LE COMMANDEMENT CENTRAL AMÉRICAIN ACCUSE L’IRAN D’AVOIR ATTAQUÉ LE DRONE DE COMBAT MQ-9 DANS LA RÉGION DU GOLFE PERSIQUE

Les États-Unis continuent d’accuser l’Iran d’alimenter les tensions dans la région du golfe Persique. Dans un premier temps, le commandement central américain a accusé l’Iran d’attaquer des pétroliers dans le golfe d’Oman. Ensuite, il a accusé l’Iran de s’être employé à abattre les drones de combat MQ-9 dans la région.

La déclaration complète dit :

«Un MQ-9 américain a été abattu le 6 juin 2019 par ce que nous estimons être un missile sol-air Houthi SA-6. L’altitude de l’engagement indiquait une amélioration par rapport à la capacité précédente des missiles Houthis, que nous estimons avoir été activée grâce à l’assistance iranienne.

Le 13 juin 2019, selon notre évaluation, un missile sol-air iranien SA-7 modifié a tenté d’abattre un MQ-9 américain au-dessus du golfe d’Oman pour perturber la surveillance de l’attaque sur le navire Kokuka Courageux, menée par les gardiens de la révolution iranienne. Le MQ-9 était arrivé quelques minutes plus tôt à 6h20 heure locale au-dessus du navire Altair et avait vu le navire en feu.

Le SA-7 a été inefficace et son point d’approche le plus proche du MQ-9 était d’environ un kilomètre.

Une analyse ultérieure indique qu’il s’agissait d’une tentative probable d’abattre ou de perturber de quelque manière que ce soit la surveillance par le MQ-9 de l’attaque menée par les gardiens de la révolution sur le M / T Kokuka Courageous.

Lieutenant-colonel Earl Brown, porte-parole du commandement central américain »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.