Girafada, l'histoire du dernier zoo de Palestine. | DR
On aime décidément beaucoup la Palestine en Bretagne. On découvrait l’autre jour ce lieutenant d’Emmanuel Macron, Richard Ferrand, grâce à son amour des Gazouis (Ce lieutenant de Macron qui soutient la cause palestinienne). Aujourd’hui, on continue de vérifier, avec Philippe Paul, sénateur du Finistère et maire de Douarnenez (LR), que cet amour transcende les partis politiques.

Celui qui a soutenu Alain Juppé lors des primaires Les Républicains en 2016, cultive, en effet, depuis plusieurs années, une amitié certaine avec les Palestiniens.

C’est ainsi que, le 8 avril, démarre en la ville de Douarnenez, « Le Printemps de la Palestine », qui représente, selon le site de la Mairie, « des moments de lectures, une projection de film, ainsi qu’une exposition ».

Sans exagérer, on peut dire que ce printemps palestinien équivaut décidément, pour les antisionistes, au « printemps arabe » pour les antisémites. A supposer qu’il existe encore une différence entre ces catégories.

Revenons au Printemps de la Palestine de Douarnenez, voici quelques illustrations de cette campagne « culturelle ».

Deux rendez-vous vont ponctuer l’ouverture le 8 avril: une lecture d’Olivia Elias, et la projection du sempiternel Girafada, film de Rani Massalha.

Ou une façon, via les aventures de la girafe Gira-fada, d’aborder le conflit israélo-palestinien sous l’angle « humaniste ».

« De nombreux films ont été consacrés au conflit, mais peu à hauteur d’enfants. La situation émotionnelle dans laquelle se trouvent ce petit garçon et son père me permettait de raconter d’une autre façon le traumatisme subi par tout un peuple », déclare le réalisateur Rani Massalha.

Humaniste est souvent une façon soft de dégommer Israël. Il faut se méfier de ce type de discours lorsque l’on veut s’en servir pour parler du conflit israélo-palestinien. Leurs propriétaires ont en réalité déjà pris parti, contre Israël, évidemment.

Utiliser une girafe est une manière très habile d’attendrir : comment va-t-on réussir à la sauver alors que le peuple palestinien est déjà si démuni, si privé de libertés ?

Mais les pro-palestiniens sont habiles, de toute façon, on le sait.

Habiles à présenter juste ce qu’il faut pour permettre à leurs soutiens en Occident de se voiler la face.

Le maire de de Douarnenez, Philippe Paul, est-il ainsi simplement aveuglé et ignorant ? Ou a-t-il saisi avec gratitude l’habillage fourni par Comité de Jumelage Douarnenez-Rachidiyeh et Le Cri Suspendu pour pouvoir continuer à affirmer qu’il aspire à la paix en Palestine et rien d’autre ?

Créé en 2005, le comité de jumelage Douarnenez-Rashidiyé s'est rendu sur place, au Liban, l'année suivante. Monique Prévost (deuxième à partir de la droite, près de Philippe Paul), alors maire, faisait partie du voyage.
Créé en 2005, le comité de jumelage Douarnenez-Rashidiyé s’est rendu sur place, au Liban, l’année suivante. Monique Prévost (deuxième à partir de la droite, près de Philippe Paul), alors maire, faisait partie du voyage.

 

«La France, et ce, quels que soient les gouvernements, appelle, avec ses partenaires européens, à la levée du blocus de Gaza, a poursuivi l’élu. Notre pays continue à œuvrer en faveur d’une relance des négociations permettant la création d’un État palestinien démocratique et viable.
Dans le même temps, les préoccupations légitimes d’Israël pour sa sécurité ne peuvent être ignorées et doivent être entendues. Les deux approches me semblent indissociables.
Il est clair que ce n’est pas à Douarnenez que se réglera ce dossier difficile et complexe, dont les aspects humains apparaissent trop souvent relégués au second plan.
Mais peut-être pourrait-il être à l’affiche d’une prochaine édition du festival, avec la participation de témoins des deux bords? La culture ne constitue-t-elle pas une passerelle entre les peuples, une ouverture au dialogue, une porte vers la Paix? Le festival lui-même ne tend-il pas, et je reprends là les termes de votre invitation, à créer des passerelles entre communautés éloignées?». L’invitation est lancée… » disait-il en 2012 au Télégramme.
La ville de Douarnenez est jumelée depuis 2006  avec Rashidiyé, un camp palestinien situé au sud du Liban.
Dans la poursuite de ses ambitions culturelles, il faudrait aider ce monsieur, en l’incitant à lire Le blog d’Olivia Elias sur Mediapart, où elle s’élève sans précautions littéraires ni romantisme contre « l’occupation israélienne, aidée en cela par l’ONG antisioniste B’Tselem.
 
 
Franny Fisher

10 Commentaires

  1. Je suis ecoeuré par vos commentaires anti- français ,anti-bretons.Je suis breton et pro-israèlien et rien ni personne ne me fera changer d’avis . Alors arrèté de déblatérer bètement . KENAVO

  2. Oui, je sais, mes propos seront sujets à palabres de la part de la secte de gauche, mais c’est un fait :
    80% des mariages franco-musulmans le sont avec les ….. bretons ou plus exactement les bretonnes.
    Pourquoi ? Pppp, men haf ! Un attrait disons exotique.

    En même temps, si on rapproche l’autre fait que les bretons ont toujours réclamé leur indépendance, n’y aurait-il pas un rapport de cause à effet ? Mmm ?
    On se mélange avec des ennemis reconnus, identifiés et avérés de la chrétienneté que représente la France, la fille aînée de l’église et hop! On les démolit de l’intérieur.
    On appelle çà, une justice kharmique.
    C’est comme qui dirait……. la tenaille. Elle est bonne chef, elle est bonne !

    • j’aime bien votre commentaire: c’est vrai il semble que les bretons ont tendance à vouloir affirmer leur identité -voir le parcours d’Anne de Bretagne – , et du coup, s’identifier à ceux qu’ils croient en train de chercher la leur, soit les palestiniens
      mais pour ce qui est de « Men Haf »:
      « Haf » c’est la peur, en arabe dialectal; d’après ce que vous disiez des bretonnes, j’ai plutôt compris: « je ne sais pas » soit « men half »

  3. Ils ont mis la serpillière sur la tête mais ont oublié la chemise de nuit ! ah ! ils sont beaux ces islamo-collabos. En 44 les collabos étaient pendus pour beaucoup moins que çà.

  4. Oh la la ces français qui se déguisent en arabe on dirait des clowns sortis tout droit du cirque Bouglione, que des hypocrites idiots et stupides !!

  5. Pour conquerir l’Espagne au 8ieme siecle, les Arabes avaient envoyes les Maures a peine islamises, habilles en peaux d’animal, afin de semer la peur aux villageois trop superticieux… Ainsi , ils sont arrives jusqu’a Poitiers. A present, les Arabes sement la terreur partout, afin de deservir l’europe, aussi en inventant ce peuple de palestine qui n’a jamais existe . afin d’effacer l’histoire, la culture, et le progres de l’humanite.

  6. Il se trouve malheureusement nombre de francais, qui ont tendance a s’enliser par la propagande arabe, trop forte de par les petro-$ et interets a faire prosterner l’europeen actuel ! Tous sont d’accord, que les arabes ont cette richesse inalterable. Mais pourquoi donc les arabes ne viennent en aide a leurs propres patriotes ? Pourquoi ne viennent-ils pas en aide a leurs refugies 70 ans passes ? Pourquoi ne developpent-ils pas chez- eux dans les nombreux territoires deja conquis en soumettant tant de peuples… La seule raison est que les arabes cherchent a continuer leurs conquetes au 21 ieme siecle, de par le monde , par propagande investie, par terrorisme et par tout moyen se trouvant a leur possibilite ! Pourquoi l’europe se laisse envahir par tant de refugies ? La fameuse union europeenne a deja perdue et il ya des signes de desintegration…Longtemps l’europe dependait des E.U d’Amerique, mais qu’a t-elle fait pour elle-meme pour contrer sa propre invasion inatendue ? Celle-ci n’est point la race jaune, qu’ils craignaient il ya 70 ans, mais bien l’Islam du 7 ieme siecle a present, qu’il faudra subir ou disparaitre.

  7. Dans le prochain film, ils sangloteront sur un élevage de visons palestinien menacé par le complot sioniste des fourreurs du Sentier. En bref, le palestinisme sirupeux se confirme comme cheval de Troie de l’entreprise de colonisation arabo islamique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.