Le Trésor U.S sanctionne des députés du Hezbollah

1
228
Mohammad Raad (né à Beyrouth en 1955) , à droite -avec le vice-Minstre des Affaires étrangères russe, Mikhaël Bogdanov est un membre du bloc chiite Hezbollah libanais
-afp photo mousa housseini-

Les Etats-Unis placent, pour la première fois, les députés du Hezbollah sur la liste noire des sanctions 

Un responsable du Trésor a déclaré que le groupe terroriste avait utilisé des membres du parlement libanais pour manipuler des institutions afin de défendre ses intérêts financiers et de sécurité, renforçant ainsi les activités perverses de l’Iran. La liste noire interdit aux Américains et aux entreprises ayant des succursales américaines de faire des affaires avec les personnes sanctionnées

Le Trésor américain a placé mardi deux membres du parlement libanais appartenant au Hezbollah sur sa liste noire des sanctions – la première fois que Washington s’attaquait aux politiciens élus du groupe allié à l’Iran.

Le Trésor a classé les députés Amin Sherri et Muhammad Hasan Raad sur une liste noire liée au terrorisme, affirmant que le Hezbollah utilisait leur position parlementaire pour faire progresser ses activités violentes présumées.

Combattants du Hezbollah (Photo: AP)

Combattants du Hezbollah (Photo: AP)

 

Wafiq Safa, haut responsable du Hezbollah proche du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, figure également sur la liste noire.

“Le Hezbollah utilise le poste de ses membres au parlement libanais pour manipuler les institutions en soutien des intérêts financiers et de sécurité du groupe terroriste et pour renforcer les activités perverses de l’Iran”, a déclaré Sigal Mandelker, sous-secrétaire au Trésor pour le terrorisme et le renseignement financier.

Cette décision intervient alors que les États-Unis renforcent les pressions sur l’Iran et ses supposés “auxiliaires” au Moyen-Orient, y compris le Hezbollah, que Washington accuse d’encourager les attaques terroristes.

Une foule écoute un discours du chef du Hezbollah Hassan Nasrallah à Beyrouth

Une foule écoute un discours du chef du Hezbollah Hassan Nasrallah à Beyrouth

 

Cependant, les responsables du Trésor sont à court de mesures, en matière de sanctions contre le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.

Le 24 juin, le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, a déclaré que Zarif serait ajouté à la liste des sanctions “plus tard dans le courant de cette semaine”, dans un contexte de tensions croissantes dans le Golfe.

Un haut responsable de l’administration qui a tenu à garder l’anonymat ne confirmerait pas ce projet.

“Nous explorons, bien sûr, différentes voies permettant d’engager des sanctions supplémentaires à l’encontre de Téhéran. De toute évidence, le ministre des Affaires étrangères Zarif est une figure centrale de grand intérêt pour ce faire”, a-t-elle déclaré.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad ZArif (Photo: Reuters)

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif (Photo: Reuters)

 

C’est la première fois que le Trésor américain place les députés du Hezbollah sur sa liste noire, qui interdit aux particuliers et aux entreprises américaines ayant une succursale américaine – y compris les grandes banques internationales – de faire des affaires avec les personnes sanctionnées.

“Il est temps que les autres pays du monde reconnaissent qu’il n’y a pas de distinction entre l’aile politique et le bras armé du Hezbollah“, a déclaré à la presse un haut responsable de l’administration.

“A tous les membres du Hezbollah qui envisagent de se présenter aux élections, sachez que vous ne pourrez pas vous cacher sous le couvert d’un mandat politique“, a déclaré ce responsable.

Raad, 64 ans, est le chef du bloc parlementaire du parti et député depuis 1992.

Sherri, 62 ans, est un vétéran chevronné, depuis 17 ans, représentant au parlement de Beyrouth.

Safa, a déclaré le Trésor, maintient les relations du groupe avec les financiers et aiderait à organiser la contrebande d’armes et de drogues.

Les dernières sanctions ont porté à 50 le nombre d’individus et d’entités du Hezbollah inscrits sur la liste noire du Trésor depuis 2017.

AFP | Publié: 07.09.19, 22:24

ynetnews.com

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.