Workers pack ballot boxes ahead of the Knesset elections, for citizens across Israel to cast their votes, in the Logistics Center of the Central Elections Committee, in Shoham, February 25, 2015. Photo by Isaac Harari/Flash90 *** Local Caption *** ????? ?????? ???????? ?? ???? ??????? ??????? ??? ?????? ??????? ???? ?????? ???? ??????

Photo Isaac Harari / Flash 90

Un tout dernier sondage réalisé par l’institut TNS auprès de 1528 personnes indique que le jeu est très serré avec une très légère avance de la droite: 61 sièges contre 59 au bloc de gauche pour autant qu’il décide de s’appuyer sur les 12 mandats attribués aux partis arabes.

C’est toujours Benny Gantz et Yaïr Lapid qui seraient prioritairement chargés de former un gouvernement mais ce serait une mission quasi-impossible.

Bleu-Blanc 35; Likoud 30; Liste arabe 8; Yahadout Hatorah 7; Parti travailliste 7; Nouvelle Droite 5; Shass 5; Meretz 5; Koulanou 5; Union de la Droite 5; Ra’am-Ta’al (Tibi) 4; Zehout 4.

Dans ce sondage, ce serait donc grâce à l’entrée du parti Zehout de Moshé Feiglin que Binyamin Netanyahou pourrait former une coalition.

Les intentions de vote en faveur d’Israël Beiteinou et Gesher se situent actuellement autour de 2%, soit bien en-dessous du seuil d’éligibilité.

Concernant l’aptitude à occuper le poste de Premier ministre, c’est toujours Binyamin Netanyahou qui est en tête avec 45% des opinions favorables devant Benny Gantz qui obtient 39%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.