Le rabbin Arié Stern, grand rabbin ashkénaze de Jérusalem, a présenté son plan pour réformer en profondeur le système de surveillance de la cacherout dans la capitale israélienne. Il s’y était engagé lors de sa campagne pour les élections au grand rabbinat.

Ce plan comprend toute une série de mesures destinées à reconquérir la confiance des consommateurs et améliorer la transparence dans un domaine où règnent souvent opacité, abus et conflits d’intérêts. Parmi les mesures proposées, une révision et simplification des critères permettant aux établissements d’obtenir le label « Cachère », la déconnection contractuelle entre les surveillants de cacherout et les propriétaires des établissements pour lesquels ils travaillent,  une formation plus poussée pour cette profession, une supervision plus stricte du travail des surveillants  ou encore leur interdiction d’être employés dans plusieurs établissements durant de mêmes plages horaires.

Le grand rabbin Stern a indiqué que la capitale d’Israël qui est aussi la plus grande ville du pays a droit à un système de cacherout digne de ce nom et qui ne soit plus victime du scepticisme de la population.

R.Kl. ISRAPRESSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.