Une roquette du Hamas est tombée à quelques mètres d’une station-service et d’un hyper ouvert

Les combats sur Gaza continuent pour encore plusieurs jours. De source israélienne: «Nous avons plusieurs jours de combats devant nous, mais la pression américaine augmente».

De minuit à 6 heures du matin, 55 roquettes ont été tirées sur des villes et villages d’Israël. Dans le même temps, l’armée de l’air continue de bombarder les communications souterraines du Hamas, le «métro» de Gaza avec environ 100 bombes qui ont été larguées pendant la nuit. Le porte-parole de Tsahal, Hiday Zilberman, a admis que le bombardement du métro de jeudi, lorsque des agences étrangères ont annoncé le lancement d’une opération au sol, n’avait obtenu qu’un succès partiel. «Notre objectif était de détruire autant de terroristes que possible dans le donjon. Il a été partiellement atteint», a-t-il déclaré dans la matinée dans une interview accordée à la chaîne nationale KAN Hadashot. De nombreux observateurs israéliens ont exprimé hier des doutes quant au succès à 100% du bombardement.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a exprimé aujourd’hui sa vive préoccupation concernant les attaques des FDI dans la bande de Gaza. Il s’est dit «consterné» par le nombre de victimes civiles à Gaza et «inquiet» de la destruction d’un immeuble de grande hauteur qui abritait des bureaux de médias internationaux. Le secrétaire d’État américain Anthony Blinkin a déclaré ce matin qu’il était soulagé qu’aucun journaliste n’ait été blessé dans l’attaque du bâtiment. Une source à Jérusalem a déclaré dans une interview à KAN Hadashot que les Etats-Unis soutiennent Israël, mais Washington «espère que l’opération à Gaza ne durera pas trop longtemps et qu’il n’y aura pas un grand nombre de victimes civiles».

Deux poids deux mesures, ils font une totale abstraction sur le fait que des centaines de milliers de civils israéliens soient pris en otages par les organisations terroristes Hamas et Djihad islamique et se retrouvent ainsi en danger de mort.

La question de la poursuite des opérations à Gaza sera discutée lors de la réunion d’aujourd’hui du cabinet politico-militaire. Des sources gouvernementales ont déclaré à la radio de l’armée, Galei Tsahal, que «nous avons encore plusieurs jours de combat devant nous, mais la pression américaine augmente».

Le journal panarabe basé à Londres, Al-Arab Al-Jadid, a rapporté dans la matinée que l’Égypte cherchait un cessez-le-feu «humanitaire» pendant plusieurs heures pour faire sortir les gens des décombres des maisons bombardées. Nous parlons, apparemment, d’environ cinq maisons, attaquées la nuit dernière sans avertissement. Bien évidemment ce journal panarabe ne fait pas allusion que le Hamas a l’art et la manière d’utiliser un bouclier humain de civils pour se protéger et protéger ses services administratifs de toute atteinte d’action militaire. En règle générale, Tsahal appelle les résidents avant une attaque et tire un petit missile d’avertissement. Ce qui n’est pas le cas en Israël…les israéliens ne sont pas avertis par le Hamas quand ils tirent des centaines de roquettes sur des maison d’habitations israéliennes. Apparemment, cela ne semble pas non plus outrager de trop l’ONU et l’opinion mondiale.

Miracles à Netivot: une roquette du Hamas est tombée à quelques mètres d’une station-service et d’un magasin ouvert.

Une roquette du Hamas est tombée à quelques mètres d’une station-service et d’un hyper marché ouvert.

A 13h00 aujourd’hui, les tirs terroristes ont repris en bordure de Gaza, et selon le MDA: aucune victime n’a été signalée au centre d’urgence du Magen David Adom. Deux roquettes sont tombées en plein centre de Netivot, une à quelques mètres de la station de service d’essence en face du grand Hyper Cohen bondé de gens avant la fête de Shavouot, et proche du Kever de Baba Sale. Par véritable miracle, aucune victime n’est à déplorer.

Une roquette du Hamas est tombée à quelques mètres d’une station-service .

VIDEO 1

JForum ‒ Infos Israel-news ‒ Divers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.