Lapid: “Le Sang de manifestants battus à Tel Aviv est sur les mains de Netanyahu!”

Des militants d’extrême droite, qui seraient affiliés au gang “La Familia”, ont violemment attaqué des manifestants qui s’étaient rassemblés pour protester contre les “brutalités policières”.

Manifestation contre le ministre de la Sécurité publique Amir Ohana (Crédit: Udi Shaham)
Des militants d’extrême droite, favorables au Likoud, qui seraient affiliés au gang “La Familia”, ont violemment attaqué des manifestants qui s’étaient rassemblés mardi soir pour protester contre les “brutalités policières et les tentatives du ministre de la Sécurité publique, Amir Ohana, d’empêcher les manifestations de se dérouler à l’extérieur de la Résidence officielle du Premier ministre à Jérusalem.
Le chef de l’opposition Yair Lapid a déclaré mercredi matin que le sang versé lors de la manifestation était sur les mains du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

“La violence et le sang versé hier à Tel Aviv sont aux mains de Bibi et de ses émissaires”, a déclaré Lapid, président de Yesh Atid-Telem. “Quiconque sème l’incitation sera couvert de sang. Appeler les manifestants à répandre la maladie et inciter les civils à manifester mène Israël vers une guerre civile. Nous sommes à la veille du 9 Av et notre problème est que l’un des plus grands tenants de la haine en Israël siège au cabinet du premier ministre. ”

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a appelé la police à agir rapidement pour appréhender les assaillants. “La haine semant la division s’est déjà abattue et continue de ruiner le peuple d’Israël, dont la véritable force réside dans son unité”, a déclaré Gantz mercredi matin. “Les assaillants des manifestants d’hier doivent être arrêtés et punis. Personne ne fera taire les manifestations en Israël tant que nous serons ici.”

La Treizième chaîne a rapporté mercredi matin que la police prévoyait de déployer ses forces les plus élitistes – comme l’unité antiterroriste Yamam – pour protéger les manifestants lors de futures manifestations.  

La manifestation était organisée par le mouvement Black Flag, dont les membres ont choisi la résidence d’Ohana à Tel Aviv comme lieu de la manifestation.
Alors que la manifestation progressait dans la nuit, certains des manifestants ont commencé à marcher vers l’intersection Azrieli, ce qui a conduit la police à les bloquer et à disperser les manifestants.

Certains panneaux portés par les manifestants indiquaient “Ohana – Nous avons le droit de protester!” et “Je ne resterai pas silencieux pendant que mon pays change.”

À un moment donné, une bande de militants d’extrême droite a traversé la foule, bousculant certains des manifestants, en frappant et en donnant des coups de pied à certains, en leur jetant des chaises et en leur pulvérisant du gaz poivré. Les manifestants ont déclaré que certains des assaillants portaient des battes de Baseball et des bouteilles en verre qu’ils utilisaient pour les attaquer.

Malgré la violence, la police n’a arrêté aucun des agresseurs. Au lieu de cela, la seule arrestation concernait un manifestant du groupe Black Flags.

Oz, un témoin oculaire sur les lieux, a déclaré à la chaîne 12: «J’étais là et j’ai vu le groupe s’approcher lentement de nous. Ils portaient des bandanas noirs et je savais que quelque chose était sur le point de se passer. Nous avons été victimes de violence. J’ai couru après eux, certains leur ont crié dessus et ont demandé de l’aide à la police, mais ils n’ont pas bougé. Il est dangereux d’être un manifestant en Israël. ”

La manifestation de mardi soir est intervenue après la fuite d’un enregistrement la semaine dernière dans lequel Ohana a apparemment laissé entendre au commissaire de police par intérim  Moti Cohen que la police n’agissait pas assez fortement contre les manifestations contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu à Jérusalem, demandant si les ultra-orthodoxes, éthiopiens ou Les manifestants arabes auraient été traités aussi légèrement que ceux contre Netanyahu.

Ohana a depuis affirmé qu’il n’avait pas essayé d’interdire la manifestation, mais plutôt de la faire déplacer vers un autre site dans la capitale d’Israël.

Après la dispersion des manifestants, quatre hommes ont été arrêtés pour agression présumée et trouble à l’ordre public. En outre, les organisateurs du mouvement Black Flag ont déclaré que quatre manifestants avaient été hospitalisés en raison de blessures subies au cours de la manifestation de ce soir.

Jeremy Sharon, Cody Levine et Leon Sverdlov ont contribué à cet article.

6 Commentaires

  1. CHERS AMIS, VOUS TROUVEZ PAS QUE TOUTES CES MANIF FONT LA JOIE DES
    PAYS ENNEMIS ET SURTOUT DE L’IRAN.
    CES MANIF DEVRAIENT Y ALLEZ SUR LES FRONTS SURVEILLER LE PAYS.
    AUSSI AUCUNE DISTANCIATION ENTRE EUX ET PEU DE MASQUES.
    ALORS QUE LES SYNAGOGUES SOUFFRENT PAR MANQUE DE FIDELES PAS PLUS
    DE 19 PERSONNES.
    LES MANIFS SONT DES MILLIERS.

  2. Lapid est une véritable plaie et un politique stupide et dévoré par la jalousie et traitre à son pays
    Nous n’avons pas besoin de ce décérébré qui rêve d’anéantir son pays s’il était au pouvoir, il’ devrait dégager d’Israël et aller dans un pays arabe là où est sa vraie place de traitre
    Il affaiblit continuellement Israël par ses interviews gauchistes donnés dans des journaux étrangers
    Cet homme par jalousie a perdu tout contrôle et il est indigne qu’il vive en Israël

  3. Non Yaïr Lapid be s’appuie pas sur la rue, Il s’appuie sur le peuple. Un peuple exaspéré de voir un chef corrompu envoyer ses “Shabbiha” , les voyous qu’utilise son alter ego, Assad, à Damas. Corrompu jusqu’à la garde, il met en place des voyous et des corrompus autour de lui pour lui servir de portes-flingues. Un voyou ministre, Ohana qui appelle à désobéir aux instances légales, même sous les dictatures les plus arrièrées on n’a jamais vu cela ! Un autre hooligan, le chef du groupe Likoud lui aussi surpris en train de magouillerr au service des affaires de sa femme et qui ose démettre sa collègue du Likoud, présidente de la commission Corona parce qu’elle s’est porté aux secours des PME qui s’écroulent. Yaïr Lapid traduit l’exaspération de l’ensemble du peuple se ce pays et l’empêche de tomber dans la violence, celle qui sied au mafieux de la rue Balfour.

    • Yaïr Lapid est un petit vaniteux, monté en épingle par son père pour occuper le pouvoir uniquement avec sa bonne gueule et qui tente de faire augmenter le niveau de chaos, qui n’est en rien nécessaire, au contraire, pour vaincre le coronavirus.

      Si Lapid est votre seul atout d’opposition, ainsi que la Liste Arabe unifiée et les AntiFa de devant la résidence, bon courage!

      Pour l’instant je ne vois aucune preuve nulle part de lien entre le pouvoir et les hooligan de “la fAMILIA”, donc avant d’accuser, déposez plainte et amenez vos preuves devant un tribunal à charge contre Netanyahu ou son entourage, sinon vous restez dans la pure diffamation. Des anarchistes cherchent à faire monter la tension à Jérusalem, le Beitar (fans de foot) y trouvent prétexte à envenimer les choses à Tel Aviv. Je suis persuadé que les coupables vont être rapidement retrouvés et traînés devant les tribunaux. Et ce jour-là vos accusations sans fondement tomberont à plat.

  4. LAPID,C’EST LE DIABLE PERSONNIFIE,L’ENVOYE DE SATAN ET IL NE FAUDRAIT PAS QU’IL PARVIENNE A REMPLACER NATHANYAOU,ISRAEL SERAIT EN GRAND DANGER,SON EGO SURMENDISSIONE PRESERVE !!!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.