La vraie menace, ce sont les attaques-surprises

Analyse: De nos jours, il existe des menaces de haute technologie sur Israël, comme des drones miniaturisés et armés. Nous devons être à l’affût et prêts à nous défendre contre ceux-ci, afin que nos dirigeants et nos démocraties soient dûment protégés

Un drone iranien Simroq (photo d’archives)

Par Andy Blumenthal
Un problème stratégique commun en matière de défense est que nous avons tendance à nous concentrer sur le connu plutôt que sur l’inconnu. En 1995, le Premier ministre israélien, Yitzhak Rabin a été assassiné, mais pas par l’un de nos ennemis terroristes traditionnels auquel nous nous attendions, mais plutôt par un ultranationaliste juif, Yigal Amir, qui était opposé aux accords d’Oslo et aux accords associés de concessions territoriales dangereuses accordées aux Palestiniens.
Le Premier ministre Rabin, comme les autres dirigeants israéliens, disposait de la meilleure protection au monde avec un personnel de sécurité qualifié et une technologie conçue pour relever les défis importants auxquels un pays sous menace constante, comme l’État d’Israël, doit faire face.
Pourtant, c’est l’élément de surprise qui a vaincu toutes les protections qu’Israël a utilisées pour sauvegarder la vie de Rabin. Qui se serait attendu à ce qu’un juif orthodoxe tue le premier ministre de l’État juif? En effet, c’est ainsi qu’Amir est entré dans le cordon de protection de Rabin, a pu tirer à bout portant et frapper Rabin deux fois avec un pistolet semi-automatique. Rabin a succombé à ses blessures et est décédé au Sourasky Medical Center à Tel Aviv environ 40 minutes plus tard.
Une attaque d’un assaillant surprise, comme Amir, ou une attaque surprise contre l’État comme en 1973 lors des hautes vacances de Yom Kippour, menée par l’Égypte et la Syrie, est une menace dangereuse qui déséquilibre le défenseur et donne un énorme avantage à l’attaquant. Cela était évident à la fois avec l’assassinat du Premier ministre Rabin, ainsi qu’avec la menace existentielle que cela représentait pour Israël, lors de la guerre de Yom Kippour.
En tant que pays relativement petit entouré de voisins arabes traditionnellement hostiles et de nombreuses organisations terroristes (Hamas, Hezbollah, Jihad islamique, Daesh, etc.), Israël ne peut pas se permettre d’être pris par surprise, jamais! À cet égard, la profondeur stratégique de la masse terrestre de la Cisjordanie et du plateau du Golan, ainsi que les stations d’alerte précoce, comme celles situées dans les montagnes de Judée dominantes, sont essentielles pour la vigilance et la survie d’Israël. Par conséquent, il est si important pour Israël d’annexer finalement la vallée du Jourdain et le reste de la zone C de Cisjordanie, et j’espère que cela se produira peu de temps après l’annonce du plan de paix du président Trump.
En termes de protection du leadership, nous ne pouvons pas, non plus, nous permettre d’être à nouveau surpris. Mais à cet égard, la menace Juif versus Arabe ou le contraire n’est plus en cause. C’est plutôt la façon dont l’attaque peut être menée. Nous vivons maintenant à l’ère du drone, et Israël est en fait à la pointe de cette technologie, la développant pour l’autodéfense interne, mais la vendant également à d’autres nations amies du monde entier. Les drones sont un énorme atout en termes de surveillance persistante ainsi que d’attaques stratégiques de précision sans risquer la vie des pilotes israéliens. Cependant, avec la prolifération de drones sophistiqués et peu coûteux, la menace augmente considérablement en termes de furtivité et de létalité.
L’élément de surprise peut surmonter la plupart des défenses. Cela peut se produire que ce soit par une menace interne ou par le biais de technologies nouvelles et furtives. Déjà en août 2018, deux drones chargés d’explosifs ont été utilisés pour attaquer le président du Venezuela, Nicolas Maduro. De même, l’année dernière, dans le film Angel Has Fallen, nous avons vu le président des États-Unis attaqué par un essaim de drones. Bien qu’il s’agisse d’une grande menace en soi, je pense que la plus grande menace réside dans la miniaturisation des drones, dans certains cas, des drones de la taille, de la forme et de la fonction des insectes.
Les drones insectes peuvent potentiellement transporter des explosifs ou même du poison pour mener leurs horribles attaques. Par exemple, en mars 2018, nous avons vu l’assassinat présumé par la Russie, à l’aide d’un poison de l’ancien officier militaire russe et agent double Sergeï Skripal, et de sa fille Yulia, au Royaume-Uni. Bien qu’il ne s’agissait pas d’une attaque administrée par drone, cela aurait certainement pu être le cas, car les drones de la taille d’un insecte peuvent s’approcher et être détectés même sur des cibles hautement protégées et potentiellement provoquer une explosion mortelle ou l’injection d’un poison.
Nous ne pouvons pas laisser cela se produire. Nos dirigeants nous représentent tous. Ils sont les meilleurs d’entre nous et sont les représentants de nos démocraties et des valeurs de liberté et de droits de l’homme qu’elles représentent. Nous devons développer et déployer des contre-mesures adéquates pour perturber et détruire ces drones armés et nous devons fournir le bouclier de protection immersif approprié à nos dirigeants afin qu’ils ne soient pas vulnérables à ces attaques.
Malheureusement, Yigal Amir a utilisé l’élément de surprise pour assassiner le Premier ministre d’Israël. Il existe maintenant d’autres menaces de haute technologie comme les drones miniaturisés et armés. Il n’y a aucune excuse pour que nous ne soyons pas à l’affût et que nous ne soyons pas prêts à nous défendre contre ceux-ci, afin que nos dirigeants et nos démocraties soient dûment protégés. La surprise est un grand avantage dans la guerre, mais nous devons avoir une longueur d’avance, afin que nous soyons prêts à nous défendre contre ceux-ci ainsi qu’à renverser la vapeur et à utiliser efficacement l’élément continu de surprise contre nos adversaires implacables.
Andy Blumenthal est un chef d’entreprise et de technologie qui écrit fréquemment sur la vie, la culture et la sécurité juives. Toutes les opinions sont les siennes
Adaptation : Marc Brzustowski

3 Commentaires

  1. Entièrement d’accord avec le post de ” réaliste ” ! Par contre, en ce qui concerne l’assassinat de Rabin imputé à Amir, extrémiste de droite, cela reste à prouver ! Entre autres, pourquoi est-ce-que la voiture qui transportait Rabin à l’hôpital – A quelques minutes du lieu de l’attentat – a-t’elle fait un détour incroyable avant d’arriver à l’hôpital ? Pourquoi n’a-t-on pas laissé Mme Rabin monter dans la voiture, auprès de son mari ? Pourquoi est-ce-que les douilles des balles tirées par Amir n’ont-elles pas été montrées publiquement à des experts en balistique ? Pourquoi ? Pourquoi ? La liste des interrogations est longue ! Il y aurait un consensus général pour imputer l’assassinat de Rabin à un fou extrémiste, Amir ! ET ainsi, la gauche israélienne pourra dormir en paix ! …
    Je persiste et signe
    ABEL

  2. C’est quelque chose que les écrivains de science-fiction avaient prévu il y a bien longtemps. Ils sont même allés plus loin en élaborant des scénarios catastrophes avec des nanorobots totalement invisibles.
    À cause de ces technologies cauchemardesques, je ne vois pas comment éviter des guerres totales entre groupes ethniques/religieux/aux idéologies extrêmistes/nations empêtrés dans des conflits impossibles à résoudre par une paix durable. Nous allons probablement assister à des exterminations à très grande échelle dans les prochaines années ou décennies, car l’utilisation de telles armes par des régimes totalitaires contre des démocraties serait l’équivalent d’une attaque nucléaire. Mieux vaut être le premier à frapper plutôt que d’attendre d’être annihilés par des nanorobots invisibles manipulés par des fous dangereux. Les démocraties vont devoir se montrer impitoyables ou périr, car une défaite serait irréversible, contrairement à la victoire finalement à court terme des nazis au début de la deuxième guerre mondiale.

  3. “attaques surprises” ? ce n’est pas nouveau..C’est ainsi que le régime nazi avait , entre autres, ( par surprise.. bien dissimulée) élaboré les camps et les déportations..laissant croire que ces pauvres malheureux ( Paix à leur ame) partaient pour pour travailler….la “surprise” étant à l’arrivée. ne vous laissez jamais plus berné !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.