Republié : 26 février 2015 à 14h 26 min

Contraint au départ de Damas, le Hamas vient de s’établir en Turquie, chez l’Empereur Erdogan, membre de… l’OTAN

 

Le groupe islamiste installe les « Quartiers-Généraux de Cisjordanie et de Jérusalem » à Istanbul, en tirant avantage de la détérioration des liens entre Ankara et Jérusalem », et se servant dans cette domiciliation pour le recrutement d’agents terroristes.

dry_bones42

Les relations entre Israël et la Turquie sont en pente savonneuse depuis plusieurs années ; Depuis quelques temps, cependant, la situation a conduit à de graves conséquences bien au-delà de la sphère politique : la Turquie, en effet, est devenue le principal foyer des activités du Hamas, et les membres de la branche armée de son organisation entreprennent leur entraînement paramilitaire sur le sol turc, en pleine connaissance de cause et avec le soutien et l’assistance des autorités locales.

L’Administration américaine a exigé, au cours de ces derniers mois, du gouvernement turc qu’il interdise les activités du Hamas sur son territoire, en rappelant que la Turquie est membre de l’OTAN et que le Hamas est perçu par la plupart des autres membres de cette alliance, comme une organisation terroriste. Ces rappels sont restés sans réponse.

Pour sa part, les différents Ministres de la Défense depuis Moshe Ya’alon ont soulevé ce problème, lors de ses pourparlers avec les autres ministres de la défense de tiers pays de l’OTAN et ce, en plusieurs occasions, comme lors d’une exposition d’armement en Inde. Ya’alon avait défini, en 2015, le rôle de la Turquie dans l’aide qu’elle fourni au Hamas pour construire ses réseaux terroristes, en Cisjordanie et à Gaza comme « un jeu cynique, de la part d’un Etat membre de l’OTAN ».

 

Hamas political leader Khaled Mashal, left, with Turkish President Erdogan in Turkey last year. (Photo: AP)
Le chef politique du Hamas Khaled Mashal, à gauche & le Président Erdogan enTurquie, l’an passé (Photo: AP)

 

Le Hamas a institué ses soi-disant « Quartiers Généraux de Cisjordanie et de Jérusalem » à Istanbul, immédiatement après l’expulsion de l’Organisation par Damas, en 2011. En 2013, le Hamas a entrepris sa restructuration et l’organisation a étendu les activités de son quartier général situé à Istanbul et dirigé par Salah Al-Arouri (maintenant réimplanté à Beyrouth dans les quartiers du Hezbollah), qui a été expulsé d’Israël par le passé (2010). Entre autres, il a sous ses ordres en Turquie 20 terroristes libérés dans le cadre de l’accord Gilad Shalit, tels que Zaher Jabarin et Jihad Yarmur, impliqués dans le meurtre du soldat Nachshon Wachsman (1997).

Les quartiers-généraux en Turquie sont engagés, en partie, à reloger des résidents de Judée-Samarie et de la Bande de Gaza, qui étudient en Turquie, en Jordanie et en Syrie, ainsi que dans d’autres pays arabes, parallèlement à des efforts investis à recruter des étudiants au sein de la population arabe israélienne.

Les étudiants sont sélectionnés après un dépistage initial en Jordanie, au Liban et en Turquie ; et puisque la Jordanie n’autorise pas les cadres du Hamas à construire des camps d’entraînements terroristes sur son sol, ces recrues sont toutes envoyées vers le Central d’Istanbul, où ils subissent des épreuves relatives à la sécurité et où ils sont, ensuite, envoyés pour des entraînements paramilitaires juste à l’extérieur de la ville – sous l’oeil averti des responsables des renseignements turcs.

Ces recrues, des centaines chaque année, sont entraînées à l’usage d’armes légères, à la fabrication de bombes et aux opérations de sabotage sous couverture et ensuite, envoyées pour un entraînement complémentaire en Syrie (vraisemblablement en situation réelle, restant à savoir « dans quel camp »?). Delà, ils retournent en Judée-Samarie pour s’engager dans des activités terroristes et y établir des cellules terroristes clandestines.

Mashal with Prime Minister Ahmet Davutoglu (Photo: Reuters)
Mashal en compagnie du Premier Ministre Ahmet Davutoglu (Photo: Reuters)

On a assisté, entre mai et août 2014, à l’arrestation de 93 agents terroristes  dont le rôle planifié était de mener une série d’attaques contre l’autorité palestinienne, dans un effort de déstabilisation, afin de renverser le gouvernement. Le chef de ce réseau terroriste était Riad Nasser, l’ancien bras droit et chauffeur d’Al Arouri, un agent du Hamas expérimenté qui travaillait en conjonction étroite avec les quartiers-généraux d’Istanbul. Arouri a, dé »puis trouvé refuge dans le quartier de Dahiyeh, à Beyrouth, QG à partir d’où le Hezbollah expérimente des explosions au nitrate d’ammonium en Live sur la population civile libanaise…

En septembre 2014, on a arrêté 30 terroristes de plus qui avaient déjà mené des opérations terroristes. Leur chef, Manaf Ajbara, de la ville cisjordanienne de Tul Karem, était un étudiant-ingénieur recruté et formé en Turquie.

Les quartiers-généraux de Cisjordanie et de Jérusalem à Istanbul reçoivent en permanence des rapports venus de Judée-Samarie, de la part d’agents de recueil de renseignements travaillant sur le terrain, et le Centre de Commandement situé en Turquie se trouve à l’origine de plusieurs événements violents qui se sont déroulés à Jérusalem et sur le Mont du Temple ces derniers mois.26 février 2015 à 14h 26 min

Les quartiers-généraux de Cisjordanie et de Jérusalem à Istanbul reçoivent en permanence des rapports venus de Judée-Samarie, de la part d’agents de recueil de renseignements travaillant sur le terrain, et le Centre de Commandement situé en Turquie se trouve à l’origine de plusieurs événements violents qui se sont déroulés à Jérusalem et sur le Mont du Temple ces derniers mois.

Toutes ces affaires impliquant la Turquie directement, mais aussi le Qatar, en tant que parrains majeurs du terrorisme international, sont détaillées dans l’ouvrage suivant, publié aux Editions Dualpha. Cette double-responsabilité est au coeur même du déclenchement des deux conflits en Syrie-Irak et à Gaza, l’été 2014 :

Daesh & Hamas

Les deux Visages du Califat

arton31214 (1)

Alex Fishman

déjà Publié le : 25.02.15, 00:47 / Israel News

Adaptation : Marc Brzustowski

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.