Présidentielle 2022: quand Marine Le Pen confond l’Algérie et la Tunisie (vidéo)

Marine Le Pen était invitée dans la matinale de France Inter ce mardi matin.

Questionnée par Léa Salamé sur l’interdiction du port du voile (« Mais on serait le seul pays à interdire le voile dans la rue »), la candidate du Rassemblement national au second tour de la présidentielle française a confondu l’Algérie et la Tunisie en répondant à la journaliste : « Bah non excusez-moi mais Bourguiba avait interdit le voile en Algérie. »

Aucune des deux n’a réagi face à cette bourde, et de continuer comme si de rien n’était. L’une se dit journaliste, l’autre prétend devenir présidente de la république française. C’est le grand déclassement.

 

 

En effet, Habib Bourguiba, était un homme d’Etat tunisien (et non algérien), président de la République entre 1957 et 1987. A la fin des années 50 peu après l’Indépendance, Habib Bourguiba avait déclaré la guerre au hijab dans le cadre d’une vaste campagne contre les habitudes vestimentaires.

 

 

7 Commentaires

  1. Qu’elle aille à Belleville faire un stage chez Gabin….elle ressortira diplômée avec l’accent tunisien et l’harissa jusqu’aux oreilles .

  2. C’est un lapsus , faire un sujet là dessus est une fixation maladive journalistique qui cherche la petite bête ,pour un oui ou un non , continuer comme ça les AFP et détourner le regard de ce qui passe grave en France , à faire l’autruche, un jour vous rendrez des comptes , comme disait l’autre pendant que la maison brûle on regarde ailleurs….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.