Israël menace d’interdire de voyager le président de l’association de football de l’Autorité palestinienne

Si Jibril Rajoub « ne s’arrête pas, nous l’emprisonnerons à la Muqata’a », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Israel Katz.

Après que le président de la Fédération palestinienne de football a demandé que l’État hébreu soit interdit de compétitions internationales en raison de la guerre contre le Hamas à Gaza, le ministre israélien des Affaires étrangères, Israel Katz, a menacé jeudi de lui retirer son titre de voyage.

« Jibril Rajoub, un terroriste en procès qui a ouvertement soutenu les crimes du Hamas, travaille 24 heures sur 24 pour faire retirer Israël de l’association internationale de football », a tweeté Katz, en taguant la FIFA.

« Nous allons travailler pour contrecarrer ses plans, et s’il ne s’arrête pas, nous l’emprisonnerons à la Muqata’a [enceinte présidentielle à Ramallah], où il devra jouer seul au Stanga entre les murs », a ajouté Katz. , faisant référence à un jeu de football populaire auprès des enfants israéliens.

Le mois dernier, la Fédération palestinienne de football a soumis une demande à la FIFA pour qu’Israël soit interdit de participer à des matchs internationaux en raison de « la perte de vies innocentes, dont pas moins de 99 footballeurs » au cours de la guerre en cours contre les terroristes du Hamas dans la bande de Gaza.

La motion, qui devrait être discutée lors du Congrès de la FIFA à Bangkok le 17 mai, a jusqu’à présent recueilli le soutien des associations de football d’Algérie, d’Irak, de Jordanie, de Syrie et du Yémen.

Plus tôt cette année, Rajoub , qui est également un haut responsable de la faction Fatah au pouvoir de l’AP et un ancien chef de la Force de sécurité préventive de l’AP en Judée-Samarie, a fait l’éloge du chef adjoint du Hamas assassiné, Saleh al-Arouri, en le qualifiant de « leader national extraordinaire ». affirmant que son prétendu assassinat ciblé par Israël à Beyrouth était « autant une perte pour le Fatah que pour le Hamas ».

Rajoub a déclaré à la télévision palestinienne qu’il avait rencontré al-Arouri, basé au Liban, le 6 octobre, un jour avant que le Hamas n’envahisse Israël, tuant quelque 1 200 personnes, en blessant des milliers et en kidnappant jusqu’à 250 hommes, femmes et enfants.

« Je fais partie des croyants en son idéologie, sa voie et son activité », a déclaré Rajoub, appelant les jeunes Palestiniens à suivre le Hamas pour « perfectionner la résistance [au terrorisme] et la confrontation avec l’occupation [Israël] ».

Fin novembre, Rajoub a également exprimé son soutien au massacre du 7 octobre et a mis en garde contre une attaque similaire en Judée-Samarie.

« Ce qui s’est passé le 7 octobre était une réaction naturelle à l’oppression. Ceux qui dirigent Israël sont un exemple de néo-nazis. L’occupation fasciste s’enfonce dans son propre marais. Le 7 octobre devrait être un tournant dans notre traitement de l’occupation et de ses crimes », a-t-il déclaré à la chaîne égyptienne MBC News.

Jforum.fr avec jns

Le chef du Fatah, Jibril Rajoub, à Jérusalem, le 2 avril 2008. Photo de Nati Shohat/Flash90.

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Damran

Ce salopard est connu pour ses démarches dévastatrices contre Israël dans la quasi totalité des fédérations de la planète.
Il faut commencer par le priver du droit de se déplacer à l’étranger et lui retirer ses prérogatives.
Si il persiste en trouvant des « astuces » pour continuer ses manoeuvres, il suffira de lui retirer son passeport et de l’enfermer dans sa baraque.
Il est plus que grand temps qu’Israël s’occupe de ces ordures qui profitent de toutes les occasions pour salir/calomnier l’Etat qui leur accorde la liberté de circuler et qui les laisse faire ceux qu’ils veulent….

Guidon

Il est temps de s’occuper sérieusement de lui .