Home Israel Libye : Kadhafi a cherché l’aide d’Israël contre l’insurrection ©

Libye : Kadhafi a cherché l’aide d’Israël contre l’insurrection ©

Il s'agissait de sensibiliser Israël que les forces rebelles étaient en mesure de détruire le régime et qu'elles posaient une menace sérieuse autant à l'Europe toute entière qu'à la Libye

2
375

L’ancien dictateur libyen Muammar Kadhafi a demandé expressément l’aide d’Israël au beau milieu de la révolte de la rue contre son règne, il y a cinq ans, selon la Radio de l’Armée, qui le révèle mercredi.

Selon ce reportage, un pays agissant en tierce-partie a transmis un message à Jérusalem à une date non-spécifiée, pour demander un soutien diplomatique au bénéfice de Tripoli.

Dans ce message relayé de la part du dirigeant libyen, qui était alors en proie à une rébellion cherchant à le renverser, il s’agissait de sensibiliser Israël en l’alertant que les forces rebelles qui se soulevaient contre Kadhafi et son règne sans partage durant quatre décennies, étaient en mesure de détruire le régime et qu’elles posaient une menace sérieuse autant à l’Europe toute entière qu’à la Libye.

Ce pays d’Afrique du Nord grand producteur de pétrole a plongé dans le chaos après que les rebelles ont chassé le dictateur Muammar Kadhafi en 2011, grâce à l’appui des frappes aériennes britanniques et françaises, soutenues par les Etats-Unis d’Amérique.

Provenant de Kadhafi, le messager cité par la Radio de l’Armée, aurait, semble t-il, demandé à Israël exhorter les Etats-Unis et les Français de faire des efforts pour réduire leur action militaire. Selon le reportage de la Radio de l’Armée, Israël a évalué rapidement la situation et décidé de ne mener aucune action.

Quelques mois plus tard, en octobre 2011, le gouvernement Kadhafi a été renversé et le dirigeant chassé du pouvoir a été capturé et tué par les factions rebelles.

Depuis 2014, la Libye a connu au moins deux gouvernements rivaux, l’un fondé dans la ville de Bayda à l’Est et l’autre, dsans la capitale, à Tripoli.

Les militants islamistes, dont certains ont prêté allégeance à l’Etat Islamique-Daesh, ont tiré parti du chaos politique pour propager leur influence dans le pays.

Reuters a contribué à ce reportage.

Par la rédaction de jpost.com

Adaptation : Marc Brzustowski

2 COMMENTS

  1. L’Europe toute entière était protégée par Khadafi et son clan…
    Khadafi était le verrou infranchissable vers l’Europe et…. l’Europe l’a “déverrouillé” ayant suivi l’abruti nommé
    Sarkozi, malade de jalousie car il se demandait sans doute comment Cécilia avait obtenu la libération des infirmières bulgares. Ce que personne ne sait… Sauf que Cécilia avait un caractère de fer et n’aurait jamais cédé à Khadafi… ce qui explique son mépris à l’encontre de Sarkozi (à son retour) ainsi que la vengeance de Sarko…

    Qui reçu l’aide de l’Islamiste OBAMA… l’Amérique n’a pas ouvert les yeux malgré le sacrifice par OBAMA de l’ambassadeur US donné en pâture aux Djihadistes, prétendus des mouvements de foules bizarrement bien organisés…

    Aujourd’hui, Sarkozi (ou Juppé) vont s’emparer du pouvoir pour consolider “la France Djihadiste” nom de l’ouvrage courageux d’Alexandre MENDEL sorti aujourd’hui.

    Rien à voir avec Eric ZEMMOUR, c’est la vraie France qui est décrite et analysée dans l’ouvrage, et çà fait peur…

    Notre avenir est en jeu selon Alexandre Mendel, nous sommes tous, nous et nos enfants assis sur une “Time BOMB” dont le nom est “France…” Dix à Quinze ans avant l’inéluctable.

    Existe-t-il une solution ? Peut-être laisse entendre l’auteur, à la condition que la France se réveille et qu’elle réveille l’Europe. Ce que tente de faire l’auteur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.