIVES OUEST-FRANCE

Samedi 4 juillet 2020, au soir, la gendarme Mélanie Lemée, âgée de 25 ans et originaire de La Ferté-Macé (Orne), est décédée dans l’exercice de ses fonctions après un contrôle routier. Elle a été heurtée par un conducteur qui a refusé d’obtempérer. Il a été rapidement interpellé après les faits et placé en garde à vue à la gendarmerie d’Agen (Lot-et-Garonne).

Championne de France militaire de judo

Mélanie Lemée, de la brigade de proximité d’Aiguillon (Lot-et-Garonne), est originaire de l’Orne. Judokate confirmée, elle a remporté le titre de championne de France militaire en février 2019, à Toulon. Elle faisait toujours partie du club de La Ferté-Macé.

« Mélanie était une très bonne vivante, qui aimait la vie et ses amis, dit avec émotion Michel Ménardon, président du comité départemental de judo. Elle a fait du judo à La Ferté-Macé et fait partie de l’AJ 61, le club élite de notre département, Mélanie a fait les championnats de France individuels dans la catégorie de France des plus de 78. Sur le tatami, c’est quelqu’un de solide, vif et vaillant. On pouvait compter sur elle, dans notre équipe. C’était une très bonne judokate. »

Une vocation de gendarme

Mélanie Lemée était aussi une figure pour La Ferté-Macé. «C’était quelqu’un d’enjoué et d’accessible, qui avait un fort mental», se rappelle Jacky Clément, ancien adjoint au sport de La Ferté-Macé.

« Gendarme est un métier qui m’a toujours attirée », expliquait-elle en 2016 à nos confrères de l’Orne Hebdo. À l’occasion d’une rupture des ligaments croisés du genou, alors qu’elle est en formation à l’Insep, elle passe les concours de gendarme. « J’étais déjà réserviste, j’ai donc passé le concours en interne. J’ai rebondi. » Elle est sacrée deux fois championne de France militaire, en 2016 et 2019. Au sein de l’équipe de France militaire de judo, Mélanie Lemée remporte une médaille de bronze aux mondiaux de 2016, en Suisse. « J’ai zéro regret sur ma précédente vie, nous confiait la Fertoise en 2017. J’ai gagné en maturité avec cet épisode. »

Sur son compte Twitter, la gendarmerie nationale a fait part de sa vive émotion après son décès.

ouest-france.fr

2 Commentaires

  1. Tuée par une (mauvaise) chance pour la France ? Puisque rien n’est dit, ce doit être le cas…
    C’eût été un alcoolo, on ‘aurait dit.
    Je les vois, chaque jour, autour de moi, il n’ y a pas de code de la route pour eux. Ils ne se sentent pas concernés par ces petites lumières rouges, ou ces lignes continuent, ces panneaux stupides installés pour les kouffars…
    Nos anges gardiens se radicalisent…

  2. Encore un “jeune” qui ne voulait pas présenter ses papiers et qui a préféré tuer une gendarme et s’enfuir, il sait qu’il ne risque pas grand chose.
    Au cas où la justice ferait son travail, les banlieues risquent de s’enflammer pour dénoncer le racisme de l’Etat français et de sa police, tandis que les forces de l’ordre recevront la consigne habituelle : pas de vagues, pas d’interpellations, ne faites rien.
    Circulez y’a rien à voir !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.