L’Iran abat un drone espion américain sur Hormuz

4
1136

L’Iran abat un drone américain sur Hormuz au milieu de tensions irano-U.S

 

Un responsable américain a rapporté jeudi 20 juin qu’un missile sol-air iranien avait abattu un Triton MQ-4C de la marine américaine au-dessus du détroit d’Hormuz, a indiqué un responsable américain. La description du tir de missile indique qu’il est parti du territoire iranien pour frapper sa cible volant au-dessus des eaux internationales, ce qui rend l’incident suffisamment grave pour appeler une réplique américaine. Le responsable sécuritaire américaine n’a apporté aucun autre détail.

Téhéran agit pour souligner sa revendication de responsabilité en matière de sécurité de la navigation dans le golfe Persique et le détroit d’Ormuz. Washington conteste cette affirmation après avoir accusé l’Iran d’agression contre des navires le transport  pétroliers et son infrastructure en Arabie saoudite, ainsi que contre des sites civils et militaires en Irak.

L’attaque du Triton a été révélée peu après que l’Iran a annoncé que ses gardiens de la révolution avaient abattu un drone américain RQ-4 Global Hawk américain au-dessus du village de Kuhmobarak dans la province d’Hormozgan, dans le sud de l’Iran (voir premier communiqué ci-dessous). Le RQ-4 est considéré comme le plus grand et le plus avancé des UAV au monde. Interrogé sur cet incident, le capitaine Bill Urban, un porte-parole du commandement central des États-Unis, a refusé de commenter, affirmant seulement : “Il n’y avait pas de drone sur le territoire iranien” (il aurait donc pu y en avoir au-dessus du détroit d’Ormuz).

La contradiction entre la revendication iranienne et la réponse américaine peut indiquer des incidents distincts à des dates différentes.

  

Iran shoots down US drone over Hormuz amid soaring friction

L’Iran affirme qu’un drone espion américain a été abattu dans une province du sud du pays

 20 juin 2019 @ 8:16 Diane Shalem

Téhéran prétend que les gardiens de la révolution ont abattu un drone espion américain RQ-4 Global Hawk américain au-dessus du village de Kuhmobarak dans la province d’Hormozgan, dans le sud du pays. L’agence d’Etat a affirmé que le drone avait pénétré le territoire iranien. Le capitaine Bill Urban, un porte-parole du commandement central des États-Unis, a refusé de commenter quand on lui a demandé si un drone américain avait été abattu. Cependant, il a déclaré à l’Associated Press : “Il n’y avait pas de drone au-dessus du territoire iranien.”

 

Drone espion américain RQ-4 Global Hawk

Iran claims US spy drone shot down over southern province

4 COMMENTS

  1. Si le peuple Iranien en a plus qu’assez de leurs gouvernants, c’est le moment pour se soulever et les faire dégager, nul doute que biens des pays les aideront à faire en sorte que ces barbus de malheur disparaissent de l’horizon des démocraties en emportant au passage l’autre dingue turc.

  2. abattre n’est pas le soucis si c’est en territoire iranien…sauf que la c’est dans les eaux internationales.

    Le retour de bâton va être foudroyant je pense.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.