A la mémoire de nos chers disparus - Cliquez ici
Accueil International Le trafic d’armes iranien transite par les bases russes

Le trafic d’armes iranien transite par les bases russes

25 vues
3

Rapports d’un vol suspect en provenance d’Iran atterrissant sur une base russe en Syrie

En plus d’estimations selon lesquelles l’Iran quitterait la Syrie après les attaques attribuées à Israël, des informations seraient signalées, selon lesquelles l’aide russe pourrait rendre ce retrait plus difficile, affirmant que des avions soupçonnés de contrebande d’armes de Téhéran ont atterri, après un vol direct, vers la base russe du pays (Khmeimim).

  

Avion Illusion 76 en Syrie (Photo: FADEL SENNA / AFP, GettyImages)
Photo de FADEL SENNA / AFP, GettyImages

Le mois dernier, nous avons parlé d’un avion de transport syrien qui, à chaque décollage, attribue plus tard ses vols à des sites militaires.

Ces dernières heures, des rapports ont été publiés sur des sites Web de suivi des vols et sur des sites d’informations arabes selon lesquels le même avion volait directement d’Iran vers la base de Hmeimim – la principale base des forces aériennes russes en Syrie. Il y a déjà eu des rapports de tels avions atterrissant sur cette base, mais pas nécessairement des avions liés à l’Iran, c’est donc quelque chose d’inhabituel.

Si les détails sont effectivement vrais, cela peut être significatif pour Israël, à la suite des publications d’une éventuelle sortie iranienne de la Syrie. La continuation de l’aide russe pourrait permettre à l’Iran de poursuivre la contrebande d’armes en Syrie et compliquer la tâche des attaques attribuées à Tsahal contre des cibles russes, pour des raisons politiques et politiques évidentes.

Rick Francona

@MiddleEastGuy

|n Air Force IL-76 YK-ATA flies the support Shi’a Express from Damascus to Tehran/Mehrabad, and back to Damascus via the |n air base at Latakia/Humaymim. These flights are sporadic, not yet back to the almost daily pace before COVID19.

View image on TwitterView image on TwitterView image on Twitter
See Rick Francona’s other Tweets

L’avion Ilyushin 76 aurait décollé lundi de cette semaine de l’aéroport de Maharabad en Iran, qui est bien connu des services de renseignement occidentaux comme point de livraison de l’armée iranienne, directement à la base russe en Syrie.

Vous pouvez également voir les sites de suivi des vols décrire le même avion, qui a décollé d’Iran comme appartenant à la compagnie de transport de la Mahan Air Company, qui appartient aux Gardiens de la Révolution et est reconnu comme un facteur actif des routes de la contrebande d’armes. Plus tard, on peut voir que deux vols ont décollé vers le Liban.

L’atterrissage d’un avion de transport connu, à partir de la base de contrebande iranienne, à la base russe intervient au moment où des informations circulent en Israël sur un différend entre les Russes qui veulent contrôler la Syrie et les Iraniens qui ont leurs propres intérêts. Mais les rapports de vols récents peuvent indiquer une collaboration existante entre eux, que le différend soit signalé ou non en Occident et en Israël.

À la suite de l’attaque attribuée à Israël le 31 mars de cette année, des photographies satellites ont été publiées montrant des dommages provoqués aux routes et aux installations des bases de l’aviation syrienne, une mesure qui aurait pour but d’empêcher le débarquement de passeurs en provenance d’Iran. Si les Russes étaient effectivement poussés à aider les Iraniens, cela pourrait être une solution pour Téhéran et un problème pour Israël.

ImageSat Intl.@ImageSatIntl

1/3: report reveals: After two weeks of repairing due to a massive airstrike (31 March 2020), airbase, , shows signs of returning to operational activity. It is soon to tell if Shayrat airbase will serve for weapon transfer from .

View image on Twitter
105 people are talking about this

3 Commentaires

  1. Poutine défend ses intérêts et sa présence en Syrie, et il se contrefiche du reste.
    Les choix possibles pour éliminer l’Iran et ses grouillots sont très limités.
    Israël pourra demander à la Russie de ne plus mettre ses bases au service des enturbannés, d’éloigner ses troupes/matériels des lieux sensibles, ou d’utiliser dans la mesure du possible, des missiles très sophistiqués pour détruire les armes iraniennes sans toucher le reste.
    Poutine est un grand joueur d’échecs et il sait mieux que personne jusqu’où il peut aller.
    S’il va au bout de ses provocations, il sait que ses avions ne feront pas le poids face aux pilotes israéliens, et il ne risquera pas d’engager une guerre d’usure qu’il ne gagnera pas.
    Comme d’habitude, le Tsar profite du corona, de l’approche des élections aux USA et de la formation du prochain gouvernement israélien, pour tâter le terrain.
    La Russie est en train de battre le record mondial des malades du corona, mais Poutine s’en fiche, ce qui lui importe le plus, c’est de rester en Syrie à n’importe quel prix.
    Comme le disait Churchill :
    « Les Etats n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts » …..

  2. @ixiane
    L’annexion devrait voir le jour en Juillet, c’est bien tard, mais bon…. on verra si Gantz met des batons dans les roues à Bibi

  3. Poutine est comme Erdogan , ils jouent sur tous les tableaux !!! Il a déjà ISRAEL dans sa poche , et un bon et futur adjoint , LIEBERMAN qui n’arrête pas de s’agiter !!!TRUMP quant à lui , fait quelques pas en avant pour ISRAEL et recule d’autant !!!
    Il l’empêche d’annexer une partie de JUDEE SAMARIE ( qui fait pourtant partie d’ ISRAEL , voir SAN REMO ) et ce qui n’est pas fait aujourd’hui , ne le sera jamais !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.