Les Etats-Unis accusent l’Iran d’attaques contre les drones MQ-9

0
3209

LE COMMANDEMENT CENTRAL AMÉRICAIN ACCUSE L’IRAN D’AVOIR ATTAQUÉ LE DRONE DE COMBAT MQ-9 DANS LA RÉGION DU GOLFE PERSIQUE

Les États-Unis continuent d’accuser l’Iran d’alimenter les tensions dans la région du golfe Persique. Dans un premier temps, le commandement central américain a accusé l’Iran d’attaquer des pétroliers dans le golfe d’Oman. Ensuite, il a accusé l’Iran de s’être employé à abattre les drones de combat MQ-9 dans la région.

La déclaration complète dit :

«Un MQ-9 américain a été abattu le 6 juin 2019 par ce que nous estimons être un missile sol-air Houthi SA-6. L’altitude de l’engagement indiquait une amélioration par rapport à la capacité précédente des missiles Houthis, que nous estimons avoir été activée grâce à l’assistance iranienne.

Le 13 juin 2019, selon notre évaluation, un missile sol-air iranien SA-7 modifié a tenté d’abattre un MQ-9 américain au-dessus du golfe d’Oman pour perturber la surveillance de l’attaque sur le navire Kokuka Courageux, menée par les gardiens de la révolution iranienne. Le MQ-9 était arrivé quelques minutes plus tôt à 6h20 heure locale au-dessus du navire Altair et avait vu le navire en feu.

Le SA-7 a été inefficace et son point d’approche le plus proche du MQ-9 était d’environ un kilomètre.

Une analyse ultérieure indique qu’il s’agissait d’une tentative probable d’abattre ou de perturber de quelque manière que ce soit la surveillance par le MQ-9 de l’attaque menée par les gardiens de la révolution sur le M / T Kokuka Courageous.

Lieutenant-colonel Earl Brown, porte-parole du commandement central américain »

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.