EN DIRECT – POUTINE APPELLE L’UKRAINE À « CESSER IMMÉDIATEMENT LES HOSTILITÉS ».

Le dirigeant russe doit prononcer ce vendredi à partir de 14h un discours de victoire annonçant officiellement l’annexion de quatre régions ukrainiennes à la Russie. Moscou prévoit des festivités pour l’événement.

« Nous allons former quatre nouvelles régions russes », annonce Vladimir Poutine, après les référendums d’annexion

Le président russe a formalisé l’annexion des régions ukrainiennes de Louhansk, de Donetsk, de Kherson et de Zaporijjia, occupées par ses troupes, lors d’une cérémonie au Kremlin, vendredi.

Leur annexion devient officielle. Le président russe, Vladimir Poutine, a entériné, vendredi 30 septembre, l’annexion par la Russie de quatre régions ukrainiennes, lors d’un discours devant l’élite politique du pays. « Aujourd’hui, nous signons l’accord sur l’entrée de la région de Donetsk, Louhansk, Zaporijjia et Kherson (…). Nous allons former quatre nouvelles régions russes, quatre nouveaux sujets de la fédération de Russie, puisque c’est la volonté de millions » de personnes, a dit Vladimir Poutine. Il a par ailleurs appelé l’Ukraine à « cesser immédiatement les hostilités » et à négocier, alors qu’il est à l’origine du conflit qui a débuté en février. Suivez notre direct.

Vladimir Poutine critique les Etats-Unis

Poutine s’en prend aux États-Unis : « Il y a un ordre mondial unipolaire dans son essence, antidémocratique et non libre. Les États-Unis sont le seul pays au monde à utiliser deux fois des armes nucléaires en détruisant les villes japonaises de Hiroshima et de Nagasaki. Je rappelle que les États-Unis et les Britanniques ont rasé, sans aucune nécessité militaire, pendant la seconde guerre mondiale, les villes de Dresde, Hambourg, Cologne, et de nombreuses autres villes allemandes. (…) Les États-Unis ont laissé une marque terrible dans la mémoire des peuples de Corée et du Vietnam avec des bombardements barbares au napalm et des armes chimiques. ».

Poutine accuse l’Occident de vouloir faire de la Russie une « colonie »

Dans son discours, Vladimir Poutine se livre à un long réquisitoire contre l’Occident. « Après l’effondrement de l’Union soviétique, l’Ouest a décidé que nous devions tous supporter ses diktats. En 1991, l’Ouest s’attendait à ce que la Russie ne se remette pas (…) et s’effondre d’elle-même. Cela a failli se produire : nous nous souvenons des terribles années 1990, marquées par la faim, le froid et le désespoir. Mais la Russie a tenu bon, a retrouvé sa force et a repris la place qui lui revient dans le monde. »

« L’Occident a cherché et continue de chercher une nouvelle occasion de nous frapper, de nous affaiblir et de nous détruire. Ce dont ils ont toujours rêvé, c’est de briser notre Etat (…). Ils ne peuvent tout simplement pas accepter le fait qu’il existe un pays aussi vaste dans le monde, avec son territoire, ses richesses naturelles et ses ressources, avec des gens qui ne peuvent pas et ne veulent pas vivre selon les ordres de quelqu’un d’autre. (…) La Russie sera toujours la Russie. Nous continuerons à défendre nos valeurs. »

Vladimir Poutine appelle l’Ukraine à « cesser immédiatement les hostilités »

Vladimir Poutine se dit prêt à reprendre les négociations avec Kiev, en excluant le statut des régions annexées. Il se redit prêt à défendre le territoire russe par tous les moyens et promet la prospérité aux régions annexées. « Nous allons protéger notre terre par tous les moyens possibles et nous faisons tout pour assurer la sécurité des peuples », dit le président russe.

JForum.fr AFP – Le Monde

 

2 Commentaires

  1. Une voix de crétin! Encore un malade destructeur à l’image du fauve hitler que le monde se contente de « regarder » avec la même erreur qui a enfanté la deuxième guerre mondiale!

    « La troisième guerre mondiale est-elle inévitable »

    Vous n’avez pas à nous imposer ce titre! Personne n’ignore que ce malade cherche une troisième guerre mondiale! Je ne comprends pas qu’il soit encore là à mettre le monde en danger!

  2. Donc s’il décide demain d’annexer Paris ,parceque a une époque les russes fuyaient Moscou et devenaient taxis dans la capitale Française,on devrait fermer notre gueule . Il faut se rappeler quand Kroutchev a mis ses fusées à Cuba ,Kennedy lui a donné un ultimatum,tout le monde a cru à une 3e guerre mondiale,mais Kroutchev a baissé son froc et a vite retiré les fusées !Mais c’est vrai n’est pas Kennedi qui veut

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.