Le maire du village de Dir Qadis, exclu du Fatah?

2
213

Raadi Nasser, maire du village de Dir Qadis près de Ramallah a commis une « faute grave »: il a permis l’entrée d’un groupe de Juifs orthodoxes de Modiin Ilit venus participer au mariage de son fils.

Les images montrant les Juifs orthodoxes dansant comme ils savent le faire, notamment portant le fils du maire sur les épaules, ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

Elles ont provoqué la colère au sein du mouvement terroriste « modéré » du Fatah d’Abou Mazen qui a immédiatement exclu le maire de l’organisation.

Raadi Nasser a tenté de s’expliquer en disant que l’invitation n’émanait pas de lui-même mais de jeunes de son village qui travaillent dans les garages à l’entrée du village, et qu’il aurait même expulsé les invités juifs dès qu’il a appris leur présence, mais rien n’y a fait.

Le Fatah envisage même des sanctions envers ceux qui ont fait entrer des Juifs dans ce village.

Chronique de la « haine modérée »…

Vidéo:

 Shraga Blum

Photo sans crédit

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.